Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

NPL: Le Parlement de l'UE adopte des règles plus souples

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
06/12/2018 | 14:05
NPL: LE PARLEMENT DE L'UE ADOPTE DES RÈGLES PLUS SOUPLES

BRUXELLES (Reuters) - Les parlementaires européens ont soutenu jeudi la mise en place de règles plus souples en matière de réserves à constituer par les banques pour couvrir des pertes latentes sur de nouvelles créances.

Ces modifications adoptées par la Commission des affaires économiques du Parlement européen doivent encore être approuvées par les gouvernements de l'Union européenne (UE) avant de prendre force de loi.

Ces règles amendées sont plus souples que celles adoptées en octobre par les pays de l'UE, lesquels avaient eux-mêmes édulcoré une proposition de la Commission européenne (CE), ce qui leur vaut d'être jugées trop laxistes par certains.

"Ce n'est pas une approche prudente et ça n'aboutit pas à la réduction du risque qu'il nous faut atteindre dans les bilans des banques européennes", a dit Sven Giegold, un parlementaire Vert qui a voté contre le texte amendé.

Conformément au compromis qu'avaient passé les pays de l'UE, les parlementaires ont approuvé une disposition voulant que les banques couvrent totalement les prêts non garantis trois ans après que ceux-ci ont été jugés non performants (NPL, non performing loan), alors que la Commission européenne proposait deux ans.

S'accordant là encore avec les Etats de l'UE, les parlementaires ont refusé que les nouvelles dispositions entrent en vigueur avec effet rétroactif en mars 2018, comme le proposait l'exécutif européen.

Le parlement a également confirmé la clause suivant laquelle les banques auront neuf ans pour constituer un matelas de fonds propres complet face aux créances douteuses ou irrécouvrables comportant une garantie irrévocable, sous la forme notamment de biens immobiliers.

Ce délai est ramené à sept ans pour les NPL assorties d'une garantie non irrévocable.

Les pays de l'UE avaient convenu que les banques devaient couvrir 35% au moins de leur exposition aux créances non garanties deux ans après qu'elles se soient transformées en NPL, et 100% après trois ans. Le Parlement a abrogé l'obligation intermédiaire.

Pour ce qui concerne les créances garanties, le calendrier des étapes intermédiaires avant couverture totale sera moins strict.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Blandine Hénault)

par Francesco Guarascio

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir
Publier
loader
iggy
Le 06/12/2018 17:36
arrow option
le bon moment
juste avant la crise
y a pas a dire c est des bons
  
  
BelgInvest
Le 06/12/2018 14:22
arrow option
Un nouveau SUB PRIME est né !!!....ça va secouer ferme dès les premiers défauts...
  
  
Dernières actualités "Economie / Forex"
11/12CARLOS GHOSN : L'essentiel de l'actualite a 23h00 gmt (10/12)
RE
10/12Washington sanctionne trois responsables nord-coréens pour abus des droits de l'homme
RE
10/12Maîtrise des dépenses confirmée, de la marge pour le déficit-Elysée
RE
10/12L'objectif initial de déficit public pour 2019 hors cice est loin de la limite de 3% du pib, ce qui laisse "un peu de marge" pour la construction du budget 2019-élysée
RE
10/12La france ne remet pas en cause son objectif de maîtrise de la dépense publique, précise l'élysée après les annonces de macron
RE
10/12France-L'opposition déplore un cap maintenu malgré les annonces
RE
10/12REACTIONS politiques aux annonces d'Emmanuel Macron
RE
10/12La livre chute après le report d'un vote sur le Brexit
AW
10/12MINISTRY OF FOREIGN AFFAIRS AND INTERNATIONAL DEVE : Union européenne – Participation de Nathalie Loiseau au Conseil des affaires générales (Bruxelles, 11.12.18)
PU
10/12Brexit-May reporte le vote aux Communes faute de majorité
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité