Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Nouvel vol d'évacuation d'Afghanistan vers le Qatar, des Français à bord

19/09/2021 | 17:24
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

DUBAI, 19 septembre (Reuters) - Un vol transportant des civils depuis l'Afghanistan vers le Qatar, le quatrième affrété depuis le départ des troupes américaines de Kaboul fin août, a quitté la capitale afghane dimanche avec plus de 230 passagers à son bord, dont des Afghans, des Américains et des Européens, a déclaré un responsable qatari.

Le vol opéré par Qatar Airways transportait des citoyens de France, d'Allemagne, de Belgique, d'Irlande, du Canada, d'Italie, de Grande-Bretagne, de Finlande et des Pays-Bas, a précisé la ministre adjointe qatarie des Affaires étrangères, Lolwah Rashid Al-Khater, sur Twitter.

Une autre responsable du Qatar a indiqué que le vol transportait 236 passagers, ce qui en fait le plus important vol d'évacuation depuis le 31 août et la fin du retrait chaotique des forces américaines et alliées de l'Afghanistan après la prise de pouvoir des taliban.

"Le Qatar poursuivra sa collaboration avec ses partenaires internationaux dans le cadre des efforts visant à garantir la liberté de mouvement en Afghanistan, tout en travaillant avec diverses parties sur le terrain en vue d'un progrès plus général dans le pays à l'avenir", a déclaré ce responsable.

Les passagers du vol séjourneront dans un premier temps dans un complexe de la capitale qatarie, Doha, qui accueille des Afghans et d'autres personnes évacuées.

Le Qatar, un proche allié des Etats-Unis, est devenu un interlocuteur clé entre les puissances occidentales et le régime des taliban. L'émirat accueille la plus grande base militaire américaine au Moyen-Orient et héberge un bureau politique des taliban depuis 2013. (Rédigé par Alexander Cornwell; Blandine Hénault pour la version française)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
14:51Lilly relève ses perspectives pour 2021 grâce à l'augmentation des ventes de médicaments COVID-19
ZR
14:24L’effondrement de Bitcoin sur les plateformes d’échange
14:23Lockheed réduit ses perspectives de revenus en raison des difficultés de la chaîne d'approvisionnement.
ZR
14:19Raytheon relève ses prévisions de bénéfices ajustés en raison de la demande dans l'aérospatiale commerciale
ZR
13:42Sibanye Stillwater conclut un accord de 1 milliard de dollars pour des mines de nickel et de cuivre au Brésil
ZR
13:35Crestwood Equity renforce sa présence dans le secteur du schiste aux États-Unis grâce à une transaction de 1,8 milliard de dollars.
ZR
13:17HÔTELLERIE : en France les grandes villes ont retrouvé des couleurs
AW
12:46TransUnion va céder son unité de soins de santé dans le cadre d'une opération de 1,74 milliard de dollars
ZR
12:40Campari annonce que ses ventes de spiritueux ont augmenté de 12,8 % au troisième trimestre, malgré la hausse des coûts.
ZR
12:393M affiche une hausse de 7 % de son chiffre d'affaires au troisième trimestre
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"