Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anaïs
Lozach

Analyste

269
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

MINUTE MACRO : La Chine n'a plus le choix, Mexico est sous pression, L'Italie doit s'expliquer, …

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
31/05/2019 | 11:25

Malgré l'escalade des tensions commerciales, Washington croit toujours à un accord avec la Chine. Hier, Donald Trump a affirmé "nous allons faire quelque chose de vraiment spectaculaire sur la frontière". Ça n'a pas loupé. En parallèle de ces annonces, Mike Pence et Trudeau se sont entretenus pour faire avancer le projet de ratification du nouvel Alena. Le bras de fer entre Rome et Bruxelles continue.

La pression est montée d'un cran mais Trump reste serein. L'accord commercial sino-américain est toujours en jeu. Hier la Chine a accusé les Etats-Unis de "terrorisme économique, de chauvinisme économique et de harcèlement". Elle a menacé Washington de lui couper l'accès aux terres rares. Et elle s'apprête à imposer, dès samedi, une nouvelle hausse des droits de douane sur 60 milliards de dollars produits américains comme elle l'avait signalé en réponse aux surtaxes punitives de Trump le 10 mai. Ceci étant, le Président américain croit toujours à un accord commercial avec la Chine. Selon lui, elle n'a pas d'autres choix que de s'entendre avec les américains car la guerre des tarifs douaniers a "un effet dévastateur" sur son économie et que de nombreuses entreprises fuiraient la Chine.

Trump revient en force sur son idée de mur. Dès le 10 juin, les biens importés du Mexique seront taxés de 5% par les Etats-Unis. Le 1er juillet, les droits de douane pourraient passer à 10%, puis à 15% le 1er août, à 20% le 1er septembre, jusqu'à 25% le 1er octobre. En effet, le président américain a décidé d'employer les grands moyens pour forcer le Mexique à prendre des mesures visant à mettre fin au problème de l'immigration clandestine. Lire le communiqué diffusé par la Maison Blanche (en français) en cliquant ici.

Le traité de libre-échange entre Washington, Ottawa et Mexico n'est pas compromis. Malgré les problèmes de migrations clandestines mexicaines, l'administration américaine a lancé un processus de ratification du nouvel accord de libre-échange entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique. Le Vice-président des Etats-Unis, Mike Pence, en visite à Ottawa hier pour discuter du nouveau traité avec le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a déclaré : "notre administration est totalement engagée à mener à bien, à voir le Congrès des Etats-Unis approuver l'AEUMC cet été".

Le gouvernement italien doit s'expliquer. La Commission européenne demande à l'Italie "des clarifications" sur la détérioration de ses finances publiques, qui devra répondre "avant le week-end". Une procédure pour déficit excessif pourrait être ouverte mercredi prochain.

Des statistiques mitigées au Japon et décevantes en Chine. En avril, la production industrielle a rebondi, à +0.6%, contre -0.6% le mois précédent et comme prévu, le taux de chômage a reculé de 0.1 point, à 2.4%. Néanmoins, l'indice des prix à la consommation est ressorti à 1.1% au mois de mai (sur un an), après 1.3% le mois dernier et la confiance des consommateurs a reculé au niveau le plus bas depuis février 2015 (à 39.4). En Chine, l'activité manufacturière s'est contractée en mai, l'indice PMI étant repassé sous 50, à 49.4.

En Bref. Selon le quotidien nippon "Nikkei" publié ce jeudi, les ministres des finances du G20 vont se pencher la semaine prochaine sur la question d'une taxation internationale des géants du numérique. Hier, Angela Merkel a annoncé que des mesures destinées à réduire les émissions de gaz à effet de serre seront annoncées en septembre. Cet après-midi plusieurs statistiques américaines seront publiées, comme l'indice PCE (indicateur favori de la Fed pour mesurer l'évolution des prix), les dépenses et revenus des ménages, l'indice PMI de Chicago et la confiance des consommateurs mesurée par une enquête de l'Université du Michigan. Le PIB (mensuel) et l'inflation seront dévoilés au Canada.
 
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
EURO / CANADIAN DOLLAR (EUR/CAD) -0.14%1.5649 Cours en différé.8.36%
MEXICO IPC 0.74%38296.22 Cours en temps réel.-12.70%
NIKKEI 225 1.88%22750.24 Cours en temps réel.-5.61%

Anaïs Lozach
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader