Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Malte placé sur "liste grise" par le Gafi

23/06/2021 | 21:05
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

par Chris Scicluna

LA VALLETTE, 23 juin (Reuters) - Malte a été placé sur "liste grise" par le gendarme mondial de la lutte contre le blanchiment d'argent et le terrorisme, le Groupe d'action financière (Gafi ou FATF en anglais), a annoncé mercredi le Premier ministre Robert Abela, une décision qui pourrait sérieusement nuire à l'économie de l'île.

S'exprimant lors d'une conférence ce de presse, Robert Abela a dit penser que la décision était "injuste" et a promis de presser pour faire avancer des projets de réforme destinés à lutter contre toute malversation financière.

Le Gafi, basé à Paris, a organisé dans la journée un vote tenu secret pour se prononcer sur le placement de Malte sur la liste grise des juridictions non fiables, avec pour conséquence de rendre l'île soumise à une surveillance accrue.

Si le Gafi n'a pas annoncé formellement sa décision, Robert Abela l'a confirmée après que la presse locale s'en est fait l'écho.

"Nous restons engagés à effectuer toutes les réformes nécessaires tout en préservant l'intérêt national. Nous ne serons jamais obstructifs, mais allons intensifier notre détermination à lutter contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme international", a dit le dirigeant maltais.

La décision du Gafi intervient après des années de critiques de la communauté internationale contre des décisions politiques de Malte, qu'il s'agisse de la vente de ses passeports nationaux ou de l'absence de mesures légales contre des représentants mentionnés dans l'affaire des "Panama Papers". (Reportage de Chris Scicluna; version française Jean Terzian)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
13:50ALLEMAGNE : les ventes de voitures neuves plongent à nouveau, de 25% en juillet
AW
13:33Les marchés boursiers progressent mais le variant Delta rôde
AW
12:56FOOTBALL : Le fonds CVC va investir 2,7 milliards d'euros dans la Liga espagnole
RE
12:04ZONE EURO : Les ventes au détail augmentent à nouveau en juin
RE
11:28L'euro baisse face au dollar avant l'emploi du secteur privé américain
AW
11:21FRANCE : la croissance de l'activité dans le secteur privé moins forte que prévu
AW
10:25L'éther chute de 1 % avant une mise à niveau majeure du réseau ethereum.
10:05FRANCE : La croissance de l'activité du secteur privé a ralenti en juillet
DJ
09:34Les Athéniens invités à se confiner face à la progression des incendies
RE
09:21Un mort dans l'incendie d'un autobus militaire à Damas - médias officiels
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"