Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Les agences de voyage ont largement souffert de la pandémie

14/09/2021 | 12:01
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Zurich (awp) - La pandémie de coronavirus a entraîné une importante chute des recettes pour les agences de voyage. En moyenne, leur chiffre d'affaires a reculé de près de 70% à 1,14 million de francs suisses en 2020, a indiqué mardi la Fédération suisse du voyage (FSV). Les perspectives pour la suite laissent toutefois espérer une reprise.

"La prolongation des mesures de soutien au-delà de février 2022 est indispensable pour la branche", a insisté Max Katz, président de la FSV à l'occasion de la conférence de presse annuelle. Ces mesures ont en effet permis d'éviter les faillites. M. Katz a également annoncé qu'il ne briguerait pas de nouveau mandat à la présidence, après avoir passé neuf ans à ce poste.

Au total 1700 postes équivalent plein temps ont été perdus dans les agences de voyage en 2020, soit une baisse de 22% des effectifs sur un an. Les capacités ont été "massivement réduites", a insisté Christian Laesser, professeur à l'Université de Saint-Gall. La rentabilité n'en a pas moins glissé dans le rouge, passant de 1% en 2019 à -3,5% en 2020.

Les perspectives sont assez fluctuantes en raison de l'évolution imprévisible de la pandémie. "Nous resterons longtemps dans une zone grise", a estimé M. Laesser. Toutefois, l'indice de confiance compilé par la FSV laisse entrevoir une lueur d'espoir. Le volume des dossiers et les prix sont attendus en hausse, mais les marges sont toujours escomptées sous pression. Les agences spécialisées sur les voyages lointains sont loin d'être au bout de leurs difficultés, selon M. Katz.

La pandémie a profondément transformé les habitudes de voyage, a confirmé Olaf Nink, CEO d'Allianz Partners Suisse. Au cours des douze derniers mois, deux tiers des personnes interrogées ont ainsi renoncé à l'avion, selon un sondage conduit par l'assureur. Cette proportion est trois fois plus importante qu'avant la crise de coronavirus.

La voiture personnelle a été privilégiée pour partir en vacances, la part des personne empruntant exclusivement ce moyen de transport a en effet doublé. "L'envie de voyager est toujours là et nous nous attendons à un effet de rattrapage", a déclaré M. Nink.

ol/ck


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
11:25RIO TINTO : Oddo relève son opinion
CF
11:24DISNEY : la croissance des abonnés ralentit
11:23CONOCOPHILLIPS : deuxième producteur de pétrole américain en 2022
11:23PATRICK POUYANNÉ : Les valeurs pétrolières recherchées
AO
11:22GOOGLE : un nouvel immeuble de bureaux à New York pour 2,1 milliards de dollars
11:21FMC FRESENIUS MEDICAL CARE AG & CO KGAA : Goldman Sachs réitère son opinion positive sur le titre
ZD
11:20FRESENIUS SE : Goldman Sachs reste à l'achat
ZD
11:20CFF : perte semestrielle de près de 390 millions de francs
AW
11:19HEIDELBERGCEMENT AG : Goldman Sachs maintient son opinion vendeuse
ZD
11:19FEDEX : bénéfice trimestriel en recul de 11%
Dernières actualités "Sociétés"