Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anaïs
Lozach

Analyste

222
Publicité
Du même auteur
Plus d'articles

MINUTE MACRO : Une victoire pour May, Un mur pour Trump, Des efforts en Chine…

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
15/03/2019 | 11:50

Concernant le Brexit, les risques d'une sortie désordonnée s'éloignent. La Banque du Japon n'est pas très optimiste au sujet de la croissance économique. La Chine poursuit ses efforts pour apaiser les tensions commerciales. Pyongyang pourrait suspendre les négociations avec Washington. Trump se fait humilier au Congrès.


La motion de May a été adoptée. Les députés ont voté en faveur du report du Brexit (412 voix pour et 202 contre) jusqu'au 30 juin au plus tard, en cas d'adoption d'un accord d'ici le 20 mars, et d'un report sans date limite, en cas de rejet de l'accord.

Nouveau statu quo de la BoJ. La Banque du Japon a fait état d'un ralentissement de la conjoncture mondiale, d'un affaiblissement de ses exportations ainsi que de sa production. Elle évoque une "expansion modérée" de la croissance et a décidé de conserver sa politique monétaire ultra-accommodante puis de maintenir son principal taux d'intérêt à -0.1%.

Nouvelle loi facilitant l'investissement étranger en Chine. Le gouvernement chinois a décidé de mettre en place une loi visant à protéger les entreprises étrangères installées dans l'Empire du Milieu. Elle prévoit, entre autres, plus de transparence et l'interdiction de transferts de technologie forcés. Cette réglementation visant à rassurer les investisseurs étrangers, notamment les américains, dans ce contexte de négociations commerciales, entrera en vigueur au 1er janvier 2020.

Il faudra encore de la patience dans le dossier commercial sino-américain. La rencontre Xi/Trump n'aura pas lieu ce mois-ci a annoncé le secrétaire au Trésor américain, mais plus probablement en avril. Donald Trump a ensuite déclaré qu'il faudra attendre 3 ou 4 semaines avant de savoir si les Etats-Unis et la Chine pourront conclure un accord, les négociations étant toujours en cours.

Plus d'alchimie entre Donald Trump et Kim Jong-Un. La Corée du Nord a fait savoir qu'elle n'avait pas l'intention de céder à toutes les demandes de Washington concernant la dénucléarisation de son pays et qu'elle envisageait de suspendre les négociations menées avec les Etats-Unis.

Trump se prend un mur. Le financement d'urgence du mur à la frontière mexicaine a été rejeté hier au Congrès américain, grâce à douze sénateurs républicains qui ont décidé de se ranger du côté des démocrates et de voter contre. Mais le président américain a directement répliqué en promettant "d'opposer son veto à cette résolution d'inspiration démocrate".




Anaïs Lozach
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader