Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Mali-Neuf soldats tués dans une attaque rebelle

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
30/04/2015 | 21:12

(Actualisé avec communiqué du ministère de la Défense)

BAMAKO, 30 avril (Reuters) - Neuf soldats maliens ont été tués dans une attaque menée par des rebelles séparatistes touaregs dans une localité située près de la frontière avec la Mauritanie, a annoncé le ministère de la Défense, un regain de violence de mauvais augure pour l'accord de paix négocié par l'Onu.

L'attaque a eu lieu mercredi à Léré, au sud-ouest de Tombouctou. Plusieurs escarmouches se sont produites ces derniers temps entre les rebelles, l'armée malienne et une milice alliée au gouvernement.

Six soldats ont été blessés et six autres pris en otage, a précisé le ministère dans un communiqué. Dix rebelles ont été tués et 16 blessés.

L'information n'a pas pu être vérifiée dans l'immédiat auprès de sources indépendantes.

"Ils ont attaqué avec au moins dix véhicules, dont six équipés de mitrailleuses", dit-on de source militaire, en requérant l'anonymat.

Les Nations unies ont averti que le regain de tension risquait de compromettre l'accord de paix qui doit être signé dans la capitale malienne, Bamako, le 15 mai.

La moitié nord du Mali est en proie aux violences depuis plusieurs jours. Les milices favorables au gouvernement se sont emparées lundi de Ménaka, dans la région de Gao, près de la frontière avec le Niger. Mercredi, deux militaires et un civil ont été tués dans l'attaque de Goundam par les séparatistes. Goundam est située entre Tombouctou et Léré.

Autre signe de l'insécurité qui s'accroît au Mali malgré la présence de 10.000 casques bleus de l'Onu, deux femmes ont été tuées jeudi dans l'explosion d'une mine au passage de leur voiture près de la ville de Gossi.

(Tiemoko Diallo, avec Souleymane Ag Anara,; Danielle Rouquié pour le service français, édité par Marc Angrand)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
21:53L'objectif initial de déficit public pour 2019 hors cice est loin de la limite de 3% du pib, ce qui laisse "un peu de marge" pour la construction du budget 2019-élysée
RE
21:51La france ne remet pas en cause son objectif de maîtrise de la dépense publique, précise l'élysée après les annonces de macron
RE
21:48France-L'opposition déplore un cap maintenu malgré les annonces
RE
21:35REACTIONS politiques aux annonces d'Emmanuel Macron
RE
21:32La livre chute après le report d'un vote sur le Brexit
AW
21:30MINISTRY OF FOREIGN AFFAIRS AND INTERNATIONAL DEVE : Union européenne – Participation de Nathalie Loiseau au Conseil des affaires générales (Bruxelles, 11.12.18)
PU
21:16Brexit-May reporte le vote aux Communes faute de majorité
RE
21:12France-Principales déclarations de Macron
RE
20:57UE-Tusk exclut toute renégociation de l'accord de Brexit
RE
20:52La commission européenne surveille de près d'éventuelles nouvelles mesures budgétaires en france, attend des précisions - vice-président de la ce dombrovskis
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité