Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités
Toute l'actualitéSociétésIndicesDevises / ForexMatières PremièresCryptomonnaiesETFTauxÉconomieThématiquesSecteurs 

Marketmind : Portes d'usine

09/12/2022 | 12:05
Shenzhen's main factory recruitment hub in Longhua district

Un regard sur la journée à venir sur les marchés américains et mondiaux de Mike Dolan.

D'où que vous pensiez que l'inflation vienne, ce n'est pas de la Chine - pas encore du moins.

Alors que les marchés attendent avec impatience les relevés des prix à la production américains vendredi, la Chine a déclaré que ses prix à la production ont enregistré une baisse annuelle pour le deuxième mois consécutif le mois dernier - le dernier d'une série de chiffres révélant l'impact des restrictions draconiennes COVID du gouvernement, qui sont maintenant progressivement levées.

Les prix à la production en Chine ont baissé de 1,3 % au cours de l'année écoulée et l'inflation des prix à la consommation est tombée à seulement 1,6 % en novembre - son rythme le plus lent en huit mois.

Bien que cela puisse déjà être dans le rétroviseur pour les investisseurs qui parient furieusement sur la réouverture de l'économie chinoise l'année prochaine, c'est un autre épisode du récit du "pic d'inflation" qui s'installe dans le monde entier.

Alors que l'inflation critique des prix à la consommation aux États-Unis est attendue mardi, juste avant que la Réserve fédérale ne procède à sa dernière hausse des taux d'intérêt de l'année le lendemain, les chiffres d'aujourd'hui devraient montrer que l'inflation annuelle des prix à la production aux États-Unis a baissé à 7,2 %, contre 8 % en octobre. Ce chiffre serait inférieur d'environ 4,5 points de pourcentage au sommet de l'année atteint en mars.

Au moins, on s'attend à ce que les chiffres soient fiables. L'Office for National Statistics britannique a déclaré vendredi qu'il annulait le rapport sur les prix à la production de la semaine prochaine après avoir découvert d'autres problèmes potentiels dans le calcul de la série entachée d'erreurs dans les prix du diesel et des denrées alimentaires.

Le thème de la désinflation a plus généralement été encouragé par le plongeon des prix du pétrole brut Brent cette semaine à leur plus bas niveau de l'année, sous les 76 dollars le baril, bien qu'une fuite importante ait fait remonter marginalement les prix américains vendredi.

La société canadienne TC Energy a fermé son oléoduc Keystone aux États-Unis après que plus de 14 000 barils de pétrole brut se soient déversés dans un ruisseau du Kansas, ce qui en fait l'un des plus grands déversements de pétrole brut aux États-Unis depuis près de dix ans.

Les espoirs d'un redémarrage de l'économie chinoise ont toutefois soulevé les prix du cuivre à Londres, qui ont augmenté pour une quatrième session consécutive vendredi pour atteindre leur plus haut niveau en plus de cinq mois.

Les contrats à terme sur les actions américaines étaient légèrement plus élevés avant l'ouverture de Wall street après que le S&P500 ait rompu une série de cinq jours de pertes jeudi. Les rendements du Trésor américain sont restés stables après avoir rebondi hier de leur plus bas niveau en trois mois. Le dollar était un peu plus bas.

Ailleurs, le ministère britannique des finances a présenté vendredi des plans pour réorganiser le secteur financier, y compris une révision des règles visant à rendre les banquiers responsables de leurs décisions et à assouplir les exigences en matière de capital pour les petits créanciers.

L'action du Credit Suisse a encore progressé de 3% après avoir salué jeudi une "étape importante" dans son plan de redressement après avoir levé 2,24 milliards de francs suisses (2,39 milliards de dollars) dans le cadre d'une levée de fonds de 4 milliards de francs. Les actionnaires ont exercé 98,4 % de leurs droits de souscription, donnant un coup de pouce aux gestionnaires chargés de remettre la banque suisse sur les rails après la plus grande crise de ses 166 ans d'histoire.

Les principaux développements qui pourraient orienter les marchés américains plus tard vendredi :

* Prix des producteurs américains en novembre, sentiment des consommateurs de l'Université du Michigan en décembre.

* La Réserve fédérale américaine publie les comptes financiers trimestriels des États-Unis

* Bénéfices des entreprises américaines : Oracle Graphic : IPP négatif en Chine, ralentissement de la croissance de l'IPC en novembre, https://www.reuters.com/graphics/CHINA-ECONOMY/INFLATION/xmvjkkgmqpr/chart.png Graphique : Demandes d'allocations chômage, https://www.reuters.com/graphics/USA-STOCKS/klpyggemlpg/joblessclaims2.png Graphique : Dans la mauvaise direction ? https://www.reuters.com/graphics/USA-FED/znvnbbdqyvl/chart.png


© Zonebourse avec Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AUSTRALIAN DOLLAR / US DOLLAR (AUD/USD) -0.51%0.70693 Cours en différé.4.32%
BRENT OIL -1.89%85.53 Cours en différé.0.12%
BRITISH POUND / US DOLLAR (GBP/USD) -0.27%1.23671 Cours en différé.2.50%
CANADIAN DOLLAR / US DOLLAR (CAD/USD) -0.41%0.7481 Cours en différé.1.72%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) -0.10%1.08596 Cours en différé.1.57%
INDIAN RUPEE / US DOLLAR (INR/USD) 0.05%0.012277 Cours en différé.1.48%
NEW ZEALAND DOLLAR / US DOLLAR (NZD/USD) -0.11%0.6482 Cours en différé.2.27%
S&P GSCI BRENT CRUDE INDEX -1.28%725.4476 Cours en temps réel.0.57%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX -1.17%431.2725 Cours en temps réel.-0.72%
TC ENERGY CORPORATION -0.87%57.22 Cours en différé.6.89%
WTI -1.62%79.098 Cours en différé.-1.29%
Dernières actualités "Économie"
18:50France et Australie vont fournir conjointement des munitions à l'Ukraine
RE
18:39Les Bourses marchent sur des oeufs avant les réunions de banques centrales
AW
18:34L'Europe finit dans le rouge, prudence avant les banques centrales
RE
18:33Le ministre italien des Finances resserre l'étau sur les nominations aux postes de direction des entreprises soutenues par l'État.
ZR
18:33Taux : les anticipations donnent la BCE plus faucon que la FED
CF
18:22Le créancier américain Citizens se retire des prêts automobiles - PDG
ZR
18:21Taux : les anticipations donnent la BCE plus faucon que la FED
CF
18:20Le créancier américain Citizens se retire des prêts automobiles - PDG
ZR
18:06Janus se joint à Luxor pour s'opposer à l'offre de Ritchie Bros pour IAA
ZR
17:59Le Brésil tente de démocratiser le crédit malgré les taux élevés, selon un ministre
ZR
Dernières actualités "Économie"