Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anaïs
Lozach

Analyste

269
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

MINUTE MACRO : BCE, Accord Mercosur/UE, Mesures du Mexique, Liste noire de la Chine, OAT au plus bas…

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
07/06/2019 | 11:22

La BCE ne touchera finalement pas ses taux avant le second semestre l'année prochaine. Le Mexique s'empresse de prendre des mesures. L'Amérique Latine est l'Union Européenne seraient sur le point de conclure un accord. La Chine va bientôt publier la liste noire qu'elle a créée après la pression des américains sur Huawei. C'est le jour-J pour Theresa May.

Débrief de la réunion de la BCE. La Banque centrale européenne a, sans surprise, maintenu ses taux inchangés (à 0.00% pour le taux refi). Par contre, elle a reporté la date de la prochaine hausse des taux au second semestre 2020, contre début 2020 annoncé lors de sa dernière réunion en avril. Les taux des TLTRO seront plus élevés que ce à quoi s'attendait le marché. Ses prévisions de croissance (1.2%) et d'inflation (1.3%) ont été révisées à la hausse pour 2019, et à la baisse pour l'année prochaine. Lire le communiqué de presse (en français) en cliquant ici. Revoir la conférence de Mario Draghi ci-dessous :
 

 
Mexico veut échapper aux droits de douane américains. Le Mexique, accusé par Trump de ne rien faire pour résoudre le problème d'immigration clandestine, a pris des mesures. 6000 hommes ont été envoyés à la frontière sud pour empêcher le passage des clandestins, les comptes bancaires de 26 passeurs ont été gelés, des militants pour les droits des migrants ont été arrêtés et une centaine de migrants Honduriens ont été renvoyés chez eux. L'économiste de la Maison Blanche, Kevin Hassett a déclaré sur CNBC ce vendredi que les Etats-Unis et le Mexique ont fait "d'importants progrès". 

L'UE et l'Amérique Latine sont "très proches d'un accord". Un traité de libre-échange entre l'UE et les pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay et Paraguay) serait sur le point d'être signé selon Macri et Bolsonaro, les présidents argentin et brésilien.

Bras de fer Pékin/Washington. La Chine a indiqué hier qu'elle allait bientôt publier sa liste noire, contenant des noms d'entreprises américaines jugées "non fiables". Donald Trump, de son côté, a affirmé qu'il prendrait sa décision – d'instaurer des taxes douanières punitives sur les 300 milliards de dollars d'importations chinoises restantes – après le sommet du G20 prévu fin juin au Japon. "Je prendrai une décision dans les deux semaines à venir, après le G20" (Trump).

C'est le jour-J pour Theresa May. Fin mai, elle avait annoncé qu'elle quitterait ses fonctions le 7 juin. Mais… la Première-Ministre britannique va quand même rester en poste jusqu'à la désignation de son successeur, qui doit être élu par les Tories d'ici fin juillet. D'ici là, elle va "continuer à travailler pour les gens de ce pays" mais laisse le soin au prochain chef de l'exécutif de mettre en œuvre le Brexit. 

"Les risques sont globalement équilibrés" indique le FMI. Après avoir abaissé ses prévisions de croissance en avril pour les Etats-Unis, le Fonds Monétaire International a finalement révisé à la hausse ses perspectives pour 2019 et 2020. L'institution table désormais sur une hausse de 2.6% cette année et de 2% pour l'année prochaine, soit respectivement +0.3 p.p et + 0.1 p.p par rapport à sa précédente estimation.

Tour du monde des statistiques économiques. En Allemagne, la production industrielle a reculé de 1.9% en avril (contre +0.5% en mars). En Russie l'inflation a ralenti en mai, à 5.1% sur un an, ouvrant la voie à une possible baisse des taux. Aux Etats-Unis, le déficit commercial a diminué en avril (passant de 51.9 milliards de dollars à 50.8 milliards), mais pas avec la Chine. La productivité au 1er trimestre a été révisée à la baisse. Les demandes hebdomadaires d'allocations chômage sont restées inchangées. Quant au rapport NFP, le taux de chômage et le progression du salaire horaire moyen se sont avérés identiques au mois précédent (à respectivement +3.6% et +0.2%) et les créations d'emplois ont déçu (75K contre 177K attendu). Au Japon, la consommation des ménages a progressé de 1.3% en avril sur un, affichant un quatrième mois positif d'affilée, mais a ralenti par rapport aux mois précédents. 

En Bref. La Banque centrale d'Allemagne a abaissé ses prévisions de croissance (+0.6% en 2019 contre 1.6% lors de sa précédente estimation) en raison notamment du ralentissement de la production industrielle et des exportations. L'OAT tombe à son plus bas historique à 0.099%.
 

Source : Bloomberg, le 07.06.2019
 
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
EURO / ARGENTINE PESO (EUR/ARS) -0.03%85.7566 Cours en différé.28.60%
EURO / BRAZILIAN REAL (EUR/BRL) -0.04%6.4077 Cours en différé.40.55%
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) -0.09%0.9031 Cours en différé.6.90%
MEXICO IPC -0.06%38016.06 Cours en temps réel.-12.65%

Anaïs Lozach
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook