Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Marcel Campion provoque un tollé avec des propos homophobes

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
23/09/2018 | 20:45

PARIS, 23 septembre (Reuters) - Marcel Campion, célèbre forain en guerre contre la maire de Paris Anne Hidalgo et candidat aux élections municipales, a provoqué une nouvelle polémique après la diffusion dimanche de propos dans lesquels il qualifie les homosexuels de "pervers".

Dans une vidéo datant du 27 janvier publiée par Le Journal du dimanche, le forain se lance dans des diatribes visant Anne Hidalgo mais aussi l'ancien maire Bertrand Delanoë et surtout l'ex-maire-adjoint de la capitale, Bruno Julliard, qui a quitté ses fonctions la semaine dernière.

Les réactions ont fusé sur les réseaux sociaux.

"Au nom du Groupe parlementaire LaRem, je condamne sans réserve les propos homophobes de Marcel Campion. Ils ne méritent aucune indulgence ni aucune explication qui pourrait conduire à en relativiser l'intention", a écrit le nouveau président du groupe LaRem à l'Assemblée nationale, Gilles Le Gendre, sur Twitter.

"Je condamne les propos inadmissibles de Marcel Campion. L'homophobie n'aura jamais sa place à Paris. La justice doit être saisie", a pour sa part réagi la maire socialiste de Paris.

Bruno Julliard veut lui aussi porter plainte. "Certaines injures, par celui qui les prononce, deviennent des décorations... Mais l’homophobie doit être combattue sans relâche, parce qu’elle opprime, stigmatise et tue chaque jour. Ces propos abjects ainsi que leur auteur seront poursuivis en justice", a-t-il estimé.

Boris Vallaud, député du Parti socialiste, a dénoncé des propos "inadmissibles et indignes". "À vomir", dit le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

Le député La République en marche, Joachim Son-Forget, est toutefois venu à la défense du forain, estimant que ses propos n'étaient pas homophobes. "Il suffit d’écouter en entier de quoi il parle, certes maladroitement, mais pas de sexualité", a-t-il écrit sur les réseaux sociaux. Il a précisé par la suite qu'il "déteste l'homophobie" mais "dénonce les lynchages médiatiques et la politique du name and shame". (Caroline Pailliez, édité par Henri-Pierre André)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
21:10USA-Le bras de fer Trump-Pelosi s'étend au discours sur l'Union
RE
20:54USA-Cohen reporte son audition à cause de menaces contre sa famille
RE
20:52France-Les inégalités salariales scrutées à la loupe par l'Etat
RE
20:42France-Castaner à Londres pour parler immigration clandestine
RE
20:38Trump dit que, pour le venezuela, "toutes les options sont sur la table"
RE
20:38Toutes les options sont sur la table pour le Venezuela, dit Trump
RE
20:22Grand Paris-Enquête sur des soupçons de favoritisme
RE
19:57Syrie-La situation se détériore à Idlib, affirme Moscou
RE
19:55USA-Barclays abaisse à 2,5% sa prévision de croissance au T1
RE
19:35USA-Trump décidé à faire son discours sur l'état de l'Union
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité