Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Les assureurs britanniques veulent la tête de leur superviseur

30/03/2014 | 19:55
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

LONDRES, 30 mars (Reuters) - Les assureurs britanniques veulent obtenir la démission du directeur général de la Financial Conduct Authority Martin Wheatley après qu'une bourde d'un des représentants de l'organisme de tutelle du secteur financier britannique leur a coûté plusieurs milliards de livres de capitalisation boursière, rapporte le Sunday Times.

L'Association britannique des assureurs (ABI) devrait écrire au ministre des Finances George Osborne pour se plaindre de la FCA qui a été accusée d'avoir perturbé le marché des actions des compagnies d'assurance.

La FCA devait annoncer une revue du secteur de l'assurance-vie à l'occasion de la présentation lundi du programme annuel de ses activités. Un de ses cadres dirigeants a dévoilé les grandes lignes de cette revue du secteur vendredi dans la presse provoquant une forte chute des actions des grandes compagnies cotées comme Resolution, Aviva , Legal & General, Standard Life et Prudential.

La FCA a précisé dans la journée de vendredi que la revue ne porterait pas sur les pratiques commerciales et que les nouvelles règles ne seraient pas appliquées à des polices souscrites avant leur mise en oeuvre, ce qui a permis aux actions des compagnies d'effacer une partie de leurs pertes.

Plusieurs sources haut placées au sein des quatre principales compagnies britanniques ont déclaré au Sunday Times que Wheatley était dans une position intenable depuis les événements de vendredi.

Ni la FCA, ni l'ABI n'ont souhaité faire de commentaires.

(James Davey, Marc Joanny pour le service français)


© Reuters 2014
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AVIVA PLC -1.55%393.5 Cours en différé.22.91%
LEGAL & GENERAL PLC -1.00%276.3 Cours en différé.4.85%
PRUDENTIAL PLC -1.48%1433 Cours en différé.7.98%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
21:34Au moins 43 personnes tuées dans une attaque dans le nord du Nigeria
RE
21:34Les États-Unis revoient leur politique de sanctions et mettent en garde contre la menace que représentent les cryptomonnaies.
ZR
21:23Liban-Le Hezbollah n'a jamais été aussi puissant, dit Nasrallah
RE
21:16Le dollar se replie, plombé par le ralentissement économique américain
AW
20:57Coronavirus-Confinement jusqu'au 15/11 en Lettonie face à la flambée des contaminations
RE
20:47Entrée historique du bitcoin à Wall Street, par la petite porte
AW
20:32L'Italie doit faire face à une demande de capitaux de plus de 8 milliards de dollars pour se débarrasser de Monte dei Paschi.
ZR
20:17Le lobby des crypto-monnaies demande aux régulateurs américains de ne pas soumettre les monnaies stables à de nouvelles règles.
ZR
19:08La Banque du Canada ne prévoit pas de lancer une monnaie numérique, du moins pour le moment
ZR
19:07La france annonce 1.057 nouveaux cas de coronavirus
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"