Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Ne soyez pas trop généreux avec les bonus, dit le chien de garde de l'UE aux banques.

03/12/2021 | 18:14
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
FILE PHOTO: EU flags fly in front of European Central Bank headquarters in Frankfurt
Les banques de l'Union européenne ont gonflé leurs réserves de capitaux et amélioré leur rentabilité au cours de l'année écoulée, mais elles ne doivent pas se montrer "trop généreuses" dans le versement de primes et de dividendes, compte tenu du risque de brusque recul du marché, a déclaré vendredi l'autorité de surveillance bancaire de l'Union.

L'Autorité bancaire européenne (ABE) a déclaré dans son rapport annuel d'évaluation des risques qu'elle surveillait également l'exposition des banques aux chambres de compensation de Londres et que les créanciers devraient examiner s'ils allouent suffisamment de capital pour couvrir les risques environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

"Compte tenu des incertitudes liées au COVID-19, les banques devraient maintenir des politiques prudentes de distribution de capital", a déclaré l'ABE dans un communiqué.

Les régulateurs de l'UE ont freiné les distributions des banques l'année dernière alors qu'ils évaluaient l'impact des blocages COVID-19 sur l'économie, mais les créanciers rattrapent maintenant leur retard.

Si les niveaux de fonds propres globaux sont bons, toutes les banques ne dépassent pas les exigences minimales, les retombées de la pandémie étant amorties par le financement de la banque centrale, dont l'importance s'est considérablement accrue pour les créanciers, selon l'ABE.

"Même si les recommandations des autorités de surveillance concernant la répartition du capital ont expiré, les banques ne devraient pas mener des politiques de dividendes et de rachat d'actions trop généreuses", a déclaré l'ABE.

Les régulateurs et les superviseurs doivent clarifier la rapidité avec laquelle les banques doivent reconstituer les réserves qui ont été utilisées pendant la pandémie, a déclaré l'ABE.

L'organisme de surveillance a également publié son "exercice de transparence" pour l'année, qui fournit 10 000 points de données sur 120 banques de l'Union européenne afin que les analystes puissent faire des calculs et des comparaisons.

L'ABE a déclaré qu'elle surveillait également le risque de concentration lié aux expositions importantes des banques de l'UE aux chambres de compensation de Londres, équivalentes à 9,5 % du montant total des produits dérivés de gré à gré compensés au niveau mondial au cours du second semestre de l'année dernière.

L'Union européenne a déclaré qu'elle prolongerait l'autorisation temporaire accordée aux banques de continuer à compenser les produits dérivés à Londres au-delà du mois de juin prochain et qu'elle mettrait en place des mesures incitatives pour transférer la compensation dans l'UE.

Le départ de la Grande-Bretagne de l'Union européenne il y a un an a accru l'incertitude juridique, et la dépendance de l'UE vis-à-vis des règles britanniques pour le traitement des compensateurs en difficulté a également augmenté, a déclaré l'ABE.


© Zonebourse avec Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
11:56Microsoft repère des "malwares" destructeurs dans des systèmes informatiques de Kiev
RE
11:54TENNIS : Djokovic participera lundi à l'Open d'Australie en attendant la décision du tribunal
RE
11:51Les communications limitées après le tsunami aux îles Tonga
RE
11:48Le fonds de rachat Ardian fait une offre de 1,2 milliard de dollars sur le groupe italien Biofarma - sources
ZR
11:48La société de capital-investissement ardian va acheter la société pharmaceutique italienne biofarma group pour 1,1 milliard d'euros - sources
ZR
11:44USA : Fin de la prise d'otages dans une synagogue du Texas
RE
11:30Dussopt prévoit un déficit public à 7% du PIB en 2021, rapporte le JDD
RE
11:23CYBERATTAQUE : L'Ukraine soupçonne un groupe lié aux services secrets biélorusses
RE
11:21LIBAN : Les groupes Hezbollah et Amal mettent fin à leur boycott du gouvernement
RE
11:17UKRAINE : la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux,
AW
Dernières actualités "Economie & Forex"