Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Les marchés mondiaux sur la défensive, retour des craintes liées à Evergrande

21/10/2021 | 11:19
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Paris (awp/afp) - Les marchés mondiaux étaient prudents jeudi matin, préoccupés par la situation du géant chinois de l'immobilier Evergrande et digérant une salve de résultats d'entreprises.

En Europe, Paris lâchait 0,39%, Londres 0,37%, Francfort 0,19% et Milan 0,24% vers 08H35 GMT.

En Asie, la Bourse de Tokyo s'est repliée de 1,87%, sur fond notamment d'une remontée du cours du yen. Shanghai a gagné 0,22% tandis que Hong Kong a perdu 0,45%, lestée par Evergrande.

L'action du géant chinois de l'immobilier s'est effondrée dès sa reprise de cotation jeudi. Et les incertitudes renouvelées sur sa capacité à faire face à ses obligations financières ravivent les craintes des investisseurs de voir l'économie chinoise toute entière ébranlée.

"Une accélération de la détérioration de la situation (sur les marchés boursiers, ndlr) la semaine prochaine pourrait poser un dilemme aux responsables politiques chinois", estime Jeffrey Halley, analyste chez Oanda. "Leur silence sur la question, à l'exception de quelques commentaires isolés" de la Banque centrale chinoise, "a mis les investisseurs sur les nerfs", poursuit-il.

Les nombreux résultats d'entreprises du jour passaient au second plan. Ils ont pourtant porté les indices Dow Jones et S&P 500 tout près de nouveaux records historiques à Wall Street mercredi.

La Réserve fédérale américaine (Fed) a cependant souligné dans son Livre Beige que les difficultés mondiales d'approvisionnement, ainsi que le manque de main-d'oeuvre et les inquiétudes liées au variant Delta du Covid-19 ont fait ralentir la croissance de l'activité économique aux Etats-Unis au début de l'automne.

Ce rapport fait par ailleurs état de perspectives à court terme qui restent "positives", avec cependant des "incertitudes" plus grandes et un "optimisme plus prudent".

Evergrande s'effondre pour sa reprise de cotation

Sa cotation à peine reprise à la Bourse de Hong Kong, l'action du géant chinois de l'immobilier s'est effondrée de 12,54%.

Le groupe avait annoncé la veille l'échec de la vente de 50,1% d'une de ses filiales à un autre promoteur chinois, Hopson, qui aurait pu lui rapporter 2,2 milliards d'euros.

Il a également averti qu'il pourrait "ne pas pouvoir honorer ses obligations financières" alors qu'une date butoir de paiement arrive ce samedi.

ABB abaisse ses prévisions

Le groupe d'ingénierie helvético-suédois ABB a abaissé sa prévision de ventes pour 2021 en raison des tensions sur les approvisionnements. Son titre perdait 5,41%, à 30,35 francs suisses suisses.

Performance "record" pour Barclays

La banque britannique Barclays a vu son bénéfice net quadruplé sur les neufs premiers mois de l'année comparé à 2020, porté par une performance "record" au troisième trimestre grâce à la reprise de l'économie.

L'action reculait cependant de 0,61% à 197 pence à Londres, en raison de prises de bénéfices, alors que le cours évoluait à ses niveaux les plus hauts en trois ans, selon Michael Hewson, de CMC Markets.

Unilever en forme

Le géant de l'agroalimentaire et des produits d'hygiène Unilever (+2,19% à 3.904 pence)a publié un chiffre d'affaires en progression de 4% au troisième trimestre, porté par les Etats-Unis et l'Asie, avec des prix qui répercutent la "très forte" hausse des coûts.

Du côté du pétrole, de l'euro et du bitcoin

Le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre reculait de 0,96% par rapport à la clôture de la veille, à 85 dollars à Londres.

À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI) pour le mois de décembre, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, perdait 0,73% à 82,81 dollars.

L'euro reculait de 0,14% face au billet vert à 1,1635 dollar vers 08H30 GMT.

Vers 08H40 GMT, le bitcoin se stabilisait (-0,44%) à 65.690 dollars par rapport à la veille. Il avait atteint mercredi un nouveau record, à 66.976 dollars, porté par le lancement d'un produit financier à Wall Street lié à la cryptomonnaie.

afp/ck


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
03/12Wall Street termine en baisse, lestée par prises de bénéfices et Fed
AW
03/12Les valeurs à suivre lundi 6 décembre 2021 à la Bourse de Paris
AO
03/12Bourse Zurich: le SMI perd son élan dans le sillage de Wall Street
AW
03/12BOURSE DE PARIS : Paris craint le durcissement de la Fed
AW
03/12CAC40 : clôture en recul, forte volatilité sur les marchés
CF
03/12SAFRAN : plus forte baisse du CAC 40 à la clôture du vendredi 3 décembre 2021
AO
03/12EUROFINS SCIENTIFIC : plus forte hausse du CAC 40 à la clôture du vendredi 3 décembre 2021
AO
03/12Wall Street : le début de séance tourne au vinaigre
CF
03/12CAC40 : victime d'un nouveau revirement brutal à W-Street
CF
03/12Agenda AOF / Sociétés France - Lundi 6 décembre 2021
AO
Dernières actualités "Marchés"