Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités
Toute l'actualitéSociétésIndicesDevises / ForexMatières PremièresCryptomonnaiesETFTauxÉconomieThématiquesSecteurs 

Nouvelle hausse des taux en vue à la Fed, l'inflation décidément tenace

18/09/2022 | 11:27

Washington (awp/afp) - La banque centrale américaine (Fed), bien décidée à ne pas laisser l'inflation s'installer durablement, devrait décider, mardi et mercredi lors de sa réunion, d'un nouveau fort relèvement de ses taux directeurs, malgré les menaces de récession.

Logement, alimentation, voitures neuves, ... : la hausse des prix est restée plus forte que prévu en août, achevant de convaincre la Fed d'agir. A + 8,3% sur un an, la progression de l'indice CPI de l'inflation a certes légèrement ralenti, grâce à la baisse des prix de l'essence, mais elle reste trop élevée.

La première économie du monde montre bien quelques signes d'un timide ralentissement de la demande, dans l'immobilier qui fait grise mine, ou encore le secteur manufacturier.

Mais "sans surprise, la Fed relèvera de nouveau ses taux de 75 points de base", prévoit Nancy Vanden Houten, économiste pour Oxford Economics.

L'institution monétaire, qui a relevé ses taux directeurs à quatre reprises depuis mars, avait déjà eu recours à cette hausse, la plus forte depuis 1994, en juin puis en juillet.

Ses taux directeurs sont actuellement compris entre 2,25 et 2,50%. Elle les relève progressivement, afin de renchérir le coût du crédit pour les particuliers et entreprises, et ainsi ralentir la consommation et l'investissement.

Son homologue européenne, la BCE, a elle aussi frappé un grand coup contre l'inflation début septembre, et relevé ses taux de 75 points de base ses taux directeurs, du jamais vu depuis la création de l'euro.

"Chiffres brûlants"

L'essentiel des acteurs du marché s'attend à voir la Fed relever ses taux mercredi de 75 points de base (trois quarts de points de pourcentage), selon l'évaluation des produits à terme de CME Group.

Mais une hausse encore plus forte, d'un point de pourcentage (100 points de base), n'est pas à exclure.

Les "chiffres brûlants" de l'inflation "ont fait monter la pression sur la Réserve fédérale pour qu'elle augmente les taux d'un point de pourcentage", souligne Diane Swonk, cheffe économiste pour KPMG.

"Ce sera l'une des décisions les plus difficiles et les plus politiquement chargées. Cela marque le premier pas de la Réserve fédérale vers une véritable récession", a-t-elle ajouté.

Ralentir l'activité économique sans provoquer de récession, faire augmenter le taux de chômage mais pas trop, ... C'est un périlleux numéro d'équilibriste qui attend la puissante institution.

Il y a "un risque" de récession", a reconnu récemment la ministre de l'Economie et des Finances de Joe Biden, Janet Yellen, affirmant cependant que la priorité est de juguler cette hausse des prix.

La hausse des taux devrait "mener les Etats-Unis" à une courte récession, a averti pour sa part Dana Peterson, cheffe économiste du Conference Board, vendredi lors d'une conférence de presse.

Des taux directeurs qui dépasseraient 4% provoqueraient même "un ralentissement économique beaucoup plus profond et potentiellement plus long", ajoute-t-elle.

Prévisions économiques

En plus de sa décision sur les taux, la Fed actualisera ses prévisions en matière de croissance du PIB, d'inflation et de taux de chômage.

"Les projections économiques actualisées évoqueront-t-elles une récession ?", s'interroge Nancy Vanden Houten.

L'excellente santé du marché du travail donne cependant à la Fed de la marge pour être agressive. Le taux de chômage aux Etats-Unis est de 3,7%, l'un des plus bas des 50 dernières années, et il n'y a pas assez de travailleurs pour occuper tous les postes vacants.

L'ancien secrétaire américain au Trésor, Larry Summers, qui avait été l'un des premiers en 2021, à mettre en garde contre une "surchauffe" de l'économie, penche lui aussi pour une hausse d'un point de pourcentage, pour "renforcer la crédibilité" de la Fed, c'est-à-dire montrer qu'elle peut agir efficacement contre l'inflation, a-t-il tweeté.

Car la banque centrale américaine, qui a longtemps considéré cet épisode d'inflation comme transitoire seulement, veut désormais agir avant que l'histoire ne se répète.

"Le temps presse", a récemment déclaré le président de la Fed Jerome Powell, alors que plane le spectre de l'inflation des années 1970 et 1980.

Pendant près de dix ans, les prix avaient flambé, la hausse frôlant certains mois les 15% sur un an, et les tentatives de la Fed pour la contrôler avaient échoué.

Son président de l'époque, Paul Volcker, avait dû prendre des mesures drastiques pour ramener durablement l'inflation dans les clous, qui avaient conduit à une profonde récession et à un taux de chômage de plus de 10%.

afp/rp


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AUSTRALIAN DOLLAR / EURO (AUD/EUR) -0.68%0.64281 Cours en différé.1.66%
AUSTRALIAN DOLLAR / US DOLLAR (AUD/USD) -0.96%0.66502 Cours en différé.-7.05%
BRITISH POUND / EURO (GBP/EUR) -0.54%1.15632 Cours en différé.-2.25%
BRITISH POUND / US DOLLAR (GBP/USD) -0.79%1.19592 Cours en différé.-10.61%
CANADIAN DOLLAR / EURO (CAD/EUR) -0.35%0.716712 Cours en différé.3.27%
CANADIAN DOLLAR / US DOLLAR (CAD/USD) -0.65%0.7406 Cours en différé.-5.53%
CME GROUP 0.00%0.03 Cours en clôture.-50.00%
CME GROUP INC. -1.07%173.13 Cours en différé.-23.40%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) -0.26%1.03405 Cours en différé.-8.57%
INDIAN RUPEE / EURO (INR/EUR) 0.59%0.011841 Cours en différé.-0.18%
INDIAN RUPEE / US DOLLAR (INR/USD) 0.06%0.012249 Cours en différé.-8.84%
NEW ZEALAND DOLLAR / US DOLLAR (NZD/USD) -0.82%0.61634 Cours en différé.-8.65%
US DOLLAR / EURO (USD/EUR) 0.26%0.967071 Cours en différé.9.38%
Dernières actualités "Taux"
23:10La position courte nette du dollar américain atteint son plus haut niveau depuis juillet 2021 -CFTC, données Reuters
ZR
22:52Le Sénat américain envisage de renforcer les restrictions sur les semi-conducteurs chinois
ZR
22:51Marketmind : Chine + faucons politiques = frein aux marchés
ZR
22:42Wall Street termine en baisse, Chine et Fed lui coupent le souffle
AW
22:20Point marchés-Wall Street termine en baisse, la Chine et Apple pèsent
RE
19:20Taux : légère tension, les tensions en Chine suivies de près
CF
18:58USA-La plate-forme "crypto" BlockFi dépose son bilan
RE
18:56La Fed a encore du chemin à parcourir pour augmenter les taux d'intérêt, selon M. Bullard.
ZR
18:27L'Europe finit dans le rouge, la Chine ravive l'aversion au risque
RE
18:07Point marchés-L'Europe finit dans le rouge, la Chine ravive l'aversion au risque
RE
Dernières actualités "Taux"