Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie & Forex

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Marée noire-L'île Maurice doit "se préparer au pire des scénarios"

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
10/08/2020 | 20:19

NAIROBI, 10 août (Reuters) - L'île Maurice doit se préparer au "pire des scénarios" après l'échouage d'un vraquier sur un récif du sud-est de l'Etat de l'Océan indien, même si la fuite initiale a été stoppée, a déclaré lundi le Premier ministre mauricien.

Plusieurs fissures ont été observées sur la coque du MV Wakashio, qui a toujours 2.000 tonnes de fioul dans ses réservoirs, a expliqué Pravind Kumar Jugnauth.

"Nous devons nous préparer au pire des scénarios. Il est clair qu'à un certain stade, le navire se brisera", a-t-il ajouté.

On estime pour l'heure qu'environ 1.000 tonnes de pétrole se sont déversées dans la mer.

Des bouées ont été confectionnées à l'aide de feuilles de canne à sucre, de bouteilles en plastique et de cheveux que les habitants ont volontairement coupés pour tenter d'endiguer la marée noire.

"Les cheveux absorbent le pétrole, pas l'eau", a expliqué Tello, fondateur de l'agence d'écotourisme Mauritius Conscious, interrogé par Reuters au téléphone.

"Nous commençons à trouver des poissons morts. Nous commençons à voir des animaux comme des crabes recouverts de goudron, des oiseaux de mer aussi, dont certains ne pourront pas être sauvés", a déclaré Vikash Tatayah, directeur de la conservation des espèces à la Mauritius Wildlife Foundation.

Le gouvernement mauricien a déclaré l'état d'urgence et demandé l'aide de la France, qui a envoyé de la Réunion une vingtaine de tonnes de matériel et des experts.

Le MV Wakashio s'est échoué le 25 juillet mais il a fallu attendre plusieurs jours avant que les autorités mauriciennes constatent que des tonnes d'hydrocarbures s'échappaient de sa coque. (Katharine Houreld et Duncan Miriri; version française Jean-Stéphane Brosse)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
13:08Le plongeon du PIB romand est le pire depuis l'après-guerre
AW
12:57SUISSE : 286 nouveaux cas de contamination au coronavirus en 24 heures (OFSP)
AW
12:34LIBYE : l'UE impose des sanctions supplémentaires pour atteintes aux droits de l'homme et violations de l'embargo sur les armes
PU
11:18Perte élevée de revenus en cas de départ anticipé à la retraite
AW
11:05L'euro baisse encore face au dollar, la livre se reprend
AW
10:55LA MINUTE MACRO : Liban, inflation et dollar
10:45Exclusif-La Chine développe un programme de travail de masse au Tibet
RE
10:41ALLEMAGNE : L'institut Ifo prédit une récession moins forte que prévu en 2020
RE
10:17Les actions tentent un rebond mais les craintes persistent
RE
09:26Principales informations de la matinée
AW
Dernières actualités "Economie & Forex"