Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Les investisseurs espèrent que Powell saura trouver les mots

15/03/2021 | 09:09
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
2
Recevoir par email

Il sera difficile en ce début de semaine d'échapper aux pronostics sur la teneur de la décision de politique monétaire de la banque centrale américaine prévue mercredi. Les financiers espèrent que Jerome Powell trouvera les mots pour que la hausse des actions se poursuive et que le marché obligataire se calme. Autant dire que la tâche de la Fed est complexe. En France, c'est un Emmanuel qui fait les gros titres, mais pas celui de l'Elysée, celui de Danone.

La semaine dernière, les marchés actions ont confirmé leurs belles dispositions du début de l'année 2021, à l'image d'un CAC40 rayonnant qui a renoué avec ses meilleurs niveaux 2020 après cinq séances consécutives dans le vert. En intégrant les dividendes, ce que font par exemple le DAX et le S&P500, l'indice parisien est au plus haut historique, à deux jours de l'anniversaire du premier confinement. Sous la surface, ce sont toujours les valeurs mal-aimées de 2020, les financières, les énergétiques, les petites capitalisations, les valorisations à la casse qui font office de locomotives, aux dépens de la santé, des services collectifs et de la consommation de base.

"Les actions au champagne, les obligations à la bière", résumait vendredi une banque d'affaires américaine. J'en connais un qui n'a pas dû tourner au champagne hier. Emmanuel Faber, qui est désormais l'ex-patron de Danone. Le dirigeant avait cédé à la pression d'investisseurs activistes il y a peu en acceptant de lâcher la direction générale pour ne garder que la présidence. Il ne l'aura conservée que quelques jours puisque son conseil d'administration l'a écarté hier soir. Faber aura tenté de donner une connotation engagée à Danone, en allant jusqu'à transformer statutairement le groupe en "société à mission", c’est-à-dire en l'inscrivant dans une trajectoire socialement responsable contraignante. Pas tout seul, puisqu'il avait alors été suivi par 99% de ses actionnaires. Mais on ne prête qu'aux riches : faute de résultats opérationnels probants, la belle mission n'a pas résisté à la pression, d'autant que le meilleur ennemi, Nestlé, a largement plus prospéré sur la dernière décennie. Faber traînait comme un boulet les 9% de pertes sur 5 ans de ses investisseurs par rapport aux gains de 40% de ceux du groupe de Vevey. Gilles Schnepp prend la présidence, en attendant de recruter un directeur général.

Mais les investisseurs ont cette semaine d'autres chats à fouetter que la révolution de palais chez Danone. Les regards sont déjà tournés vers la banque centrale américaine, qui rendra mercredi son verdict sur sa politique monétaire en même temps que ses nouvelles projections macroéconomiques. Un fin connaisseur des marchés américains soulignait dans un commentaire publié ce weekend que Jerome Powell tiendra probablement à cette occasion sa plus importante conférence de présentation depuis bien longtemps. Son objectif sera de rassurer sur les perspectives économiques, la trajectoire des prix et les outils déployés par l'institution. Un nouvel exercice d'équilibriste qui fera couler beaucoup d'encre d'ici mercredi, et sans doute encore plus après. Ceux qui sont allergiques aux vaticinations des spécialistes de la politique monétaire ont tout intérêt à prendre une semaine de congés, pour éviter l'overdose.

Comme chaque lundi, quelques informations qui ont animé le weekend :

  • La CDU d'Angela Merkel perd deux élections régionales.
  • Plusieurs pays européens suspendent l'administration du vaccin d'AstraZeneca.
  • La capitale chinoise Pékin enveloppée par un épais nuage de poussière.
  • Première expérience sur Twitch pour Jean Castex hier soir.

Le CAC40 gagne 0,55% à 6081 points peu après l'ouverture.

Les temps forts économiques du jour

L'indice Empire State pour le mois de mars sera publié à 13h30 aux Etats-Unis. Ce matin, la Chine a annoncé une vive hausse de sa production industrielle sur janvier / février, grâce notamment à une base favorable (le coronavirus avait déjà commencé à peser en Chine en février 2020).

La paire euro / dollar évolue peu à 1,1947 USD. L'once d'or se négocie 1726 USD (+0,1%). Tendance légèrement haussière sur le pétrole, avec un Brent à 69,70 USD et un WTI à 66,10 USD. Le rendement du T-Bond monte à 1,64% sur 10 ans. Le Bitcoin évolue juste en dessous des 60 000 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Alfa Laval : Citigroup reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 281 à 350 SEK.
  • Alfen : Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 52 à 75 EUR.
  • Balfour Beatty : Liberum reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 300 à 360 GBp.
  • Bodycote : Morgan Stanley passe de souspondérer à pondération en ligne en visant 730 GBp.
  • Boohoo : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 460 GBp.
  • Deutsche Börse : HSBC passe de conserver à acheter en visant 169 EUR.
  • Deutsche Wohnen : HSBC passe d'alléger à conserver en visant 38 EUR.
  • EMS-Chemie : Stifel passe de vendre à conserver en visant 810 CHF.
  • ENI : HSBC passe de conserver à acheter en visant 12,30 EUR.
  • Ericsson : SEB Equities passe de conserver à acheter en visant 130 SEK.
  • Hugo Boss : Baader Helvea passe d'alléger à accumuler en visant 36 EUR.
  • InPost : Jefferies démarre le suivi à l'achat en visant 21 EUR.
  • JCDecaux : HSBC relève son objectif de cours de 14 à 17 EUR.
  • Kardex : UBS reste neutre avec un objectif de cours relevé de 178 à 191 CHF.
  • Neoen : AlphaValue reste à la vente avec un objectif réduit de 32,30 à 29,90 EUR.
  • NOS, SGPS : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 3,20 EUR.
  • Prosus : Santander démarre le suivi à l'achat en visant 140 EUR.
  • Stellantis : Deutsche Bank démarre le suivi à l'achat en visant 20 EUR.
  • Stora Enso : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 17,17 à 18,65 EUR.
  • Svenska Cellulosa : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 147 à 151 SEK.
  • Swissquote : Kepler Cheuvreux reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 100 à 126 CHF.
  • Total : HSBC relève son objectif de cours de 43,20 48,80 EUR.
  • U-Blox : UBS reste neutre avec un objectif de cours réduit de 71 à 69 CHF.
  • UPM : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours relevé de 25 à 27 EUR.
  • Valora : Credit Suisse relève son objectif de cours de 180 à 210 CHF.

L’actualité des sociétés

En France

Annonces importantes

  • Le conseil d'administration de Danone se sépare d'Emmanuel Faber, remplacé à la présidence par Gilles Schnepp.
  • Sanofi annonce l'arrêt prématuré de l'essai de phase III avec Libtayo dans le cancer du col de l'utérus en raison d'un résultat positif en matière de survie globale.
  • Total renforce son engagement à faire de Singapour une plateforme majeure d’avitaillement GNL en Asie.
  • Eurofins ajoute la détection des variantes du virus à sa solution de surveillance du SARS-CoV-2 pour les eaux usées, les surfaces, l'air et les masques utilisés.
  • Rexel proposera à ses actionnaires un dividende de 0,46 EUR.
  • Icade va payer le solde de son dividende (2 EUR) en actions à hauteur de 80%.
  • Les consignes colis "intelligentes" de Quadient désormais disponibles pour le marché résidentiel en France.
  • Valneva perd un membre de son conseil de surveillance.
  • Cegid se lance dans les services financiers.
  • Enertime dresse un bilan de l'appel à projets de l'ADEME datant d'octobre 2020.
  • OSE Immuno et Arcagy-Gineco lancent une étude clinique de phase II évaluant Tedopi en combinaison avec pembrolizumab dans le cancer de l'ovaire.
  • La justice consulaire impose la tenue d'une AGE de Filae le 16 avril.
  • Tour Eiffel a publié ses comptes.
  • Notre bilan mensuel des meilleurs fonds small&midcaps.

Dans le monde

Annonces importantes

  • Volkswagen a annoncé un plan de suppression d'emplois non chiffré mais qui pourrait concerner jusqu'à 5.000 postes d'ici fin 2023 dans le cadre d'une réduction des coûts destinée à financer la transition vers l'électrique.
  • Netflix mène des tests pour limiter le partage des mots de passe, selon la presse américaine.
  • Sali par l'affaire Greensill, le Crédit Suisse à contre-courant du secteur en bourse.
  • Roche s'offre Genmark Diagnostics pour environ 1,8 Md$.
  • Nintendo se dirige vers une année record en termes de vente de consoles Switch et de jeux.
  • Xiaomi flambe en bourse après avoir obtenu la levée temporaire de son embargo aux États-Unis.
  • Les Etats-Unis se rapprochent d'une cyber-riposte après l'attaque sur Microsoft.
  • Sika rachète un fabricant de mortier au Brésil.
  • Atlantia et un consortium emmené par le groupe public italien CDP devraient prolonger jusqu'à la fin du mois les discussions sur la vente par le groupe de sa participation dans Autostrade.
  • Tempête autour du vaccin d'AstraZeneca, suspendu dans plusieurs pays et dont la production n'atteint pas les engagements promis. Le laboratoire assure n'avoir aucune donnée permettant de penser que son vaccin favorise les thromboses.
  • Aryzta cède ses activités en Amérique du Nord pour 850 M$.
  • La société de paiement Stripe valorisée 95 Mds$ lors de son dernier tour de financement privé.
  • NXP Semiconductors, Penn National, Generac Holdings et Caesars Entertainment vont intégrer le S&P500. Flowserve, SL Green Realty, Xerox Holdings et Vontier en sortent.
  • Huawei Technologies, ZTE Corporation, Hytera Communications, Hangzhou Hikvision Digital Technology et Zhejiang Dahua Technology considérés comme des menaces aux USA.

Résultats des sociétés. KE Holdings, Hennes & Mauritz, Talanx, Grand City Properties, Reply, Morphosys, Salzgitter, Sthree, Geox

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
2
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ALFA LAVAL AB 0.78%334.6 Cours en différé.46.71%
ALFEN N.V. -0.30%99.35 Cours en temps réel.20.28%
ALPHABET INC. 0.90%2805.67 Cours en différé.60.08%
ARYZTA AG 0.94%1.283 Cours en différé.86.36%
ASTRAZENECA PLC -1.07%8617 Cours en différé.17.65%
ATLANTIA SPA 0.93%16.28 Cours en différé.9.62%
BALFOUR BEATTY PLC 1.02%276.8 Cours en différé.2.44%
BITCOIN - EURO 0.33%37425.58 Cours en temps réel.45.78%
BITCOIN - UNITED STATES DOLLAR 0.35%43732.23 Cours en temps réel.39.44%
BODYCOTE PLC 1.05%912.5 Cours en différé.22.40%
BOOHOO GROUP PLC 1.90%269.2 Cours en différé.-21.63%
CAC 40 1.29%6637 Cours en temps réel.18.04%
CITIGROUP INC. 1.94%68.24 Cours en différé.10.67%
CREDIT SUISSE GROUP AG 2.59%8.942 Cours en différé.-23.54%
DANONE 0.57%59.87 Cours en temps réel.11.37%
DAX 1.03%15506.74 Cours en différé.13.03%
DEUTSCHE BANK AG 3.86%10.49 Cours en différé.17.22%
DEUTSCHE BÖRSE AG -0.62%143.75 Cours en différé.3.23%
DEUTSCHE WOHNEN SE 0.00%52.92 Cours en différé.21.13%
ENERTIME 7.02%2.44 Cours en temps réel.-35.11%
ENI S.P.A. 2.64%10.886 Cours en différé.24.08%
ERICSSON 0.56%96.55 Cours en différé.-1.67%
EUROFINS SCIENTIFIC SE -1.44%124.62 Cours en temps réel.81.58%
FACEBOOK INC -3.99%343.21 Cours en différé.25.64%
FILAE SA -0.97%20.4 Cours en temps réel.72.88%
FLOWSERVE CORPORATION 1.93%34.9 Cours en différé.-5.29%
GENERAC HOLDINGS INC. 4.01%442.27 Cours en différé.94.48%
GEOX S.P.A. 0.75%1.068 Cours en différé.33.50%
GRAND CITY PROPERTIES S.A. 0.00%22.5 Cours en différé.7.35%
HANGZHOU HIKVISION DIGITAL TECHNOLOGY CO., LTD. -3.61%53.1 Cours en clôture.9.46%
HSBC HOLDINGS PLC 4.36%375.45 Cours en différé.-0.91%
HUGO BOSS AG 4.27%52 Cours en différé.90.55%
HYTERA COMMUNICATIONS CORPORATION LIMITED 0.20%5 Cours en clôture.-18.57%
ICADE 0.92%71.4 Cours en temps réel.13.51%
INPOST S.A. 0.83%15.252 Cours en temps réel.0.00%
JCDECAUX SA 3.45%22.18 Cours en temps réel.19.06%
KARDEX HOLDING AG 1.35%262.5 Cours en différé.33.78%
KE HOLDINGS INC. 5.52%17.6 Cours en différé.-72.90%
LEGRAND 2.21%96.1 Cours en temps réel.31.64%
LONDON BRENT OIL 0.61%76.32 Cours en différé.43.56%
MICROSOFT CORPORATION 1.28%298.58 Cours en différé.34.24%
MORGAN STANLEY 2.54%100.8 Cours en différé.47.09%
MORPHOSYS AG -1.41%41.88 Cours en différé.-55.36%
NEOEN 2.39%35.2 Cours en temps réel.-38.98%
NETFLIX, INC. 3.06%590.65 Cours en différé.9.23%
NINTENDO CO., LTD. 1.10%53240 Cours en clôture.-19.13%
NOS, SGPS, S.A. 1.47%3.462 Cours en temps réel.21.13%
NXP SEMICONDUCTORS N.V. 3.41%213.08 Cours en différé.34.00%
OSE IMMUNOTHERAPEUTICS -2.09%11.26 Cours en temps réel.56.39%
PENN NATIONAL GAMING, INC. 5.12%73.74 Cours en différé.-18.78%
PROSUS N.V. 1.43%69.28 Cours en temps réel.-21.59%
QUADIENT S.A. 0.70%22.86 Cours en temps réel.45.33%
REPLY S.P.A. 3.58%179.5 Cours en différé.81.85%
REXEL 3.76%17.24 Cours en temps réel.33.70%
S&P GSCI CORN INDEX 0.58%431.7853 Cours en différé.6.97%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX 1.19%396.4155 Cours en différé.46.33%
SALZGITTER AG 5.03%28.4 Cours en différé.30.88%
SANOFI 0.61%82.73 Cours en temps réel.5.12%
SIKA AG 0.06%325 Cours en différé.34.33%
SL GREEN REALTY CORP. 3.31%70.16 Cours en différé.14.42%
STELLANTIS N.V. 3.26%16.548 Cours en temps réel.0.00%
STELLANTIS N.V. 3.24%16.552 Cours en différé.9.36%
STHREE PLC 2.07%592 Cours en différé.98.66%
STORA ENSO OYJ 2.00%15.05 Cours en différé.-5.69%
SVENSKA CELLULOSA AKTIEBOLAGET SCA 0.69%139.25 Cours en différé.-3.49%
SWISSQUOTE GROUP HOLDING LTD 4.56%178.8 Cours en différé.99.07%
TALANX AG 1.09%37.1 Cours en différé.16.81%
U-BLOX HOLDING AG 2.44%63.05 Cours en différé.4.59%
UBS GROUP AG 2.30%14.45 Cours en différé.13.27%
UPM-KYMMENE OYJ 1.63%31.89 Cours en différé.2.99%
VALNEVA SE 9.59%13.25 Cours en temps réel.70.97%
VOLKSWAGEN AG 2.14%187.12 Cours en différé.22.77%
VONTIER CORPORATION 2.33%34.2 Cours en différé.0.06%
WTI 0.55%72.31 Cours en différé.46.62%
XEROX HOLDINGS CORPORATION 0.69%20.32 Cours en différé.-12.38%
XIAOMI CORPORATION 1.32%23.1 Cours en clôture.-30.42%
ZHEJIANG DAHUA TECHNOLOGY CO., LTD. -1.13%23.67 Cours en clôture.19.00%
ZTE CORPORATION -0.59%33.8 Cours en clôture.0.45%
Réagir à cet article
--- - Il y a 6 mois arrow option
Le marché obligataire US se comporte tout à fait normalement, il est à son niveau d'avant covid, la figure graphique des taux à 10 ans montre une parfaite symétrie dans le remontée, miroir inverse de la descente. Peut-être c'était la descente qui n'était pas normale. Je ne comprends pas tous ceux qui s'excitent avec un 10 ans à 1,60. On devrait être à 2% et cela serait normal vu les perspectives de croissances et d'inflation qui se profilent. Les taux réèls sont toujours négatifs car la vraie inflation, celle qui prend en compte le pétrole et l'immobilier est déjà au dessus de 2 %. Toute est normal. Cessez d"être léveragés et vous ne vous inquiéterez plus des "petites volatilités habituelles de marché".
2
  
Marie72 - Il y a 6 mois arrow option
Les masques tombent. même si elles ne peuvent l'admettre ouvertement il est de plus en plus ostensible que les BC luttent contre les marchés ou plus exactement ce qu'il en reste...
  
  
  • Publier
    loader