Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Publicité
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Mais jusqu'où s'arrêtera-t-il ?

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
12/07/2018 | 07:06

Après une séance franchement pénible hier (-1,48% pour le CAC 40, -0,71% pour le S&P 500), les marchés auront-ils la force de surmonter les craintes liées au bras de fer entre la Chine et les Etats-Unis sur le commerce mondial ? En tout cas, l'Asie se reprend ce matin, de Shanghai à Sydney en passant par Tokyo.

Donald Trump, c'est "Monsieur Plus". Où qu'il passe. Si vous avez aimé l'escalade "50, 200, 500 milliards de dollars" de produits chinois surtaxés, vous adorerez la déclaration de son administration à l'issue de la première journée du sommet de l'OTAN. Les membres de l'organisation ont confirmé l'engagement de consacrer d'ici 2024 au moins 2% du PIB de chaque pays à la défense. Mais la Maison Blanche souhaite que ce chiffre monte à 4%. En parallèle, elle a aussi critiqué le gazoduc Nord Stream 2, en menaçant de sanctionner les entreprises qui participent à ce projet russo-européen et en accusant au passage l'Allemagne d'être à la botte de Moscou.

Le président américain a sans doute raison de remettre en cause certains termes de l'échange à l'échelle internationale. Mais ses interventions à la hussarde, l'inconstance de ses actes et la façon qu'il a d'asséner son point de vue comme étant le seul valable en font un interlocuteur déroutant. Aujourd'hui, Donald Trump doit, notamment, rencontrer Theresa May, pour sa première visite d'Etat en Grande-Bretagne. Peut-être exigera-t-il un second tunnel sous la Manche ou le retour de Boris Johnson ? "Mais jusqu'où s'arrêtera-t-il ?", aurait dit Coluche.

Les temps forts économiques du jour

Au programme du jour, l'inflation allemande (8h00) et française (8h45) et la production industrielle de la zone euro (11h00, consensus +1,2%), mais aussi les prix à la consommation américains (14h30, consensus +0,2%) et les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis (14h30, consensus 226 000). Les chiffres mensuels du budget fédéral seront présentés à 20h00.

L'euro a reculé à 1,16764 face au dollar. L'once d'or grappille quelques cents à 1 243 USD, après avoir baissé hier. Le brut léger américain WTI rebondit en direction des 70,78 USD, tandis que le Brent de Mer du Nord s'adjuge 0,9% à 74,67 USD.

Les principaux changements de recommandations

• Liberum abaisse de 105 à 99 EUR son objectif sur Anheuser-Busch Inbev, en restant acheteur.
• AlphaValue reste à accumuler sur Airbus, avec un objectif ajusté de 111 à 112 EUR.
• Jefferies abaisse de 415 à 375 GBp son objectif sur Ashmore Group, en restant à conserver.
• Jefferies ajuste de 2 020 à 2 060 GBp son objectif sur Burberry, en restant à conserver.
• Baader Helvea passe de conserver à acheter sur Mutares, malgré un objectif réduit de 18 à 15,50 EUR.
• Goldman Sachs passe de neutre à acheter sur TF1, malgré un objectif réduit de 13,70 à 12,30 EUR.

L’actualité des sociétés

Airbus a un stock d'A330 sur les bras après les retards de paiement de compagnies affiliées à HNA, qui n'ont pas été livrées. Les ventes mondiales de PSA en hausse de 1,9% au premier semestre sur le périmètre historique. Jacques Ripoll prend les commandes du Crédit Agricole CIB. Natixis prend 25% de la société de gestion américaine WCM. Le directeur général de CNP Assurances va quitter son poste pour des raisons personnelles. La directrice financière de Bourbon quitte le navire. Devoteam s'offre Alegri. Trafic en hausse de 6% en juin pour Aéroports de Paris. Carmat boucle le recrutement des patients de la première partie de son étude pivot. Kaufman & Broad et Argan relèvent leurs prévisions. CNovaSpineguard et Pharmasimple ont publié leurs comptes.

Comcast a surenchéri sur la proposition améliorée soumise par Twenty-First Century Fox sur Sky, en proposant 26 milliards de livres, soit 14,75 GBP contre 14 GBP à son rival. Broadcom met 18,9 milliards de dollars sur la table pour racheter CA Technologies. Wal-Mart va se séparer de sa filiale japonaise Seiyu. Le fonds Tiger investit 1 milliard de dollars dans Softbank.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIRBUS SE -0.85%105.08 Cours en temps réel.27.69%
ANHEUSER-BUSCH INBEV -0.30%76.98 Cours en différé.-17.09%
ARGAN 1.10%46 Cours en temps réel.13.41%
ASHMORE GROUP -1.19%366 Cours en différé.-7.92%
AÉROPORTS DE PARIS -0.42%189 Cours en temps réel.19.75%
BOURBON 13.69%4.94 Cours en temps réel.-37.93%
BROADCOM INC -1.28%246.2579 Cours en différé.-2.90%
BURBERRY GROUP -0.77%1995.5 Cours en différé.12.22%
CA TECHNOLOGIES 0.00%44.07 Cours en différé.32.48%
CAC 40 0.05%5479.1 Cours en temps réel.3.08%
CARMAT -0.76%26.25 Cours en temps réel.22.11%
CNOVA -0.48%4.12 Cours en temps réel.-5.91%
CNP ASSURANCES 1.38%20.56 Cours en temps réel.5.32%
COMCAST CORPORATION 0.01%35.64 Cours en différé.-11.04%
CRÉDIT AGRICOLE 0.69%12.886 Cours en temps réel.-5.90%
DEVOTEAM 0.18%113 Cours en temps réel.50.70%
NATIXIS 0.10%6.072 Cours en temps réel.-7.31%
PHARMASIMPLE 6.22%9.9 Cours en temps réel.-47.64%
PSAV INC 0.00%-Cours en clôture.0.00%
SKY 0.26%1726 Cours en différé.70.11%
SOFTBANK GROUP CORP 1.52%11045 Cours en clôture.19.79%
SPINEGUARD 0.00%1.56 Cours en temps réel.-53.43%
TF1 0.16%9.575 Cours en temps réel.-22.18%
TWENTY-FIRST CENTURY FOX 0.58%45.275 Cours en différé.30.35%
WAL-MART STORES 0.55%95.425 Cours en différé.-3.88%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2018
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader