Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Patrick
Rejaunier

Analyste marchés

214
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Les "biotechs belges": Un secteur animé et qualitatif

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
10/04/2013 | 16:39

L’économie de la Belgique est principalement concentrée sur le secteur tertiaire avec 75 % de la population active. Les banques et la distribution, en représentent les pans les plus médiatisés auxquels il faut rajouter le secteur de la biotechnologie, certes moins connu du grand public, mais qui tient une place prépondérante dans le compartiment national des hautes technologies.

La biotechnologie est définie par l’OCDE comme « l’application de la science et de la technologie aux organismes vivants à d’autres matériaux vivants pour la production de savoir, de biens et services ». Cette science joue un rôle important dans le secteur des industries de la santé, mais aussi un rôle émergent dans les secteurs de l’environnement, de l’agriculture, de l’agro-alimentaire, ainsi que pour la mise au point de processus industriels innovants.
.

Le secteur belge des « biotechs » est suivi de près par des laboratoires du monde entier en raison d’essais cliniques prometteurs et de l’appétit des groupes pharmaceutiques pour de nouveaux médicaments alors que certains de leurs « blockbusters » peuvent tomber dans le domaine public.
L’industrie biotechnologique belge est l'une des plus dynamiques au monde. La présence de centres de recherche et d’universités de renommée internationale, ainsi qu’un soutien sans faille des autorités fédérales et régionales au secteur, ont en effet permis au pays de conquérir une place de leader dans ce domaine.

Plus de 140 sociétés spécialisées sont actives autour de Bruxelles, pour plus de 16% du chiffre d'affaires européen et quasiment 10% des dépenses de recherche et développement. Le pays se situe à la pointe des sciences de la vie et demeure très compétitif comme terre d’investissement. Ce constat est d’ailleurs confirmé par Cathy Plasman, grande figure politique locale qui annonce que : « la Belgique ne représente que 2% de la population européenne mais la valeur globale du marché de ses sociétés de « biotech » constitue 30% du total continental ».

Plus précisément, la Flandre se distingue par une tradition longue et avérée de découvertes et d’innovations dans le domaine des sciences de la vie. La biotechnologie s'est distinguée dans cette région par des découvertes dans le domaine de la génétique et de la botanique. Ces dernières décennies, ont été les témoins de découvertes capitales, comme la technologie de transformation des plantes, avec les chercheurs biologistes belges Schell et Van Montagu, qui ont réussi la première modification génétique d’une plante : le tabac en 1984.

Des entreprises comme, DevGen,, Tibotec, Virco, Ablynx, Tigenix et CropDesign, qui se sont forgées une réputation mondiale, ont contribué à attirer des sociétés étrangères, dont Genzyme, Diamed et Genencor. Le soutien apporté par le VIB (Vlaams Institut voor Biotechnologie) et l'Institut interuniversitaire pour la biologie, s'est avéré déterminant pour stimuler la recherche dans la région flamande. De plus, les fonds de capital risque, créés par le gouvernement et le secteur privé, offrent un réel soutien financier, tout en crédibilisant les entreprises concernées dans leurs projets à long terme.

Les sociétés cotées :

C’est l’occasion d’expliquer de belles histoires boursières comme récemment la société Devgen qui fut rachetée par le géant suisse de l’agro-industrie Syngenta pour 400 millions soit une prime de 70%. Dans la foulée, les principaux titres belges ont fortement progressé (jusqu’à +100%) pour connaître, par la suite, quelques replis normalisés,

Voici présentées succinctement les principales valeurs à suivre dans le secteur avec un commentaire qui reste orienté sur la configuration graphique.

Thrombogenics : (traitement oculaire innovant) est la mieux notée dans notre screener Surperformance et appartient au Bel 20. Après un fort repli depuis les 45 EUR, le titre revient sur sa moyenne mobile 50 semaines ; achat potentiel sur les 30 EUR.

Ablynx : (nanobodies ou dérivés anticorps) a progressé rapidement vers 8 EUR avant de se replier. Un achat peut se mettre en place sur la zone des 6 EUR pour viser un retour sur les derniers plus hauts.

Tigenix : (leader de la thérapie cellulaire régénératrice pour l’arthrite) travaille ,après l’Espagne et les Pays-Bas, sur l’extension des pays où est remboursée sa thérapie innovante de réparation du cartilage (Chondrocelect).  Les prochaines réponses positives peuvent animer le titre ; ce dernier se situe en phase de consolidation à partir de laquelle un achat peut se positionner sur 0.86 EUR.

Galapagos : (cancérologie, oncologie)  possède une configuration graphique puissante, passant de 6 à 19.5 EUR. Le repli prononcé au contact d’une oblique permet de surveiller le comportement des cours vers 17.75 EUR ; une tentative à l’achat sur les 16 EUR paraît opportune.

Iba Group : (conception d’équipement de diagnostic et de traitement du cancer) les analystes qui suivent le dossier fixent un objectif de cours de plus de 40%. Il convient de surveiller le franchissement des 6.1 EUR en clôture, qui pourrait générer une accélération haussière efficace.

MDxHealth : (leader du diagnostic moléculaire dans le traitement du cancer) située à Liège, la société possède un laboratoire reconnu en Californie. Graphiquement, après un V-top de forte amplitude les cours reviennent sur la ligne des 1.95 EUR, repli militant pour un positionnement à l’achat.


Toutes ces valeurs peuvent présenter de part leurs fondamentaux et leurs newsflow, une forte volatilité ; il convient, par conséquent, d’être un investisseur aguerri et très réactif pour investir dans ce compartiment de la cote.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
EURO / SWISS FRANC (EUR/CHF) 0.04%1.09439 Cours en différé.-2.09%
ION BEAM APPLICATIONS SA 0.60%13.33 Cours en différé.3.82%
MDXHEALTH SA -0.20%0.996 Cours en différé.-46.16%
OXURION NV -3.28%2.65 Cours en différé.-26.80%

Patrick Rejaunier
© Zonebourse.com 2013
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
GOZO - Il y a 6 ans arrow option
bien vu,...................
  
  
  • Publier
    loader