Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Les soldats français en Algérie après 1962 reconnus combattants

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
27/05/2018 | 21:00

(Bien lire au premier paragraphe "secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées")

PARIS, 27 mai (Reuters) - Les soldats français présents en Algérie jusqu'à deux ans après la fin de la guerre de 1954-1962 seront désormais reconnus comme combattants et pourront bénéficier des avantages liés à ce statut, annonce dimanche la secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq.

Les militaires français déployés en Algérie à la suite des accords d'Evian vont bénéficier de la carte du combattant, qui ouvre notamment le droit à une retraite spécifique dès 65 ans et à un statut fiscal amélioré d'une demi-part de quotient dès 75 ans.

Cette reconnaissance se fera dans le cadre du projet de loi de finances pour 2019, précise Geneviève Darrieussecq dans un communiqué.

"Plusieurs dizaines de milliers de jeunes Français de l'époque furent en effet déployés dans ce pays entre les mois de juillet 1962 et de juillet 1964 à la suite des accords d'Evian. Ils n'ont jamais pu bénéficier de la carte du combattant et des avantages qui s'y attachent", écrit-elle.

"Demandée depuis des années par les associations du monde combattant et jamais accordée par les gouvernements précédents, elle traduit la reconnaissance du gouvernement pour les anciens combattants présents en Algérie", poursuit-elle.

Signe d'une dynamique de reconnaissance élargie du conflit, le Conseil constitutionnel a ouvert en février à toutes les victimes de la guerre d'Algérie un droit à des pensions auparavant réservées aux seuls détenteurs de la nationalité française. (Julie Carriat, édité par Henri-Pierre André)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Guernsey2 - Il y a 2 ans arrow option
J.en ai connu mais iks sont tous morts !
  
  
  • Publier
    loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
06:35Le Japon se prépare à de nouvelles pluies dans le sud
RE
06:09Le Mexique a enregistré plus de décès liés au coronavirus que la France
RE
05:15Coronavirus-Plus de 200 nouveaux cas confirmés en Allemagne
RE
03:25Coronavirus-Huit nouveaux cas déclarés en Chine continentale
RE
03:06USA-Trump promet à nouveau de battre la "gauche radicale"
RE
02:27Allemagne-Le ministre de l'économie prévoit la reprise dès octobre
RE
00:03Jean Castex prône un changement de méthode pour faire face à la crise
RE
04/07Coronavirus-Plus de 1.000 décès en vingt-quatre heures au Brésil
RE
04/07Coronavirus-Un nombre record de contaminations dans le monde en une journée
RE
04/07Une gardienne de zoo tuée par un tigre de Sibérie à Zurich
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"