Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Tommy Douziech

Analyste
Suivre
Suivre sur
Collectionneur de pépites, Tommy Douziech est avant tout un investisseur GARP qui apprécie exploiter les inefficiences de marché sur des valeurs qualitatives avec une belle marge de sécurité.
Spécialiste du marketing et passionné de finance, cet analyste de marché s’est fait une place chez Zonebourse, jonglant au gré de ses envies entre investissements dans la valeur à long terme, stratégies de trading et psychologie des marchés.

Les entreprises les plus précieuses au monde seront des super apps

09/12/2021 | 11:20
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Une super app (pour super application) est une application qui regroupe sur sa plateforme une multitude de fonctionnalités et de services, souvent grâce au système de paiement d’une seule entreprise. Certaines super apps fonctionnent comme des portails entre plusieurs mini-applications uni-fonctionnelles. La course à la super app est lancée depuis déjà de nombreuses années mais une longue route reste à parcourir. Regardons les forces en présence.

Il n’existe pas à proprement parler de super apps en Occident, du moins pas encore. Les géants du numérique ont cette capacité. Par exemple Alphabet avec Android ou la suite Google réussissent tous vos outils du quotidien (Chrome, Maps, Search, Play, Gmail, Youtube, Docs, Sheets, Slides, Drive, Meet, Calendar, Forms, Hangouts, etc). 

Pourquoi les super apps, c’est l’avenir ? 

Une première raison qui peut expliquer le développement de ces applications est le boom de l’expérience mobile. Les smartphones sont devenus monnaie courante de nos jours. Chacun à accès pour un prix raisonnable à une information infinie via Internet. Le smartphone a changé nos usages, tout (ou presque) est possible grâce à cet outil glissé dans notre poche. De plus, le manque de stockage des téléphones par rapport aux ordinateurs ainsi que l’explosion du nombre d’applications mobiles a développé l'émergence de super apps plus faciles à utiliser, regroupant une multitude de services au même endroit, permettant un gain de temps mais aussi un gain de stockage sur la mémoire physique de son téléphone. 

Étant donné qu’une caractéristique des super apps est d’intégrer un système de paiement fluide et centralisé, une deuxième raison résiderait dans les moyens de paiement de la population. Les espèces, les chèques et même la carte bancaire sont en train de devenir obsolètes, remplacés par le paiement mobile, plus facile d’accès car tout est regroupé sur un seul terminal (plus besoin de prendre son porte-monnaie avec ses multiples cartes de crédit et de fidélité). L’avènement des fintech (notamment le mastodonte PayPal), des néo-banques (SoFi pour ne citer qu’eux) et des systèmes de paiements dématérialisés (Apple Pay par exemple) nuisent aux banques et aux systèmes de paiements traditionnels. 

Le cas de l’Asie : Le continent pionnier dans les super-app 

Les occidentaux ne les connaissent que trop peu, mais dans une grande partie de l'Asie, les super-apps constituent le cœur d’Internet. Les super-apps vivent sur le mobile, et le mobile est l'internet dans les marchés émergents. La plus importante est WeChat, en Chine, qui est probablement le logiciel le plus utilisé de la planète. Selon les données de We Are Social 2021, WeChat a atteint 1,24 milliards d’utilisateurs actifs mensuels en 2021. Sur WeChat, vous pouvez trouver un rendez-vous, commander un taxi, payer les services publics et même divorcer. Une application atteint le statut de super application lorsqu'elle réunit une masse critique de services et les rend si faciles à utiliser entre eux que, même s'ils ne sont pas aussi performants que les applications à usage unique, l'application devient le système d'exploitation de votre vie numérique. Après tout, plus il y a de services, moins il y a de raisons de les quitter. 

L’expérience mobile est plus ancrée en Asie. On remarque que plus de 80% de la population indonésienne et plus de 60% de la population chinoise utilisent uniquement leurs smartphones pour réserver leurs billets d’avion par exemple. Cette démocratisation du mobile est rendue possible par la facilité d’accès à moindre coût, avec de nombreuses marques présentes en Chine. 

Le cas de WeChat est impressionnant. Les utilisateurs de WeChat peuvent payer des factures, effectuer des transferts d'argent, réserver des billets, créer des comptes d'entreprise, etc. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que l'application utilisée par plus des deux tiers de la population chinoise élargisse ses horizons avec de nouveaux services et offres. 

Un retard difficile à combler pour l’Occident 

Les autorités antitrusts ne souhaitent pas forcément voir l’émergence de super apps regroupant tout au même endroit. Elles luttent au contraire contre les monopoles et les super apps sont des modèles d'entreprises entraînant par inertie des situations monopolistiques ou du moins duopolistiques comme en Chine avec le duel Alipay vs. WeChat. Pour que ce retard soit comblé, il faudrait que les géants numériques ayant la capacité de créer des super apps puissent nouer des partenariats avec des entreprises n'appartenant pas à leur groupe, ce qui est rendu de plus en plus difficile par les autorités de la concurrence. 

Quelques entreprises bien positionnées pour être leaders des super-apps :  

Une super-app peut naître de nul part. WeChat a commencé avec la messagerie en ligne, Gojek en Indonésie comme un tracker de course à pied et Paytm en Inde permettait à l’origine d’acheter des minutes de forfait téléphone. Ces entreprises sont sorties de leur niche respective au bon moment. Je dirais qu’il est plus dur aujourd'hui pour un acteur d'émerger et de devenir une super app car les mastodontes les verront venir de loin et prépareront le terrain en conséquence avec plus de moyens et de visibilité. 

Source : Fevad 

Voici quelques entreprises qui sont ou peuvent devenir des super apps : 


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALPHABET INC. 0.64%2789.61 Cours en différé.-3.71%
APPLE INC. 0.51%173.07 Cours en différé.-2.53%
BLOCK, INC. -2.67%133.29 Cours en différé.-17.47%
GRAB HOLDINGS LIMITED -1.15%6.04 Cours en différé.-15.29%
MEITUAN -1.81%216.6 Cours en clôture.-3.90%
META PLATFORMS, INC. 1.66%331.9 Cours en différé.-1.32%
PAYPAL HOLDINGS, INC. -1.43%178.42 Cours en différé.-5.39%
SEA LIMITED -3.06%175.03 Cours en différé.-21.76%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader