Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Noël avant l'heure sur les marchés boursiers

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
13/12/2019 | 19:37

PARIS (awp/afp) - L'ambiance devrait rester festive la semaine prochaine sur les marchés actions qui ont reçu enfin l'assurance d'un Brexit ordonné et d'une entente commerciale partielle entre Washington et Pékin, étoile du berger dans le firmament des investisseurs.

Les Etats-Unis et la Chine ont annoncé vendredi un accord préliminaire, qui marque une trêve après 19 mois de guerre commerciale féroce à coups de droits de douane punitifs fragilisant l'économie mondiale.

"Tout le monde était dans l'attente de cette confirmation et des détails de cet accord", souligne M. Denize, car "même si les contours semblaient assez précis, il fallait attendre de voir", indique Laurent Denize, co-directeur des investissements chez Oddo BHF AM.

Pour l'heure, aucune date n'a été avancée pour la signature du texte mais Washington et Pékin sont convenus de procéder au plus vite à son examen juridique et à sa traduction.

Le compromis prévoit notamment une réduction progressive des droits de douane punitifs qui visent les produits chinois, la levée d'une nouvelle salve de tarifs prévue pour le 15 décembre, et l'engagement de Pékin à faire des achats supplémentaires "substantiels" de biens et services américains au cours des prochaines années.

Oxygène

De quoi "redonner de l'oxygène à la croissance mondiale", note de son côté, Philippe Cohen, gérant chez Kiplink Finance.

L'entrée en vigueur de droits de douane supplémentaires le 15 décembre, aurait été "trop dommageable pour les marchés avec le peu de liquidités qu'on risque de voir à l'approche des fêtes", considère M. Denize. Il s'agit en fin de compte pour M. Trump de "ne pas mettre en péril sa réelection par une chute des marchés".

Le président américain "Trump a besoin de récupérer des voix pour se faire réélire" en novembre 2020 et donc de "ne pas envenimer la guerre commerciale", note aussi Jeanne Asseraf-Bitton, responsable de la recherche chez Lyxor.

Depuis presque deux ans, les deux premières puissances mondiales bataillent pour une hégémonie économique et technologique en s'imposant mutuellement des droits de douane supplémentaires portant sur des centaines de milliards de dollars d'échanges annuels.

La validation d'une trêve commerciale intervient alors que la procédure de destitution visant le milliardaire républicain devrait s'accélérer avec sa mise en accusation dès la semaine prochaine.

"M. Trump a annoncé dans la foulée qu'il voulait négocier tout de suite une phase 2 de l'accord sans attendre les élections de 2020, ni que les choses se tassent un peu. Cela veut dire qu'il va remettre de la pression sur les Chinois et donc rendre anxiogène la situation avec les marchés financiers", observe M. Cohen.

Ceux-ci ont reçu un autre cadeau à l'approche des fêtes: la crainte d'un Brexit désordonné s'est définitivement évaporée avec la victoire de Boris Johnson aux législatives britanniques.

Les acteurs de marché estiment qu'une nette majorité conservatrice va permettre de sortir de l'Union Européenne comme prévu fin janvier, dissipant à court terme une grande partie des incertitudes. Ils espèrent en outre que l'économie britannique pourra se reprendre alors qu'elle tourne au ralenti depuis des mois.

Ce sentiment de soulagement sur le Brexit devrait encore se faire sentir la semaine prochaine, avec le retour prévu du Parlement britannique, auquel le chef de gouvernement Boris Johnson soumettra d'ici Noël son accord de divorce avec l'UE.

Mais "attention à une euphorie de court terme" car "la route sera longue et escarpée" dans les complexes négociations sur la future relation avec le bloc européen, principal partenaire commercial des Britanniques, prévient toutefois M. Denize.

Avec des banques centrales américaine et européenne qui viennent de réaffirmer leur statu quo monétaire et une série de données économiques américaines qui ont éloigné le risque de récession, ces détentes géopolitiques militent en faveur d'une tendance positive sur les marchés la semaine prochaine.

En zone euro, les investisseurs ont salué la première conférence "plutôt bien réussie" de la nouvelle présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, souligne M. Denize. "Elle a vraiment défini son mandat, peut-être avec un peu plus de modernité dans l'approche du rôle de la BCE".

"Christine Lagarde a fait bonne impression, insistant sur le fait que le temps est à la réflexion et pas seulement à l'action. Ni alarmante, ni anxiogène, avec une volonté de prendre de la hauteur", corrobore Mme Asseraf-Bitton.

pan-bur/jug/lth

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
EURO / BRITISH POUND (EUR/GBP) 0.11%0.8524 Cours en différé.0.73%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Indices / Marchés"
17/01Wall Street : le scénario parfait avant weekend de 3 jours
CF
17/01Wall Street termine sereinement une semaine de records
RE
17/01A Wall Street, les indices finissent la semaine sur de nouveaux records
AW
17/01EUROPE : Les Bourses européennes terminent la semaine dans l'optimisme
AW
17/01BOURSE DE LONDRES : Londres au plus haut depuis six mois
AW
17/01EUROPE : Après l'accord commercial, les marchés européens cherchent un second souffle
AW
17/01CAC40 : accroche les 6.100, nouveau carton plein à W-Street
CF
17/01Les valeurs à suivre lundi 20 janvier 2020 à la Bourse de Paris -
AO
17/01Bourse de Francfort: le Dax (+0,72%) à quelque 70 points du record
AW
17/01Bourse Zurich: le SMI fracasse ses plus hauts historiques de fin décembre
AW
Dernières actualités "Indices / Marchés"