Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Les entreprises sont plus optimistes qu'en début d'année (baromètre UBS)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
13/06/2019 | 10:49

Zurich (awp) - Les entreprises semblent reprendre confiance en l'économie suisse ainsi qu'en atteste le léger redressement du baromètre compilé par UBS entre le mois de janvier et d'avril. Les petites et moyennes entreprises (PME) de la plupart des branches ont affiché une attitude optimiste au deuxième trimestre, tout comme les grandes sociétés du secteur du bâtiment et de l'industrie, selon les prévisionnistes de la banque.

Le baromètre UBS des PME publié jeudi s'inscrit en hausse de 4,5% à 1,16 points entre janvier et avril, tout comme celui des grandes entreprises, en progrès de 2,5% à 0,81 points. Les résultats sont contrastés selon les branches d'activité.

Dans le secteur de l'industrie, les entreprises, toutes catégories confondues, constatent une dégradation de la marche des affaires, caractérisée par un recul des entrées de commande en comparaison annuelle. La rentabilité des PME poursuit son érosion.

La situation commerciale des PME dans le secteur des services s'améliore légèrement. A l'inverse, celle des grandes entreprises se péjore de manière significative, tandis qu'une baisse des prix est attendue ces trois prochains mois. Les bureaux d'architecture et d'ingénieurs quant à eux restent très optimistes.

La reprise économique observée dans le secteur du bâtiment concerne toutes les catégories d'entreprises. Les bénéfices des PME continuent toutefois à reculer, malgré une demande plus soutenue. Les acteurs économiques s'attendent à une pression tarifaire plus importante dans les trois prochains mois.

Les grands commerces de détails prévoient, pour les trois prochains mois, des prix légèrement plus élevés ainsi que des revenus toujours aussi importants. Les PME quant à elles jugent leur situation commerciale mauvaise, au vu de la dégradation attendue de leurs revenus et des prix le trimestre prochain.

Dans le commerce de gros, toutes les entreprises s'attendent à un fléchissement des prix pour les trois prochains mois, alors qu'elles ont déjà subi une baisse de la demande entre janvier et avril.

Les acteurs du tourisme ont une vision pessimiste de leur situation économique qui tranche avec l'évolution réelle des indicateurs. En effet, la demande et les revenus s'améliorent dans les grandes entreprises comme dans les PME, même si pour ces dernières, la tendance à la hausse des derniers trimestres s'est interrompue.

maj/fr

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
UBS GROUP -0.13%11.505 Cours en différé.-5.84%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
20:23Stéphane Pallez va être reconduite à la tête de la Française des jeux
RE
20:22Opep-Une rencontre Iran-Russie prend fin sans date de réunion
RE
20:04LaRem rejette toute idée de primaire pour les municipales à Paris
RE
20:02L'allemand FlixTrain vise le marché français, objectif 2021
RE
19:56France-Signes encourageants sur le plafonnement des frais bancaires
RE
19:44Aucun représentant israélien invité à la conférence de Bahreïn
RE
19:18Mexique-Les renforts anti-immigration en place dès cette semaine
RE
19:00France-Une magistrate de Versailles agressée à son domicile
RE
18:54BONDS EUROPE : le marché de la dette retient son souffle en attendant la Fed
AW
18:52Alpétrol n’a aucune dette externe mais a une dette de 163 mlns d'euros vis-à-vis de rallye au 17 juin 2019
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"