Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Matières Premières

Actualités : Matières Premières

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Matières premières : Les métaux industriels se dispersent

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
14/09/2018 | 15:19

Londres (awp/afp) - Les prix des métaux de base échangés sur le London Metal Exchange (LME) ont profité cette semaine de l'affaiblissement du dollar dans un marché hésitant face aux tensions commerciales.

Le cuivre et le nickel remontaient légèrement tandis que l'aluminium et le zinc reculaient un peu et que le plomb et l'étain se stabilisaient.

Comme le soulignait Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group, le dollar était parti pour subir ses plus fortes pertes hebdomadaires face à un panier de dix monnaies.

Par ailleurs, le marché reprenait goût au risque alors que les tensions commerciales semblaient s'être apaisées, les Etats-Unis et la Chine ayant repris les négociations.

"Il n'y a pas eu de nouveaux tweets à même de faire parler les investisseurs, donc le marché se stabilise, soulagé", a ironisé Matt France, courtier chez Marex Spectron.

Enfin, certains investisseurs commencent à anticiper les mesures chinoises pour lutter contre la pollution. Les fermetures d'usines avaient dopé les prix des métaux fin 2017.

"Nous estimons que les fermetures seront encore plus strictes cette année", ont estimé les analystes de ANZ.

Rebond du nickel

Le nickel a creusé ses pertes en début de semaine et a touché mercredi 12.085 dollars la tonne, à son plus bas depuis neuf mois, avant de rebondir en fin de semaine.

"La principale information sur les perspectives de demande de nickel proviennent d'Indonésie", ou la production d'acier inoxydable devrait bondir, ont commenté les analystes de Morgan Stanley.

L'acier inoxydable, dont le nickel est un composant crucial, est la première source de demande du métal.

"Nous sommes optimistes sur les prix à six mois et estimons que les fabricants de batteries vont devoir commencer à se constituer des réserves", ont pour leur part prévu les analystes de Société Générale.

Sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s'échangeait à 5.980 dollars vendredi à 12H55 GMT, contre 5.913 dollars le vendredi précédent à 13H15 GMT.

L'aluminium valait 2.058 dollars la tonne, contre 2.063,50 dollars.

Le plomb valait 2.062 dollars la tonne, contre 2.058 dollars.

L'étain valait 19.065 dollars la tonne, contre 18.975 dollars.

Le nickel valait 12.580 dollars la tonne, contre 12.330 dollars.

Le zinc valait 2.346 dollars la tonne, contre 2.415 dollars.

js/pn/LyS

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Mat. Premières"
12:13Le pétrole repart à la baisse dans un marché incertain
AW
09:57ENEL : relève sa prévision, va se renforcer dans l'énergie "verte"
RE
04:33Le pétrole en baisse en Asie
AW
19/11Le pétrole monte un peu face aux incertitudes sur la future position de l'Opep
AW
19/11Le pétrole termine en légère hausse à New York
RE
19/11Le pétrole baisse, pénalisé par un possible surplus d'offre
AW
19/11PÉTROLE : Birol (AIE) en appelle au "bon sens" de chacun
RE
19/11FRETS MARITIMES : les frets secs chutent, les pétroliers grimpent
AW
19/11Le pétrole en légère hausse mais sous pression
AW
19/11Jeremy Hunt à Téhéran pour évoquer l'accord sur le nucléaire iranien
RE
Dernières actualités "Mat. Premières"
Publicité