Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Les séparatistes manifestent en Catalogne à la veille des législatives

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
10/11/2019 | 01:19

BARCELONE, 10 novembre (Reuters) - Plusieurs centaines de personnes agitant le drapeau séparatiste catalan et appelant à la "libération des prisonniers politiques" se sont rassemblées samedi à Barcelone pour des concerts et des manifestations, donnant lieu à quelques heurts avec la police, à la veille de la tenue d'élections législatives anticipées.

La question de la Catalogne a été au coeur de la campagne électorale avant le scrutin de dimanche. Les électeurs espagnols sont appelés aux urnes pour la deuxième fois en sept mois.

De violentes manifestations ont éclaté le mois dernier en Catalogne, principalement à Barcelone, après la condamnation à des peines d'emprisonnement de neuf dirigeants séparatistes pour la tentative de sécession d'octobre 2017.

Initiés principalement par le groupe séparatiste Tsunami Démocratique, les rassemblements de samedi ont donné lieu à des moments de tension, notamment lorsque des manifestants masqués ont jeté des oeufs et divers projectiles en direction des forces de l'ordre, tentant par ailleurs de bloquer les routes avec des poubelles.

Les forces de l'ordre ont répondu en poursuivant les manifestants dans les rues du centre de Barcelone, jusqu'au dispersement de la foule.

Une autre manifestation à l'appel du groupe CDR, qui est favorable à des actions directes telles que le blocage d'autoroutes, avait pour but de se rendre au siège de la police, coeur de certains affrontements violents du mois dernier, mais le cortège a été contenu par les autorités.

Aucune arrestation n'a été rapportée pour le moment par les médias locaux. Un porte-parole de la police catalane a dit ne pas être en mesure de pouvoir confirmer si des arrestations avaient eu lieu pendant les manifestations.

Madrid a dépêché quelque 2.500 officiers de police supplémentaires - parmi lesquels des membres d'unités anti-émeutes - en soutien des forces de l'ordre catalanes en vue du scrutin de dimanche, a déclaré à Reuters un porte-parole de la police nationale.

L'objectif est de "garantir que tout le monde peut exercer son droit de vote", a-t-il dit. (Joan Faus, avec Reuters TV; Jean Terzian pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
01:09Emmanuel macron annonce qu'il rencontrera son homologue américain donald trump en amont du sommet de l'otan prévu le 4 décembre à londres
RE
01:09Entretien Macron-Trump sur la Syrie, l'Iran et l'Otan
RE
01:05La Bolivie plonge dans le chaos après la démission du président Morales
RE
11/11Trump prêt à repousser sa décision sur l'automobile européenne, selon Politico
RE
11/11Le Mexique accorde l'asile à Evo Morales
RE
11/11Le président bolivien démissionnaire evo morales a demandé l'asile au mexique, qui a accepté, annonce le ministre mexicain des affaires étrangères
RE
11/11Le Mexique accorde l'asile à Evo Morales
RE
11/11La livre progresse après les chiffres sur la croissance britannique
AW
11/11Mediaset renforce sa participation au capital de ProSieben
RE
11/11Chaos en Bolivie après la démission du président Morales
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"