Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités
Toute l'actualitéSociétésIndicesDevises / ForexMatières PremièresCryptomonnaiesETFTauxÉconomieThématiquesSecteurs 

Luc Rémont va être nommé PDG d'EDF selon Le Figaro

29/09/2022 | 12:35
Photo d'archives d'un drapeau portant le logo d'EDF

PARIS (Reuters) - Le président Emmanuel Macron a décidé de nommer Luc Rémont PDG d'EDF en remplacement de Jean-Bernard Lévy, rapporte jeudi le journal Le Figaro.

Actuel responsable des affaires internationales de Schneider Electric, Luc Rémont faisait figure de favori pour prendre la tête de l'énergéticien qui va bientôt être renationalisé.

Selon Le Figaro, il a été reçu mercredi après-midi à l'Elysée avant l'annonce "imminente" de sa nomination.

Le journal, qui ne cite pas ses sources, ajoute qu'Emmanuel Macron aurait pris la décision de conserver une gouvernance unique pour EDF, alors que l'hypothèse d'une scission des postes entre la direction générale et la présidence était évoquée avec insistance ces dernières semaines.

L'Elysée n'a pas immédiatement répondu aux sollicitations de Reuters.

Le changement à la tête d'EDF intervient après que l'Etat a annoncé en juillet son intention de lancer une OPA à 12 euros par action sur les quelque 16% du capital d'EDF qu'il ne détient pas encore.

Alors que le groupe est confronté à une disponibilité historiquement basse de son parc nucléaire qui aggrave la crise de l'énergie en Europe, ces dernières semaines ont été marquées par une passe d'armes indirecte entre Jean-Bernard Lévy et Emmanuel Macron concernant la maintenance du parc nucléaire français.

Jusqu'à une trentaine des 56 réacteurs du parc nucléaire français ont été simultanément à l'arrêt pour des opérations de maintenance ou des problèmes de corrosion, ce qui a contribué à maintenir les prix de l'électricité à des niveaux record alors que l'Europe cherche à se passer du gaz russe et que la France, habituellement plus gros exportateur d'électricité de la région, est devenue pendant cette période importatrice nette.

Certains analystes estiment en outre que les prévisions de redémarrage de réacteurs d'EDF d'ici à l'hiver risquent de s'avérer trop optimistes et que la France pourrait être contrainte de rationner l'électricité pour satisfaire à ses propres besoins.

(Rédigé par Myriam Rivet et Tangi Salaün, édité par Nicolas Delame)


© Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ELECTRICITÉ DE FRANCE 0.00%12 Cours en temps réel.21.50%
SCHNEIDER ELECTRIC SE -0.87%141.08 Cours en temps réel.-17.48%
Dernières actualités "Économie"
23:02Iran: La nièce du Guide suprême exhorte le monde à rompre les liens avec Téhéran
RE
23:00Les Bourses occidentales effrayées par la contestation en Chine
AW
22:55Les pourparlers n'ont pas abouti, l'action à la raffinerie BP de Rotterdam se poursuit - syndicat
ZR
22:52Le Sénat américain envisage de renforcer les restrictions sur les semi-conducteurs chinois
ZR
22:51Marketmind : Chine + faucons politiques = frein aux marchés
ZR
22:42Wall Street termine en baisse, Chine et Fed lui coupent le souffle
AW
22:40Les États-Unis proposent des règles pour limiter les fuites de méthane provenant des forages sur les terres publiques
ZR
22:30Les États-Unis soutiennent le droit de manifester pacifiquement en Chine
ZR
22:20Point marchés-Wall Street termine en baisse, la Chine et Apple pèsent
RE
22:10La position courte nette du dollar américain atteint son plus haut niveau depuis juillet 2021 -CFTC, données Reuters
ZR
Dernières actualités "Économie"