Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Les actions asiatiques terminent le trimestre dans une humeur sombre, le dollar est au plus haut

30/06/2022 | 04:02
Traders work on the floor of the NYSE in New York

Les actions asiatiques terminent un trimestre difficile dans une humeur sombre jeudi, car on craint que le remède des banques centrales contre l'inflation ne finisse par rendre l'économie mondiale malade, bien qu'il s'agisse d'un coup de pouce pour le dollar et les obligations d'État.

Les décideurs politiques ont réitéré mercredi leur engagement à contrôler l'inflation, quelle que soit la douleur qu'elle provoque, et les données sur les prix de base américains plus tard dans la session ne feront que souligner l'ampleur du défi.

"L'inflation peut être collante", ont averti les analystes d'ANZ. "Elle s'élargit des biens aux services et la croissance des salaires s'accélère".

"Même avec des hausses de taux rapides, il faudra du temps pour que les tensions sur les marchés du travail se résorbent, ce qui signifie que l'inflation peut rester plus élevée plus longtemps."

Cela suggère qu'il est trop tôt pour choisir un pic pour les taux d'intérêt ou un creux pour les actions, même si les marchés ont déjà beaucoup baissé.

Le S&P 500 a perdu près de 16 % ce trimestre, sa pire performance depuis le tout début de la pandémie, tandis que le Nasdaq affiche une chute vertigineuse de 21 %.

Tôt jeudi, les contrats à terme du S&P 500 et du Nasdaq étaient tous deux en baisse de 0,3 %, avec peu de signes pour l'instant que le nouveau trimestre amènera de courageux chasseurs de bonnes affaires.

L'indice MSCI le plus large des actions de la région Asie-Pacifique hors Japon a encore reculé de 0,4 %, portant ses pertes pour le trimestre à 10 %.

Le Nikkei japonais a chuté de 0,8 %, bien que sa baisse au cours du trimestre ait été relativement modeste (4 %) grâce à la faiblesse du yen et à la détermination de la Banque du Japon à mener des politiques très souples.

La nécessité de mesures de relance a été soulignée par des données indiquant que la production industrielle japonaise a plongé de 7,2 % en mai, alors que les analystes tablaient sur une baisse de seulement 0,3 %.

Les valeurs vedettes chinoises ont augmenté de 0,6 %, aidées par une enquête montrant une reprise marquée de l'activité des services.

Les analystes de JPMorgan s'attendent à un rebond important en Chine dans les mois à venir et estiment qu'avec autant de mauvaises nouvelles sur les marchés mondiaux, le positionnement plaide en faveur d'un rebond.

"Ce n'est pas que nous pensons que le monde et les économies sont en grande forme, mais simplement que l'investisseur moyen s'attend à un désastre économique, et si cela ne se matérialise pas, les classes d'actifs risquées pourraient récupérer la plupart de leurs pertes du premier semestre", ont-ils écrit dans une obligation.

LE DOLLAR EN DEMANDE

Pour l'instant, le risque de récession a suffi à ramener les rendements américains à 10 ans à 3,085 % depuis leur récent pic à 3,498 %, ce qui représente tout de même une hausse de 77 points de base pour le trimestre.

La courbe de rendement a continué de s'aplatir et est devenue négative dans la fourchette de trois à sept ans, tandis que les prix des contrats à terme sont presque entièrement fixés pour une nouvelle hausse de 75 points de base de la Réserve fédérale en juillet.

L'attitude belliciste de la Fed s'est combinée au désir des investisseurs d'obtenir des liquidités en période difficile et a offert au dollar américain son meilleur trimestre depuis fin 2016. Le Dollar Index s'échangeait à 105,100 et à quelques encablures de son récent pic de 105,79, qui date de deux décennies.

L'euro était en difficulté à 1,0442 $, ayant perdu 5,6 % pour le trimestre jusqu'à présent, bien qu'il reste juste au-dessus du creux de mai de 1,0348 $.

Le yen japonais est encore plus mal en point, le dollar ayant gagné plus de 12 % ce trimestre à 136,70 et atteignant son plus haut niveau depuis 1998.

La hausse des taux d'intérêt et un dollar élevé n'ont pas été favorables à l'or non productif qui est resté bloqué à 1 818 $ l'once après avoir perdu 6 % sur le trimestre. [GOL/]

Les prix du pétrole sont restés stables jeudi en raison des inquiétudes concernant un ralentissement hors saison de la demande d'essence aux États-Unis, alors que l'offre mondiale reste serrée. [O/R]

L'OPEP et l'OPEP+ terminent deux jours de réunions jeudi avec peu d'espoir de pouvoir pomper beaucoup plus de pétrole malgré la pression des États-Unis pour augmenter les quotas.

Le Brent de septembre a augmenté de 2 cents à 112,47 $ le baril, tandis que le brut américain a baissé de 5 cents à 109,73 $.


© Zonebourse avec Reuters 2022
Dernières actualités "Economie & Forex"
10:39Rebond en Europe après trois séances d'affilée dans le rouge
RE
10:37Les actions de l'entreprise espagnole Duro Felguera s'envolent alors qu'elle trouve des partenaires pour injecter des fonds.
ZR
10:37Totalenergies va investir 1 milliard d'euros pour améliorer l'efficacité énergétique dans ses entreprises, dit Pouyanné
RE
10:33Les réfugiés ukrainiens poussent la population allemande à un niveau record
ZR
10:26Afrique du Sud : les flux d'IDE baissent au 2e trimestre, la dette des ménages augmente
ZR
10:26Le resserrement des importations en Égypte entrave l'économie alors que les dollars viennent à manquer
ZR
10:20Afrique du Sud : les flux d'IDE baissent au 2e trimestre, la dette des ménages augmente
ZR
10:18Le rand sud-africain se renforce alors que le dollar s'adoucit
ZR
10:17Le gouvernement thaïlandais prévoit 21,6 milliards de dollars de nouveaux emprunts pour l'exercice 2023
ZR
10:16Un avocat kenyan chargé d'une affaire de corruption à la CPI est retrouvé mort à son domicile -médias
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"