Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

Laurent Pignot

Analyste
Suivre
Diplomé de Montpellier Business School et de Paris 1-Sorbonne, passé par les univers de la banque et de l'assurance, Laurent Pignot entretient une telle passion pour les cryptomonnaies qu'il ambitionne, un jour, de lancer un média dédié à la vulgarisation de ces actifs alternatifs. Ce qui attire ce fan de sport et de gastronomie ? En bon représentant de sa génération, la dimension décentralisée et désintermédiée de ces devises. Ce qui l'anime ? L'adrénaline liée au jeu de l'investissement.

Les sociétés de minage de cryptomonnaies surperforment le bitcoin

17/01/2023 | 16:50

Alors que le bitcoin reprend de la force en ce début d’année 2023, redonnant au passage un peu d’optimisme aux crypto-investisseurs après une année 2022 catastrophique, les sociétés de minage d’actifs numériques affichent une nette surperformance par rapport au leader du marché des cryptomonnaies sur ces premiers jours de janvier.

Le réveil des sociétés minières de bitcoins

La hausse du cours du bitcoin a permis aux actions des sociétés de crypto-minage d’être sur la bonne voie pour réaliser leur meilleure performance mensuelle depuis un an. L’indice MVIS Global Digital Assets Mining Index, composé des 20 principaux crypto-mineurs côtés en bourse, a augmenté de 64% jusqu'à présent, dépassant nettement la hausse de 28% du bitcoin. C'est d’ailleurs le meilleur mois de l’indice depuis sa création fin 2021, et contraste avec la baisse de 88% de l'année dernière.

Performances du MVIS Global Digital Assets Mining Index
Bloomberg

A titre d’exemple, le cours de l'action Bitfarms, l'une des principales sociétés minières de BTC, a enregistré une augmentation de 180% depuis le début de l'année 2023, suivie de Marathon Digital Holdings avec une augmentation de 140%. Hive Blockchain Technologies a vu la valeur de ses actions plus que doubler au cours de la même période.

Le Luxor Hashprice Index, qui vise à mesurer ce qu'un mineur pourrait gagner à partir de la puissance de traitement utilisée par le réseau Bitcoin, a augmenté de 21% cette année. Cela reflète en partie des récompenses plus importantes dues à une augmentation du cours du bitcoin.

Les sociétés de l'industrie minière de bitcoins restent en mauvaise posture

Ces derniers mois, les mineurs à court de liquidité ont réduit leurs prêts après avoir contracté de nombreux financements par emprunt pour se développer pendant le boom de 2021, puis ont souffert en 2022 en révélant au passage les vulnérabilités et le manque de structuration appropriée pour certains acteurs, comme en témoigne notamment la récente mise en faillite de Core Scientific (BlackRock a mis plusieurs millions de dollars sur la table pour tenter de la sauver). 

En effet, le marché haussier de 2021 a vu une augmentation significative des emprunts de l'industrie minière du réseau Bitcoin, ce qui a eu un effet négatif sur sa situation financière pendant le marché baissier qui a suivi. A titre d’exemple, les 10 principaux débiteurs du minage du réseau Bitcoin représentent collectivement près de 2,6 milliards de dollars de dettes. 

Principaux débiteurs du crypto-mining
Hashrate Index

Pire encore, le ration endettement/fonds propres a explosé pour certaines sociétés de l'industrie. Un ratio d'endettement de deux ou plus est considéré comme risqué dans la plupart des industries. Le graphique ci-dessous montre les ratios d'endettement extrêmement élevés actuellement arborés par certains des principaux mineurs de bitcoins.  

Sociétés minières publiques de Bitcoin avec les ratios d'endettement les plus élevés
Hashrate Index

Étant donné que plus de la moitié des 25 mineurs publics de bitcoins affichent des ratios d'endettement extrêmement élevés, le secteur minier pourrait rencontrer des restructurations potentiellement importantes et des dépôts de bilan, à moins que le marché se reprenne durablement à la hausse. Bien que certaines entreprises puissent fermer ou ralentir leurs opérations pour réduire leurs dépenses, cela aidera les mineurs plus résilients à étendre leur empire en rachetant l'équipement et les installations de la concurrence. 

Une volatilité poussée à son paroxysme

Si nous regardons la performance des principales sociétés du crypto-mining durant le marché haussier de 2020-2021, le constat est clair, elles surperforment nettement le bitcoin.

Performances crypto-mining vs bitcoins 2020-2021
SeekingAlpha

Les performances sont stratosphériques pour certaines d’entre elles, comme Marathon Digital qui a affiché une hausse de 2300 % contre 346% pour le bitcoin. En revanche, si nous regardons ce qui s’est passé sur l’année 2022, durant le marché baissier, le tendance s’inverse. 

Performances crypto-mining vs bitcoins depuis 2022
Zonebourse

Les principales sociétés du minage de cryptomonnaies ont moins bien résisté que le bitcoin durant le marché baissier de 2022, avec des chutes avoisinant les -95% pour un bon nombre d’entre elles. Ainsi la narrative semble rester similaire au fil du temps, comme pour ce début d’année 2023, avec une surperformance des sociétés minières d’actifs numériques lorsque le bitcoin repart à la hausse, et une sous performance de celles-ci lorsque la devise numérique dévisse. 

Nous devons donc nous poser plusieurs questions avant de se jeter corps et âme pour acheter des actions de sociétés du crypto-mining : 

De nouveaux moyens d’investissement émergent

Alors qu’auparavant il était difficile pour les institutionnels et les professionnels de s’exposer "facilement" aux actifs numériques, il existe aujourd’hui une multitude d’options d’investissement. ETF Bitcoin Futures, fonds d’investissement crypto, multiplication des plateformes d'échange et peut-être, bientôt, un ETF Spot. Des alternatives qui peuvent désormais séduire ces investisseurs pour s’exposer au bitcoin au détriment des sociétés minières. En revanche, certains pensent que si le bitcoin continue sa folle progression et son adoption, ces sociétés seront les piliers du réseau et engrangeront donc des revenus gargantuesques.  

L’exposition au cours du bitcoin

Le cœur du business de ces sociétés est étroitement lié au cours du bitcoin. Comme nous l’avons vu précédemment, les entreprises minières se sont montrées, jusqu’à présent, peu résilientes face à la volatilité de la devise numérique. Autrement dit, il faut avoir le cœur bien accroché pour spéculer sur le cours de ces spécialistes du minage. Dans une optique long terme, investir dans ces sociétés se révèle relativement risqué. D’autant plus que le contexte réglementaire mondial reste encore flou concernant la régulation des cryptomonnaies, et si le bitcoin venait à chuter drastiquement suite à une régulation peu favorable, ces sociétés seraient en très mauvaise posture. 

L’exposition à la dépense énergétique

Ces sociétés sont extrêmement dépendantes de l'électricité et notamment de la consommation d'énergie de leurs matériels de minage. Bien qu’elles se tournent vers des solutions d'énergies renouvelables (hydraulique, géothermique, solaire, éolienne…), ces sociétés devront trouver de plus en plus d’énergie dans leur optique d’atteindre un taux de hachage de plus en plus élevé afin de maximiser leurs rendements. Nous ne sommes toujours pas à l'abri d’une réglementation allant à l’encontre des initiatives de ces sociétés de minage, notamment dans un souci de gaspillage énergétique croissant. 

La régulation crypto

L’avenir est flou pour ne pas dire opaque de ce côté. D’un pays à l’autre le cadre réglementaire est complètement différent. Prenez d’un côté le Salvador qui a fait du bitcoin la monnaie officielle du pays et qui réalise des initiatives en faveur du minage de cryptomonnaies, et de l’autre, la Chine, qui a tout simplement interdit le minage de cryptomonnaies sur son territoire, mais qui a dans un même temps développer sa propre monnaie numérique de banque centrale. Du côté du Vieux Continent et au pays de l’Oncle Sam, le cadre réglementaire reste encore vague bien que le minage de cryptomonnaies ne soit pas proscrit. Nous ne sommes donc pas à l'abri d’un coup de massue réglementaire.

La philosophie du Bitcoin

Les puristes et maximalistes du Bitcoin investissent directement dans l’actif numérique pour les caractéristiques qu’il délivre : décentralisation, transparence, incensurable, sécurité, indépendance… Autrement dit, remettre de la valeur entre les mains d’une société centralisée ne reflète pas la philosophie de Bitcoin et de ses aficionados. D’ailleurs, Bitcoin a été mis en route après la crise financière de 2008 par Satoshi Nakamoto, comme une réponse anarcho-capitaliste en réponse à “un système financier corrompu et manipulable”. Dans ce sens, les pro-bitcoins et ceux qui le deviendront n’iront probablement pas frotter leur portefeuille dans ces sociétés minières.

Ainsi, nous comprenons que l’avenir n’est pas facile à prévoir pour les sociétés minières. Bien qu’elles affichent des performances stratosphériques qui ont pour effet d’attirer de nombreux spéculateurs, avoir une stratégie d’investissement long terme semble relativement risqué à l’heure actuelle.


© Zonebourse.com 2023