Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités
Toute l'actualitéSociétésIndicesDevises / ForexMatières PremièresCryptomonnaiesETFTauxÉconomieThématiquesSecteurs 

Macron reçoit les grands industriels européens pour les inciter à ne pas délocaliser aux États-Unis

21/11/2022 | 14:33
Le président Macron rencontre les responsables des sites industriels français.

PARIS (Reuters) - Le président français Emmanuel Macron accueillera lundi certains des plus grands industriels européens lors d'un dîner à l'Élysée afin de les inciter à ne pas délocaliser leur production aux États-Unis, où la baisse des prix de l'énergie et les subventions aux entreprises contre l'inflation se révèlent de plus en plus tentantes. Les dirigeants européens se sont alarmés de la loi sur la réduction de l'inflation ("Inflation Reduction Act") adoptée par l'administration de Joe Biden, qui limite les allègements fiscaux aux produits fabriqués aux États-Unis, une condition qui, selon les patrons européens, nuit à la compétitivité des investissements en Europe. "Nous avons des difficultés avec des entreprises qui commencent à réfléchir soit à délocaliser leur production, soit à réaliser leurs futurs investissements ailleurs qu'en Europe", indique-t-on à l'Élysée, citant comme raisons les coûts élevés de l'énergie et la législation américaine. Macron cherchera à convaincre les dirigeants d'entreprises, dont les groupes chimiques Solvay et Air Liquide, les constructeurs automobiles Volvo et BMW, le géant pharmaceutique AstraZeneca et les groupes de télécommunications Ericsson et Orange, de rester en Europe et de choisir la France pour leurs futurs investissements. Emmanuel Macron, qui a demandé à l'Union européenne de lancer son propre "European Buy Act" pour subventionner la production européenne, s'est heurté à la résistance des membres les plus anti-protectionnistes du bloc. L'Élysée n'a pas indiqué si le président ferait de nouvelles annonces pour convaincre les entreprises de ne pas délocaliser leur production aux États-Unis.

Le gouvernement français a dévoilé ce week-end un nouveau dispositif pour soutenir les entreprises confrontées à la hausse des prix de l'électricité et du gaz, un plan qui prévoit notamment d'élargir le nombre de sociétés susceptibles de bénéficier du soutien public, de réduire les critères d'admissibilité et les délais de paiement.

Les entreprises européennes lancent des avertissements de plus en plus marqués quant à l'impact de la flambée des prix de l'énergie depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier, qui dirige l'Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM), a dit ce week-end dans le journal Les Echos que l'Europe devrait protéger sa propre industrie avec plus de détermination.

"Je connais plusieurs industriels qui me disent regretter leur investissement fait il y a six mois, qu'ils n'auraient pas fait s'ils avaient connu l'évolution du prix de l'énergie. Je le prends comme un premier signal qui n'augure rien de bon", a-t-il déclaré.

(Reportage Michel Rose, version française Diana Mandiá, édité par Kate Entringer)


© Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AB VOLVO 0.31%207.45 Cours en différé.9.75%
AIR LIQUIDE 0.79%144.78 Cours en temps réel.8.49%
ASTRAZENECA PLC 0.08%10592 Cours en différé.-5.69%
BMW AG -0.10%96.97 Cours en différé.16.41%
DASSAULT AVIATION -3.27%150.7 Cours en temps réel.-1.52%
ERICSSON -1.41%60.7 Cours en différé.1.17%
SOLVAY SA 0.28%109.1 Cours en temps réel.15.18%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) -0.07%71.425 Cours en différé.-1.98%
Dernières actualités "Économie"
16:00Les marchés boursiers patientent avant Jerome Powell
AW
15:56Santander propose d'acheter 4 % de son unité mexicaine avant son retrait de la cote.
ZR
15:51USA: le déficit commercial à un record en 2022
AW
15:51Wall Street sur la défensive en attendant le discours de Powell
RE
15:48La Russie va continuer à soutenir l'armée malienne, déclare Lavrov
RE
15:42Le bénéfice de NDTV, propriété d'Adani, diminue de plus de moitié en raison de la baisse de la publicité.
ZR
15:36La production et les ventes d'automobiles au Brésil chutent en janvier en raison du ralentissement de la demande
ZR
15:27La Russie va continuer à soutenir l'armée malienne-Lavrov
RE
15:23Le bénéfice du troisième trimestre de la société indienne Sobha Ltd est presque divisé par deux en raison de l'augmentation des coûts d'achat de terrains.
ZR
15:21La société russe Novatek se retire de la Bourse de Londres après une suspension des échanges.
ZR
Dernières actualités "Économie"