Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
300
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Les indices au beau fixe en juin malgré l'Iran et la Chine

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
2
24/06/2019 | 09:01

Les indices boursiers ont enchaîné une troisième performance hebdomadaire positive en juin, pour évoluer sur de nouveaux pics. Malgré la montée des tensions politiques dans le monde, la perspective de voir les banques centrales continuer à irriguer les économies suffit au bonheur des investisseurs. Les regards sont braqués sur la fin de semaine et sur Osaka, où doit se tenir un G20 qui abritera une rencontre entre Donald Trump et Xi Jinping.

Malgré une séance de compensation trimestrielle baissière vendredi (les fameuses "4 sorcières"), les indices boursiers mondiaux peuvent se targuer d'un bilan hebdomadaire très positif, avec, par exemple, un gain de 3% pour le CAC40. Les places financières sont passées d'une grande morosité en mai à un optimisme débridé en juin, malgré les nombreux points de friction géopolitiques qui perdurent : incertitudes sur l'issue du Brexit, nervosité extrême dans le Golfe Persique entre les Etats-Unis et l'Iran, tensions à Hong Kong, regains de violences dans l'est de l'Afrique, accueil glacial du plan de paix américain au Proche-Orient…
 

Capture d'écran Bloomberg, performances hebdos récentes du CAC40
 
Si la bienveillance des banques centrales occidentales reste le principal vecteur de la performance des marchés actions, la perspective d'une rencontre entre Trump et Xi en marge du G20 qui se tient à Osaka les 28 et 29 juin suscite aussi beaucoup d'attente. Le rendez-vous a été confirmé alors qu'il était loin d'être évident il y a encore quelques jours. En parallèle, les équipes de négociateurs Chinois et Américains ont déjà renoué le dialogue. Il paraît illusoire de penser que les deux dirigeants pourront aligner leurs positions en quelques jours, tant les désaccords sont nombreux. En revanche, la Maison Blanche pourrait repousser sa menace de taxer la fraction des importations chinoises qui n'est pas encore frappée, si Xi apporte suffisamment de garanties sur un calendrier de négociations.
 
La semaine sera en outre marquée par des discours de banquiers centraux (notamment Powell, mardi soir). Le CAC40 démarre en hausse de 0,05% à 5530 points.
 
Les temps forts économiques du jour
 
L'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne sera suivi de près à 10h00, dans un contexte économique morose outre-Rhin.
 
L'euro reste robuste face au dollar, à 1,1381 USD. L'once d'or se maintient légèrement au-dessus des 1403 USD. Après un net rebond la semaine dernière, le pétrole fait une pause, à 57,79 USD pour le WTI et à 65,42 USD pour le Brent. L'obligation d'Etat américaine à 10 ans affiche un rendement de 2,054%. Le Bitcoin perd un peu de terrain aujourd'hui, après un parcours haussier impressionnant, à 10 637 USD.
 
 
Les principaux changements de recommandations
 
  • Admiral : Barclays passe de pondération en ligne à surpondérer avec un objectif de 2300 GBp.
  • Inficon : UBS reste acheteur avec un objectif relevé de 580 à 635 CHF.
  • IP Group PLC : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours réduit de 79 à 65 GBp.
  • Julius Baer : RBC passe de performance de marché à surperformance en visant 57 CHF.
  • Metro : Bernstein passe de sousperformance à performance de marché en visant 16 EUR.
  • Nanoco : Jefferies espace d'acheter à conserver avec un objectif de cours réduit de 65 à 9 GBp.
  • Natixis : J.P. Morgan passe de surperformance à neutre avec un objectif de cours réduit de 5,30 à 3,90 EUR.
  • Provident Financial : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 566 à 430 GBp.
  • RWE : HSBC passe de conserver à alléger en visant 21 EUR.
  • Safran : AlphaValue reste à accumuler avec un objectif de cours relevé de 136 à 144 EUR.
  • Tod's : Crédit Suisse passe de neutre à sousperformance en visant 32 EUR.
  • Urban Exposure : Jefferies démarre le suivi à l'achat en visant 90 GBp.
 
L’actualité des sociétés
 
Carrefour a cédé le contrôle de sa filiale chinoise déficitaire à Suning.com, un acteur local, qui en récupère 80% sur la base d'une valeur d'entreprise de 1,4 milliard d'euros pour 100% des parts. Total fait partie des 12 entreprises positionnées sur un projet GNL au Bengladesh. Le fisc français s'interroge sur les rémunérations de Carlos Ghosn (ex-Renault), a appris Libération. H2O AM, la gestion affiliée à Natixis, a cédé une partie des obligations privées qui faisaient débat dans son portefeuille. Les discussions entre Scor et Covéa pour solder leur contentieux n'ont pas encore abouti, a déclaré l'Autorité de contrôle des banques et des assurances (ACPR). Klépierre annule 2,83 millions d'actions en autocontrôle. La Méridionale (Stef) a saisi la justice administrative des conditions de la délégation de service public des liaisons avec la Corse. Olympique Lyonnais Groupe investit 3,7 millions d'euros dans l'ASVEL Basket pour une part minoritaire du capital. Genkyotex conforté par les résultats finaux avec GKT831 dans la CBP.
 
Daimler a révisé pour la troisième fois de l'année ses prévisions de bénéfices 2019, après l'accroissement des provisions liées aux motorisations diesel dans ses comptes. Metro a repoussé l'offre de rachat à 5,8 milliards d'euros reçue de Daniel Kretinsky au motif qu'elle est trop basse. Toutes les banques américaines importantes ont passé avec succès les derniers tests de résistance de la Fed. Eldorado Resorts et Caesars Entertainment s'apprêteraient à fusionner dans une opération en numéraire et en titres à 18 milliards de dollars, selon Reuters. Washington a placé le fabricant de matériel électronique chinois Sugon et un institut informatique appartenant à l'armée chinoise sur sa liste noire des sociétés à qui il est interdit de vendre des technologies. Deux offres rivales à celles de Patrick Drahi pourraient émerger sur Sothebys, selon le New York Post. Les États-Unis examinent la possibilité d'imposer la production d'équipements 5G hors de Chine, ce qui pourrait profiter à des acteurs comme Nokia et Ericsson. L'examen de la responsabilité de Goldman Sachs dans l'affaire 1MDB par la justice malaisienne repoussé à septembre. Fedex casse les prix sur le transport de fret aérien pour inciter les marchands en ligne à faire appel à ses services.
 
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADMIRAL 0.00%Cours en clôture.0.00%
CAC 40 0.58%5674.75 Cours en temps réel.17.72%
CAC 40 INDEX FUTURE (FCE) - LIF/C1 0.58%5675 Cours en différé.19.81%
CAESARS ENTERTAINMENT CORPORATION 0.08%11.955 Cours en différé.76.07%
CARREFOUR 1.28%15.455 Cours en temps réel.2.35%
DAIMLER AG 1.02%47.56 Cours en différé.2.52%
ELDORADO RESORTS, INC. 0.38%42.37 Cours en différé.17.01%
ERICSSON 0.14%78.8 Cours en clôture.0.00%
GENKYOTEX -0.60%2.485 Cours en temps réel.-75.39%
GOLDMAN SACHS GROUP INC. 0.56%205.82 Cours en différé.22.53%
INFICON HOLDING AG -1.52%652.5 Cours en différé.32.64%
IP GROUP PLC -3.57%62.1 Cours en différé.-40.61%
JULIUS BÄR GRUPPE AG 0.09%8.778 Cours en différé.24.33%
KLÉPIERRE -0.16%31.53 Cours en temps réel.17.25%
METRO AG 0.45%14.625 Cours en différé.8.81%
NANOCO GROUP PLC 1.65%10.9218 Cours en différé.-72.06%
NATIXIS 0.16%3.809 Cours en temps réel.-7.45%
NOKIA 0.00%5.25 Cours en clôture.0.00%
OLYMPIQUE LYONNAIS GROUPE 0.98%3.11 Cours en temps réel.9.64%
PROVIDENT FINANCIAL 0.00%Cours en clôture.0.00%
RENAULT -0.11%53.72 Cours en temps réel.-1.43%
RWE AG 1.36%27.59 Cours en différé.43.58%
SAFRAN 0.49%142.25 Cours en temps réel.34.20%
SCOR SE 0.71%37.12 Cours en temps réel.-6.47%
SOTHEBY'S -0.02%56.99 Cours en différé.43.41%
STEF 0.00%84.8 Cours en temps réel.10.13%
TOD'S S.P.A. -0.19%42.5 Cours en clôture.2.96%
TOTAL 0.96%46.255 Cours en temps réel.-0.74%
URBAN EXPOSURE PLC 0.78%64.5 Cours en différé.-14.67%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
2
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader