Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Niger-Renforts tchadiens pour reprendre Bosso à Boko Haram

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
08/06/2016 | 18:25

(Rpt sans changement)

N'DJAMENA, 8 juin (Reuters) - L'armée tchadienne a dépêché 2.000 hommes au Niger en prévision d'une contre-offensive à Bosso, ville tombée ce week-end aux mains des djihadistes nigérians de Boko Haram, a-t-on appris mercredi de sources militaires à N'Djamena et dans la région du lac Tchad.

"Deux mille soldats, avec des chars, sont entrés hier au Niger. Ils devraient opérer leur jonction avec les forces nigériennes à Diffa et progresser en direction de Bosso", a déclaré l'une de ces sources tchadiennes.

Au Niger, on confirmait de source proche des services de sécurité que 2.000 soldats se dirigeaient bien mercredi vers Bosso, ville située près du lac Tchad.

L'assaut de Boko Haram à Bosso a fait 30 morts dans les rangs de l'armée et 50.000 déplacés. La situation était déjà préoccupante dans cette région située près du lac Tchad, aux confins du Niger, du Nigeria, du Cameroun et du Tchad, où la secte islamiste a mené une trentaine d'attaques depuis le début de l'année, selon les Nations unies.

Les troupes nigériennes ont brièvement repris le contrôle de Bosso dans la journée de samedi, selon le ministère de la Défense à Niamey, mais Boko Haram s'en est de nouveau emparé dimanche, a déclaré le maire de la ville, Mamadou Bako.

Boko Haram cherche depuis 2009, dans le nord-est du Nigeria, à mettre en place un Etat islamique appliquant la charia (loi coranique). Plus de deux millions de personnes ont été déplacées par les violences et des milliers d'autres ont péri dans les affrontements. (Madjiasra Nako; Jean-Philippe Lefief et Eric Faye pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
08:25Edf-credit suisse entame son suivi avec une recommandation à sous-performer et un objectif de cours à 13 euros
RE
08:08BOURSE DE PARIS : Techs et Taux plombent les bourses mondiales, le CAC tente un rebond
07:00L'essentiel de l'actualite a 06h00 gmt (21/11)
RE
07:00Analyse-Faute d'émissions, le profil de la dette italienne se dégrade
RE
06:32Le bilan de l'incendie "Camp Fire" en Californie porté à 81 morts
RE
06:26Une Theresa May sous pression se rend à Bruxelles pour boucler le Brexit
AW
06:20Mercredi 21 novembre 2018 - Service Basic d'AWP
AW
06:07Ankara évoque avec Washington le cas d'un banquier turc emprisonné
RE
04:58Washington incite Séoul à la prudence dans la détente avec Pyongyang
RE
04:00L'essentiel de l'actualite a 03h00 gmt (21/11)
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité