Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices & Marchés

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Europe : Les marchés européens toujours dans le doute

26/06/2020 | 19:29
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

PARIS (awp/afp) - Les marchés européens ont fini la semaine en petite forme, seul Londres parvenant à surmonter les inquiétudes sanitaires, notamment le regain des nouveaux cas de Covid-19 aux Etats-Unis.

Si Londres a progressé vendredi de 0,20%, Paris a fini par céder 0,18%, Milan 0,57%, Francfort 0,73% et Madrid 1,26%. A Zurich, le SMI a cédé 0,47%.

La tendance outre-Atlantique était encore moins reluisante: à 17H05 GMT, l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, baissait de 1,97%. L'indice élargi S&P 500 perdait 1,94% et le Nasdaq, à forte composante technologique, 1,52%.

"L'appétit pour le risque sur les marchés financiers a été malmené au cours des derniers jours, nourri principalement par le stress d'une seconde vague de l'épidémie à l'automne", soulignent les analystes d'Edmond de Rothschild Asset Management.

Les inquiétudes sur l'évolution de l'épidémie continuent d'être particulièrement fortes, notamment aux Etats-Unis. Le nombre de nouvelles personnes atteintes du Covid-19 y croît rapidement, à tel point que vendredi le gouverneur du Texas a ordonné la fermeture des bars et un durcissement des restrictions d'accueil pour les restaurants.

La Floride a également annoncé suspendre la consommation d'alcool dans les bars pour faire face à l'explosion de cas.

Les marchés européens ont aussi souffert de "l'annonce de la Fed de l'interruption de son programme de rachat d'actions" des grandes banques américaines jeudi, estime auprès de l'AFP Mikaël Jacoby, responsable du courtage Europe continentale chez Oddo Securities.

Sans direction

En début de séance, les marchés avaient pourtant salué le changement de la réglementation bancaire avec l'assouplissement de la "règle Volcker" contre la spéculation des organismes financiers qui prendra effet au 1er octobre.

Ils avaient été confortés par l'affirmation de la présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde que le "pire" de la crise économique dans la zone euro est "probablement passé", tout en soulignant que la reprise sera "incomplète" et "inégale".

"Cette déclaration peut pousser la balance du sentiment du marché d'un côté ou de l'autre. Mais ce sont des micronouvelles et il faut attendre une réelle confirmation de cette tendance dans les chiffres des sociétés et les évolutions de la macroéconomie", nuance Mikaël Jacoby.

Pour les analystes de Natixis Emilie Tetard et Florent Pochon, "les marchés sont bel et bien entrés dans une phase moins directionnelle". Ils préviennent toutefois que la "sensibilité des actifs risqués" aux mauvaises nouvelles "va se renforcer dans les prochains mois".

Sur le plan des valeurs, la descente aux enfers se poursuit à Francfort pour le spécialiste allemand des paiements en ligne Wirecard, qui s'effondre une nouvelle fois, de 63,74% à 1,28 euros, au lendemain de l'annonce de son dépôt de bilan. Les fournisseurs de cartes de crédit Visa et Mastercard repensent désormais leurs relations commerciales avec le bavarois, selon Bloomberg.

Après sa forte hausse jeudi, Lufthansa a nettement reculé de 6,23% à 8,99 euros. Les actionnaires ont donné leur feu vert jeudi au sauvetage du premier groupe de transport aérien européen à hauteur de 9 milliards d'euros. A Paris, Air France-KLM a baissé de 3,36% à 4 euros malgré l'annonce du soutien de 3,4 milliards d'euros de la part de l'État néerlandais.

Le constructeur européen Airbus a perdu 3,19% à 61,88 euros et le Groupe ADP, gestionnaire de l'aéroport d'Orly qui vient de rouvrir après presque trois mois de fermeture, a lui fini en hausse de 0,11%.

A Londres, le propriétaire de centres commerciaux Intu (-54,58% à 1,78 pence) a annoncé sa faillite après n'avoir pas réussi à s'entendre avec ses créanciers sur sa dette, une mauvaise nouvelle de plus pour le secteur de la distribution déjà dans la tourmente. Son concurrent British Land a cédé 1,44% à 383,50 pence.

afp/rp


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIR FRANCE-KLM -0.70%5.1 Cours en temps réel.-48.35%
AIRBUS SE 0.43%91.71 Cours en temps réel.-30.01%
CAC 40 -0.23%5566.72 Cours en temps réel.-6.63%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG -0.36%9.994 Cours en différé.-39.10%
DJ INDUSTRIAL 0.20%29883.79 Cours en différé.4.50%
EURO STOXX 50 -0.11%3521.32 Cours en différé.-5.87%
MASTERCARD 0.40%340.22 Cours en différé.13.49%
NASDAQ 100 0.01%12456.406964 Cours en différé.42.62%
NASDAQ COMP. -0.05%12349.366333 Cours en différé.35.96%
NATIXIS -0.60%2.651 Cours en temps réel.-32.34%
ROTHSCHILD & CO 1.12%27 Cours en temps réel.4.30%
S&P 500 0.18%3669.01 Cours en différé.13.56%
SMI -0.13%10435.36 Cours en différé.-1.58%
THE BRITISH LAND COMPANY PLC 0.80%490.4 Cours en différé.-23.23%
WIRECARD AG 4.06%0.528 Cours en différé.-99.51%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
09:02Les valeurs à suivre aujourd'hui à la Bourse de Paris Jeudi 3 décembre 2020
AO
08:45Bourse Zurich: vers une ouverture en léger repli jeudi
AW
08:41CAC 40 : peu de changement attendu à l'ouverture
CF
08:29BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe (actualisé)
RE
08:10EN DIRECT DES MARCHES : Orange, Engie, Rexel, Valneva, Gaussin, Nestlé, TUI, LafargeHolcim, Boeing, Lufthansa...
07:53Wall Street : nouveau record du 'S&P', rebond pétrole à 45,5$
CF
07:23Nikkei 225 : A Tokyo, le Nikkei finit quasiment stable
RE
06:21Prévisions du jour jeudi 3 décembre
AW
03:57BOURSE DE TOKYO : Hong Kong-Tokyo a exprimé à Pékin son inquiétude sur la détention d'activistes
RE
02/12Wall Street : nouveau record du 'S&P', rebond pétrole à 45,5$
CF
Dernières actualités "Marchés"