Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités
Toute l'actualitéSociétésIndicesDevises / ForexMatières PremièresCryptomonnaiesETFTauxÉconomieThématiquesSecteurs 

Marketmind : Un coup à l'arc

16/11/2022 | 12:04
FILE PHOTO: Traders work on the floor of the NYSE in New York

Un regard sur la journée à venir sur les marchés américains et mondiaux de Mike Dolan.

La secousse provoquée sur les marchés mondiaux par l'explosion de mardi en Pologne a rappelé aux investisseurs, par ailleurs dynamiques, que la géopolitique reste un facteur de risque majeur, même dans un contexte d'espoir de désinflation aux États-Unis.

L'incident a d'abord semblé être une frappe de la Russie sur un membre de l'OTAN alors qu'elle bombardait à nouveau les villes et les cibles civiles ukrainiennes mardi - faisant chuter les actions mondiales et ravivant un dollar en recul sur les craintes d'une impasse directe entre la Russie et l'alliance occidentale.

Mais la tension s'est quelque peu apaisée depuis, le président américain Joe Biden ayant déclaré que la frappe en Pologne ne provenait probablement pas de la Russie, mais plutôt d'un missile de défense ukrainien égaré.

Les investisseurs ont été surpris de constater que la hausse de 6 % du taux de change euro/dollar enregistrée ce mois-ci était due, au moins en partie, à l'espoir d'une fin de partie dans la guerre en Ukraine - autant qu'au ralentissement de l'inflation aux États-Unis. L'euro a perdu 1,5 cents lors de l'annonce de la nouvelle en Pologne, mais a tout regagné depuis.

Les bourses européennes ont été moins promptes à rebondir et restent dans le rouge, avec une surperformance des valeurs de l'aérospatiale et de la défense. Les actions chinoises et de Hong Kong étaient également en baisse, frappées par une nouvelle flambée des cas de COVID-19 et par la nouvelle que les prix des logements neufs ont chuté de 1,6 % au cours de l'année jusqu'en octobre - le rythme de baisse le plus rapide depuis plus de sept ans.

Bien que le sommet du G20 en Indonésie se soit concentré sur la guerre en Ukraine, la déclaration de mercredi des membres du groupe leur a fait réaffirmer leur engagement à éviter une volatilité excessive des devises. Elle comprenait une phrase reconnaissant que de nombreuses devises ont "évolué de manière significative cette année avec une volatilité accrue".

Les contrats à terme sur les actions américaines étaient plus optimistes avant l'ouverture et ont continué à riffer les espoirs de désinflation américaine après le rapport sur les prix à la production de mardi - même si la courbe des rendements du Trésor a signalé une récession à venir avec la plus grande inversion entre les taux à 3 mois et les rendements à 10 ans depuis 2019.

La Fed a toutefois continué à tenir un discours ferme.

Le président de la Réserve fédérale d'Atlanta, Raphael Bostic, a déclaré qu'il voyait peu de preuves que le resserrement agressif de la politique monétaire de la banque centrale américaine ralentissait l'inflation. "Le resserrement de l'argent n'a pas encore contraint l'activité commerciale suffisamment pour entamer sérieusement l'inflation", a écrit M. Bostic sur le site Web de la Fed d'Atlanta.

Et la Grande-Bretagne ne montre encore aucun signe de la fin de la hausse des prix. L'inflation britannique a largement dépassé les prévisions pour atteindre un niveau record de 11,1 % en 41 ans - un jour avant que le ministre des finances Jeremy Hunt n'annonce des hausses d'impôts et des réductions de dépenses pour contrôler la croissance des prix.

L'attention des États-Unis se tournera vers les ventes au détail mercredi, les données d'octobre devant être publiées en même temps que les relevés de l'industrie.

L'action Walmart a bondi de plus de 6 % mardi après avoir relevé ses prévisions de ventes et de bénéfices, ce qui a également stimulé d'autres grands détaillants, dont Target, Costco et Macy's. Target publie ses résultats plus tard dans la journée de mercredi.

De manière significative, Walmart a déclaré que la demande de produits d'épicerie s'était maintenue malgré la hausse des prix, tandis que les remises sur les vêtements et l'électronique l'ont aidé à réduire les stocks excédentaires avant la saison des fêtes.

Le marché a peu réagi mardi après que l'ancien président américain Trump a officiellement lancé une nouvelle candidature pour la Maison Blanche en 2024, son rival républicain Ron DeSantis étant actuellement le favori des bookmakers pour être le prochain président.

Les principaux développements qui pourraient orienter les marchés américains plus tard dans la journée de mercredi :

* Sommet du G20 à Bali, Indonésie

* Ventes au détail en octobre aux États-Unis, production industrielle et manufacturière en octobre, indice NAHB du marché du logement en novembre, stocks des entreprises et des détaillants en septembre, prix des importations et des exportations en octobre, données TIC en septembre sur les flux de titres du Trésor.

* Le

gouverneur

de la Banque d'Angleterre Andrew Bailey et d'autres décideurs de la BoE s'expriment au Parlement

.

La présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde et plusieurs hauts responsables de la BCE s'expriment tous

* Le gouverneur de la Réserve fédérale Christopher Waller, le vice-président de la Fed pour la supervision Michael Barr, le président de la Fed de New York John Williams

*

Les

résultats des entreprises américaines : Lowe's, Target, TJX, Cisco, NVIDIA

GRAPHIQUE : Euro/$ sur les nouvelles polonaises - https://fingfx.thomsonreuters.com/gfx/mkt/lgvdkwkqqpo/One.PNG

GRAPHIQUE : Stocks européens de l'aérospatiale et de la défense - https://fingfx.thomsonreuters.com/gfx/mkt/mypmonojzpr/One.PNG


GRAPHIQUE : Explosion signalée près de Przewodów -

GRAPHIQUE : L'inflation britannique augmente en octobre pour atteindre son plus haut niveau depuis 1981 -


© Zonebourse avec Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AUSTRALIAN DOLLAR / BRITISH POUND (AUD/GBP) 0.00%0.5724 Cours en différé.1.76%
AUSTRALIAN DOLLAR / EURO (AUD/EUR) 0.00%0.6535 Cours en différé.2.57%
AUSTRALIAN DOLLAR / US DOLLAR (AUD/USD) 0.00%0.7103 Cours en différé.4.40%
BRITISH POUND / EURO (GBP/EUR) 0.00%1.1404 Cours en différé.0.87%
BRITISH POUND / US DOLLAR (GBP/USD) 0.00%1.2397 Cours en différé.2.63%
CANADIAN DOLLAR / BRITISH POUND (CAD/GBP) -0.02%0.605925 Cours en différé.-0.84%
CANADIAN DOLLAR / EURO (CAD/EUR) -0.02%0.691443 Cours en différé.-0.04%
CANADIAN DOLLAR / US DOLLAR (CAD/USD) -0.01%0.7507 Cours en différé.1.73%
CISCO SYSTEMS, INC. 0.35%48.51 Cours en différé.1.83%
COSTCO WHOLESALE CORPORATION 1.00%503.29 Cours en différé.10.25%
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) 0.00%0.87646 Cours en différé.-0.87%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) 0.01%1.0866 Cours en différé.1.78%
INDIAN RUPEE / BRITISH POUND (INR/GBP) -0.05%0.009899 Cours en différé.-0.94%
INDIAN RUPEE / EURO (INR/EUR) 0.08%0.011289 Cours en différé.-0.13%
INDIAN RUPEE / US DOLLAR (INR/USD) -0.11%0.012271 Cours en différé.1.60%
LOWE'S COMPANIES, INC. 0.34%202.49 Cours en différé.1.29%
MACY'S, INC. -1.66%23.08 Cours en différé.11.77%
NEW ZEALAND DOLLAR / US DOLLAR (NZD/USD) 0.00%0.6492 Cours en différé.2.23%
NVIDIA CORPORATION 2.84%203.65 Cours en différé.39.35%
US DOLLAR / BRITISH POUND (USD/GBP) 0.00%0.806647 Cours en différé.-2.57%
US DOLLAR / EURO (USD/EUR) -0.01%0.920302 Cours en différé.-1.75%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) 1.23%70.627 Cours en différé.-3.48%
WALMART INC. 0.77%143.3 Cours en différé.0.30%
Dernières actualités "Économie"
23:55Memphis dissout l'unité de police dans l'affaire des coups mortels ; d'autres protestations sont attendues.
ZR
22:52Un puissant séisme frappe le nord-ouest de l'Iran, au moins 2 morts
RE
22:33Kyiv négocie la fourniture de missiles de longue portée
RE
21:56L'Ukraine dément l'information selon laquelle elle a l'intention d'obtenir 24 jets de ses alliés - médias
ZR
21:18Un puissant séisme frappe la frontière turco-iranienne
RE
20:59Portugal-Des milliers d'enseignants manifestent à Lisbonne pour les salaires
RE
20:50Israël-Netanyahou promet une réponse "forte, rapide et précise" après l'attaque d'une synagogue
RE
20:24Portugal-Des milliers d'enseignants manifestent à Lisbonne pour les salaires
RE
19:51Rheinmetall souhaite augmenter sa production d'armements
RE
19:33Moscou accuse l'Ukraine d'avoir "délibérément" frappé un hôpital
RE
Dernières actualités "Économie"