Méthodologie 

Le plus dur n’est peut être pas de trouver des gagnants sur le long terme mais de trouver des gagnants qui vont bien performer au cours des trois prochains mois, surtout quand on ne peut pas les vendre en cours de route. Le but ici est donc de construire une sélection performante et résiliente. Pour cela, je m’appuie sur l’Evidence Based Investing, c’est-à-dire sur des recherches scientifiques qui ont prouvé la pertinence de certaines stratégies d’investissement à l’échelle du temps. Ce processus très rationnel de l’investissement a notamment permis de mettre en lumière la pertinence de certains facteurs d’investissement. 

La sélection Momentum Picks se base principalement sur deux de ces facteurs : Quality et Momentum

  • Momentum : Au sens classique du terme, le momentum est une vision de l'investissement consistant à privilégier les actions qui suivent une tendance haussière au cours des six et douze derniers mois. Chez Zonebourse, le momentum intègre certes les données relatives à la tendance positive du titre à court (3 mois), moyen (6 mois) et plus long terme (12 mois), un momentum dit “technique”, mais également les révisions des bénéfices net par action et du chiffre d'affaires par les analystes à court et long terme, pondérées de la visibilité du business model des analystes qu'en à la divergence de leurs estimations chiffrées, en partant de l’hypothèse que les analystes sont plutôt conservateurs dans leurs révisions, il s’agit là d’un momentum plus “fondamental”. 
  • Quality : Le facteur qualité lui privilégie les sociétés ayant des fondamentaux solides, à savoir une profitabilité correcte, une rentabilité élevée, un bilan comptable solide, une faible volatilité des marges, un historique de qualité en matière de publication de résultat ainsi qu'une bonne visibilité sur les prochains résultats. 

Un autre avantage de la sélection Momentum Picks est qu'à chaque trimestre, nous remettons nos pensées à plat. Je repars d'une page blanche pour créer la meilleure sélection possible. Cette remise en question permanente permet d'éviter de s'accrocher à ses anciennes idées qui pourraient moins bien fonctionner. Étant un passionné de psychologie comportementale depuis mes années universitaires, j'accorde une place de choix à l'intégration des modèles mentaux à mon processus de gestion, me permettant d'éviter au maximum d'être louvoyé par mes biais cognitifs. 

La sélection est construite pour générer le meilleur risk/reward possible compte tenu de sa composition limitée. Cependant, une sélection de seulement cinq titres ne constitue pas un portefeuille suffisamment diversifié. Il faut plutôt envisager Momentum Picks comme un complément à un portefeuille déjà diversifié. 

Analyse de la performance passée

Lors de notre précédente sélection, nous avions choisi Heico Corporation, AppLovin, Universal Health Services, Shockwave Medical et Brown & Brown. Toutes les valeurs sont dans le vert à l'issue du trimestre. Un portefeuille équipondéré sur ces cinq positions aurait généré un rendement de 8,72% contre 3,92% pour notre benchmark, l’indice S&P 500, sur le deuxième trimestre 2024 (du 31/03/2024 au 30/06/2024), soit une surperformance de 4,8%. Au niveau individuel, AppLovin a gagné +20,23% sur le trimestre, Heico Corporation +17,07%, Universal Health Services +1,35%, Brown & Brown +2,14%, et Shockwave Medicala gagné +2,81%. Le spécialiste de la lithotritie intravasculaire Shockwave Medical s'est fait racheter par le géant pharmaceutique Johnson & Johnson sur son plus haut historique à un prix de 335$. 

La sélection Momentum Picks débutée le 31 décembre 2021 réalise une performance cumulée de 65,73% contre 14,57% pour notre benchmark, l’indice large américain S&P 500, soit une surperformance de +51,16% en 2 ans et demi. Pour citer quelques autres indices, le Nasdaq-100 affiche une performance cumulée de 20,61% sur cette même période, le MSCI World 8,67% et le Stoxx Europe 600 4,84%. De plus, la performance de Momentum Picks n’intègre pas le versement des dividendes aux actionnaires sur la période, la performance réelle est encore supérieure à ces chiffres. 

Ce surplus de performance est dû à trois principaux paramètres (dont deux sont contrôlables) : 

  • L'utilisation d'une stratégie éprouvée dans le temps qui se base sur des recherches scientifiques ; 
  • Une gestion équipondérée pragmatique, impartiale et exempte de biais émotionnel ; 
  • Un peu de chance 

Malgré ces performances très encourageantes de notre processus de sélection et de gestion éprouvé, il faut rester humble face au marché. Je partage l'idée de François Rochon de chez Giverny Capital sur la fameuse règle de trois. Une année sur trois, la bourse baissera d'au moins 10%. Un titre sélectionné sur trois sera une déception. Un trimestre sur trois, la sélection Momentum Picks sous-performera le marché. Ce n'est pas une fatalité mais plutôt une manière objective de penser la réalité en bourse. Une part de chance existe toujours. Il est essentiel d'en être conscient afin de se préparer psychologiquement aux inévitables périodes où la sélection Momentum Picks sous-performera notre benchmark. 

Performance par trimestre

La sélection Momentum Picks a surperformé son benchmark (S&P500) sur 8 des 10 derniers trimestres. On observe donc une certaine récurrence de performance dans les phrases de contraction du marché tout comme dans les phases d'expansion. 

Performance cumulée 

La nouvelle sélection 

Regardons plus en détail les cinq valeurs américaines sélectionnées pour le troisième trimestre 2024 (juillet à septembre). 

Sélection équipondérée Momentum Picks T3 2024

Comme vous pouvez le constatez, nous conservons trois des cinq précédentes positions : Heico, AppLovin et Universal Health Services. Les deux nouvelles positions étant Freshpet et Nu Holdings

Heico Corporation  

Première valeur présentée dans cette sélection trimestrielle, Heico Corporation fait rarement la une des journaux a contrario de Nvidia ou Novo Nordisk mais son parcours est tout aussi extraordinaire que ces dernières. D'un petit fournisseur de pièces détachées pour l'aéronautique, Heico est devenu un acteur majeur et bien établi pour les industries de l'aéronautique, l'aérospatial et de la défense et est également présent dans les secteurs de la médecine, des télécommunications et de l'électronique. Heico conçoit, produit et distribue des produits et services de niche pour des compagnies aériennes, des ateliers de révision et de nombreuses petites sociétés ainsi que des agences militaires de la défense et de l'espace dans le monde entier, en plus des fabricants d'équipements médicaux, de télécommunications et électroniques. C'est notamment le plus grand fabricant mondial de pièces de rechange pour les moteurs à réaction et composants d'avions approuvés par la FAA (Federal Aviation Administration). La société a été créée en 1957 sous forme de holdings et regroupent plusieurs filiales. Heico opère à travers deux segments principaux : le Flight Support Group (FSG) et l'Electronic Technologies Group (ETG). Le FSG, qui représente environ 50% du chiffre d'affaires et 35% du résultat opérationnel, est spécialisé dans la conception et la fabrication de pièces de rechange pour moteurs à réaction et autres composants d'avions. L'ETG, quant à lui, génère 50% du chiffre d'affaires et 65% du résultat opérationnel, et se concentre sur la conception et la fabrication de sous-composants critiques pour des applications militaires et spatiales. Heico représente un cas d'investissement exceptionnel, avec une croissance annuelle composée de 15% de son chiffre d'affaires ces 33 dernières années. Elle a généré un retour total pour les actionnaires de 21,2% par an sur la même période. Heico a su tirer parti de son expertise en ingénierie inverse et de sa capacité à obtenir rapidement l'approbation de la Federal Aviation Administration (FAA) pour ses pièces de rechange, ce qui lui confère un avantage sur ses concurrents. Heico a adopté une stratégie de prix agressive, offrant des pièces de rechange à des coûts inférieurs à ceux des fabricants d'origine (OEM), sans les coûts de R&D associés, tout en maintenant une marge raisonnable. Elle est donc devenue un fournisseur indispensable pour la plupart de ses clients. La famille Mendelson, propriétaire de l'entreprise, détient environ 19% des parts et favorise une vision à long terme. Heico encourage également la participation des employés au capital de l'entreprise, alignant ainsi les intérêts de toutes les parties prenantes. Le marché des pièces de rechange pour l'aviation est estimé à 14 milliards de dollars d'ici 2026, avec un taux de croissance annuel composé de 4,7%. Heico a également un potentiel d'expansion géographique grâce aux accords de sécurité bilatéraux de l'aviation (BASAs). La pandémie a mis en évidence la résilience de Heico et pourrait offrir des opportunités de croissance alors que les compagnies aériennes cherchent à réduire les coûts, se tournant potentiellement vers des fournisseurs de pièces de rechange alternatifs. La dernière publication du premier trimestre confirme les ambitions et la tendance positive des bénéfices. Heico a donc le mérite de rester dans la sélection suivante. Heico représente un investissement stratégique dans le secteur aérospatial et militaire grâce à son modèle d'affaires robuste, son avantage concurrentiel distinct, sa culture d'entreprise axée sur le long terme et son potentiel de croissance significatif. 


Universal Health Services 

Universal Health Services est la valeur la plus défensive des cinq présentées aujourd'hui. La société, déjà présente dans la sélection du T2 2024, est spécialisée dans la détention et la gestion de centres de santé. Le groupe propose des services de chirurgie générale et spécialisée, de médecine interne, d'obstétrique, de soins en salle d'urgence, de radiologie, d'oncologie, de soins de diagnostic, de soins coronariens, des services de pédiatrie, de pharmacie et/ou de santé comportementale. L'entreprise est cotée au NYSE sous le symbole UHS et son siège social est situé à King of Prussia, en Pennsylvanie. Les services hospitaliers de courte durée représentent 54,8% de son chiffre d'affaires, tandis que les services de santé comportementale contribuent à 45,1%. La majorité de ses revenus provient des États-Unis (94,67%) avec une présence également au Royaume-Uni (5,33%). Universal Health Services se positionne dans un marché concurrentiel mais son historique de réussites successives ces trois dernières décennies et sa réputation l'aide à bien se positionner sur ce marché. UHS a démontré une croissance régulière de son chiffre d'affaires, avec une augmentation de 6,8% par an ces 10 dernières années. La profitabilité de l'entreprise est mise en évidence par une marge brute de 39%, une marge opérationnelle de 8% et une marge nette de 5% en 2023. La situation financière est à la limite de l'acceptable avec une effet de levier (dette/EBITDA) de 2,75x en 2023. La direction de l'entreprise est expérimentée, avec Marc Miller en tant que PDG et Alan Miller, le fondateur, qui joue un rôle actif en tant qu'administrateur. La bonne visibilité sur ses activités et les révisions positives de BPA suite aux bonnes publications devraient continuer à pousser le titre vers de nouveaux sommets.  Le cours de l'action évolue sur ses records historiques. De plus, l'entreprise a une bonne réputation en matière de publications, dépassant souvent les attentes des analystes. Universal Health Services présente une opportunité d'investissement intéressante pour ceux qui cherchent à s'engager dans le secteur de la santé. Avec une croissance stable, une bonne visibilité et une gestion expérimentée, Universal Health Services pourrait être un ajout précieux à un portefeuille diversifié. 

AppLovin Corporation 

AppLovin Corporation, basée à Palo Alto, se positionne de manière stratégique dans l'écosystème des applications mobiles, un secteur en pleine expansion. Le marché des applications mobiles est en croissance constante. Selon des études de marché, le secteur pourrait atteindre une valorisation de 674 milliards de dollars d'ici 2027. AppLovin, avec son portefeuille diversifié de jeux et son moteur de recommandation basé sur l'IA AXON, est bien placé pour capitaliser sur cette croissance. Son moteur de recommandation AXON optimise la correspondance entre les publicités et les utilisateurs. Cette technologie de machine learning permet d'augmenter les taux de clics sur les publicités, générant ainsi plus de revenus pour les développeurs d'applications et les annonceurs. La principale source de revenus pour les applications mobiles est la publicité. AppLovin, grâce à sa technologie, joue un rôle crucial dans l'optimisation de ces revenus. Le portefeuille de la société comprend plus de 350 jeux mobiles gratuits, couvrant divers genres de jeux. La société a démontré sa capacité à maintenir des marges élevées, avec une marge brute autour de 67,7% et une marge opérationnelle de 19,7%. Cela témoigne de l'efficacité de son modèle d'affaires et de sa gestion opérationnelle. Bien que le marché ait déjà intégré une partie du potentiel de croissance d'AppLovin, l'entreprise continue de présenter un potentiel de hausse intéressant. L'équipe de direction d'AppLovin, dirigée par le fondateur Andrew Karam et le PDG Adam Foroughi, possède une expérience significative dans le secteur technologique. AppLovin a annoncé son intention de réévaluer son portefeuille d'applications, ce qui pourrait conduire à des cessions et à une concentration accrue sur son activité logicielle. Cela pourrait également entraîner une amélioration des marges et une valorisation plus élevée à long terme. AppLovin présente un profil d'investissement attrayant grâce à son positionnement intéressant dans un secteur en croissance, sa technologie avancée, et un modèle économique résilient même dans un secteur cyclique comme la publicité. À mon sens, le segment de la publicité digitale sera un des premiers bénéficiaires des avancées en matière d'IA. Parmi les risques, on notera la possibilité d'Apple de s'accaparer une part du gâteau sur la publicité via les applications mobiles. Cependant, les perspectives de croissance, combinées à une gestion efficace et à une stratégie de diversification, font d'AppLovin un investissement intéressant pour les investisseurs à la recherche d'exposition dans le domaine des technologies mobiles et de la publicité. 

Nu Holdings 

Nu Holdings, cotée sur le NYSE à New York sous le symbole NU, est une société brésilienne spécialisée dans les services financiers numériques. Fondée en 2013, la société a pour mission de révolutionner les services bancaires en Amérique latine en offrant des solutions financières accessibles, abordables et centrées sur le client. Nubank propose une gamme complète de produits financiers couvrant les dépenses, l'épargne, l'investissement, l'emprunt et la protection. La société opère principalement au Brésil, au Mexique et en Colombie, avec une clientèle de plus de 100 millions de personnes. Nubank fonctionne comme une néobanque sans succursales physiques, utilisant une plateforme basée sur le cloud et axée sur le mobile. Les principaux services comprennent des cartes de crédit et de débit offrant des solutions de paiement instantané et des lignes de crédit personnalisées, des comptes d'épargne rémunérés avec des cartes de débit complémentaires, des produits et services d'investissement via la plateforme NuInvest, des prêts non garantis et garantis, y compris des prêts personnels et des prêts sur salaire ou encore assurances, assurances-vie et prestations funéraires via NuInsurance. Nubank est l'une des plus grandes plateformes bancaires numériques au monde, desservant plus de 100 millions de clients en Amérique latine. Au Brésil, elle couvre 55 % de la population adulte. La société se distingue par son approche centrée sur le client, son utilisation avancée de la science des données et son modèle entièrement numérique, ce qui lui permet de maintenir des coûts opérationnels bas et une grande efficacité d'acquisition de clients. Depuis son lancement, Nubank a connu une croissance exponentielle. En seulement quatre ans, le chiffre d'affaires de la société a été multiplié par près de 12, avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 89 %. En 2023, Nubank a généré un chiffre d'affaires de 8,03 milliards de dollars, en hausse par rapport à 4,79 milliards USD en 2022. Les analystes prévoient une croissance continue pour Nubank, avec un chiffre d'affaires estimé à 11,2 milliards de dollars en 2024. La société vise à augmenter son chiffre d'affaires moyen par client actif (ARPAC) et à élargir sa clientèle, notamment en ciblant les 77,1 millions d'adultes non bancarisés au Brésil, au Mexique et en Colombie. Pour le premier trimestre 2024, Nubank a rapporté des revenus de 2,7 milliards USD, en hausse de 64% par rapport à l'année précédente. Le bénéfice net a atteint 379 millions de dollars américains, soit une augmentation de 160% en glissement annuel. La société a également annoncé l'acquisition de Hyperplane, une société de renseignement sur les données, pour renforcer sa stratégie axée sur l'IA. Nubank prévoit de continuer à se développer au Mexique et en Colombie, tout en augmentant sa part de marché au Brésil. La société vise également à lancer de nouveaux produits et services basés sur des technologies telles que les paiements en temps réel, la banque ouverte et l'IA. La société brésilienne affiche une marge brute de 43,2% pour le premier trimestre 2024, en hausse de 3 points de pourcentage par rapport à l'année précédente. La marge d'exploitation a atteint 19,2% en 2023, et la marge nette s'est établie à 12,8%. La société a également un rendement des capitaux propres (ROE) de 18,2%. Bien que Nubank ne publie pas de flux de trésorerie disponible (FCF) en raison de la nature de ses opérations bancaires, la société génère des revenus d'intérêts substantiels et maintient une position de trésorerie solide. En regardant son bilan comptable, on remarque qu'elle dispose de 6 milliards de dollars en espèces et équivalents de trésorerie. La société a un ratio prêt/dépôt de 40 %, ce qui est nettement inférieur à celui de ses pairs, et un ratio actif/actions de 6, favorable par rapport à la norme de l'industrie de 12 ou plus. Nu Holdings est donc bien positionnée pour rembourser ses dettes et financer sa croissance future. David Vélez, cofondateur et PDG, est un leader visionnaire avec une solide expérience en finance et en entrepreneuriat. Cristina Junqueira, cofondatrice et directrice de la croissance, et Edward Wible, cofondateur et ancien directeur de la technologie, complètent l'équipe de direction. L'implication continue des cofondateurs dans la gestion quotidienne de l'entreprise est un signe extrêmement positif. David Vélez détient une participation de 20% dans Nubank, tandis que Cristina Junqueira en détient 2,5%, ce qui garantit un certain alignement avec les actionnaires. La société a mis en place une structure de rémunération basée sur les actions pour aligner les intérêts des dirigeants sur ceux des actionnaires, avec environ 95% des employés possédant des actions Nubank. Nu Holdings se négocie à 33 fois les bénéfices estimés pour 2024, ce qui peut sembler élevé par rapport à ses pairs traditionnels. Cependant, cette prime est justifiée par les perspectives de croissance rapide, un business model innovant et les gains rapides de parts de marché. La société a un vaste marché inexploité en Amérique latine, avec des millions d'adultes non bancarisés et de faibles taux de pénétration par carte de crédit. Nu Holdings présente ainsi une opportunité intéressante pour notre sélection de valeurs cotées aux US. 

Freshpet 

Freshpet est un spécialiste des produits alimentaires frais pour animaux de compagnie. Fondée par Cathal Walsh et Scott Morris, la société se distingue par sa philosophie nutritionnelle axée sur une alimentation fraîche, à base de viande, avec un traitement minimal. Les produits incluent des aliments pour chiens et chats notamment, tous fabriqués sans conservateurs, ni additifs. La société américaine propose ses produits sous la marque éponyme et les vend via un réseau de réfrigérateurs de marque, les "Freshpet Fridges", installés dans divers points de vente. Ces réfrigérateurs sont présents dans des épiceries, des magasins de masse, des clubs, des magasins spécialisés pour animaux de compagnie, des magasins naturels et des plateformes numériques. La société vend principalement aux États-Unis et au Canada, avec une présence marginale en Europe, bien que ce soit un futur levier de croissance à exploiter. Freshpet est un leader dans le segment des aliments frais pour animaux de compagnie, avec une part de marché de 96% sur le nouveau segment des aliments frais et congelés pour chats et chiens. Freshpet a connu un succès retentissant au cours des dernières années. Le chiffre d'affaires est passé de 87 millions de dollars en 2014 à 767 millions en 2023, soit quasiment 30% de CAGR sur la dernière décennie. Cette croissance a été soutenue par une augmentation constante de la demande pour des aliments frais et naturels pour animaux de compagnie, avec des propriétaires qui se soucient de plus en plus du bien-être animal. Les analystes sur le dossier anticipent une forte progression du volume d'activité pour les années à venir. Pour 2024, la société prévoit un chiffre d'affaires de 960 millions, soit une augmentation de 25% par rapport à 2023. Les bénéfices devraient également croître de manière significative, avec un EBITDA attendu de 124,5 millions de dollars en 2024, contre 66,6 millions en 2023. La société a d'ailleurs réalisé son premier trimestre bénéficiaire positif  fin 2023 (résultat net de 15 millions de dollars au Q4 2023). Pour le premier trimestre 2024, Freshpet a rapporté des résultats impressionnants : CA de 223,8 millions (+33,6% par rapport à l'année précédente) avec une marge brute de 39,4% (contre 30,3% l'année précédente). Le résultat net a été de 18,6 millions de dollars (contre une perte nette de 24,8 millions l'année précédente). Pour l'ensemble de l'année 2024, Freshpet prévoit un EBITDA ajusté d'au moins 120 millions. Freshpet a montré une amélioration significative de sa rentabilité ces derniers trimestres. Cette amélioration est due à une meilleure gestion des coûts de production et à une réduction des coûts de qualité. Freshpet a généré un flux de trésorerie opérationnel de 5,4 millions USD au premier trimestre 2024, contre une utilisation de trésorerie de 13,7 millions USD au premier trimestre 2023. La société prévoit d'être positive en termes de flux de trésorerie libre (FCF) d'ici 2026. Au 31 mars 2024, Freshpet disposait de 257,9 millions USD de liquidités et de 393,6 millions USD de dettes nettes. La société a montré une amélioration significative de sa position de trésorerie, ce qui lui permet de soutenir ses besoins en capital à long terme. Avec une trésorerie nette de 257,9 millions USD et une génération de flux de trésorerie opérationnel positive, Freshpet est bien positionnée pour rembourser ses dettes. Avec près de 8 ans chez Freshpet, William Cyr (CEO) a une vaste expérience dans l'industrie des biens de consommation. Le conseil d'administration de Freshpet est composé de membres expérimentés, dont David West, Daryl Brewster et Joseph Scalzo, qui apportent une expertise précieuse en matière de stratégie et de gouvernance. Au cours actuel de 129,25 USD, Freshpet se négocie à un multiple de bénéfices très élevé ( 193 fois son bénéfice net par action anticipé pour l'exercice en cours). Cependant, la profitabilité est toute récente, les marges vont sûrement continuer de progresser, pas forcément à court terme (pour 2024) mais très certainement dans les trois années qui suivent. Bien que ce multiple puisse sembler élevé, il reflète également les attentes de croissance élevée de la société, qui pourrait doubler son chiffre d'affaires et tripler son résultat net dans les deux prochaines années. La société se paie 6,5 son CA, un ratio de suite plus raisonnable. Freshpet est une entreprise de forte croissance avec des revenus récurrents a montré une croissance impressionnante de ses revenus et de ses bénéfices, avec des perspectives de croissance continue. Avec une part de marché de seulement 3% dans le marché global des aliments pour chiens/chats (pas seulement frais), Freshpet a un potentiel de croissance significatif. Au cours actuel, l'action offre un potentiel de hausse intéressant malgré sa cherté de premier abord. 

Retrouvez les précédentes sélections ici :

Avertissement : Les informations, analyses, graphiques, chiffres, opinions ou commentaires mis à disposition dans cet article s’adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations développées. Ces informations sont données à titre informatif et ne représentent en aucun cas une obligation d’investissement, ni une offre ou sollicitation d’acquérir ou de vendre des produits ou services financiers. Elles ne constituent par ailleurs pas un conseil en investissement. L’investisseur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans recours contre Zonebourse ou l'auteur de cet article qui ne sont pas responsables en cas d’erreur, d’omission, d’investissement inopportun ou d’évolution du marché défavorable aux opérations réalisées. Les performances présentées n'intègrent pas les frais de courtage. Le placement en Bourse est risqué. Vous pouvez subir des pertes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures, elles ne sont pas constantes dans le temps et ne constituent en aucun cas une garantie future de performance ou de capital.