Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Nouvelle hausse en vue avant deux rendez-vous importants aux USA (actualisé)

17/08/2022 | 08:41
L'EUROPE ATTENDUE EN HAUSSE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse mercredi avant les deux principaux rendez-vous économiques de la semaine aux Etats-Unis que seront la publication des chiffres mensuels des ventes au détail et celle du compte rendu de la dernière réunion de la Réserve fédérale.

Les contrats à terme sur indices suggèrent une progression de 0,42% pour le CAC 40 à Paris, de 0,14% pour le Dax à Francfort, de 0,22% pour le FTSE 100 à Londres et de 0,24% pour l'EuroStoxx 50.

Le marché parisien peut donc espérer une sixième séance consécutive dans le vert après un gain cumulé de 1,58% sur les cinq dernières.

Les ventes au détail américaines, qui seront publiées à 12h30 GMT, sont attendues en légère hausse pour juillet mais en légère baisse hors automobiles selon le consensus Refinitiv. Après le recul des prix de l'essence, ces chiffres pourraient permettre de mieux évaluer le risque d'une récession aux Etats-Unis.

Mais les investisseurs attendent surtout les "minutes" de la réunion de juillet de la Fed, à 18h00 GMT, qui pourraient leur donner de nouvelles indications sur l'ampleur de la hausse de taux à attendre pour septembre.

Après les fluctuations des dernières semaines au gré des chiffres de l'inflation, les marchés estiment aujourd'hui à 57,5% la probabilité d'un relèvement limité à 50 points de base, contre 42,5% pour une hausse de trois quarts de point, selon le baromètre FedWatch

La séance sera aussi animée par les résultats des distributeurs américains Target et Lowe's, après ceux de Walmart et Home Depot mardi, qui ont rassuré sur la consommation des Américains.

LES VALEURS A SUIVRE :

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé mardi, le Dow Jones et le S&P 500 profitant des résultats et des prévisions solides de Walmart et Home Depot alors que Nasdaq était freiné par le recul des valeurs technologiques.

L'indice Dow Jones a gagné 0,71%, ou 239,57 points, à 34.152,01, le Standard & Poor's 500 a pris 8,06 points, soit 0,19%, à 4.305,2 et le Nasdaq Composite a reculé de 25,5 points (-0,19%) à 13.102,55.

Le S&P 500 a terminé très près de sa moyenne mobile à 200 jours, un important seuil technique au-dessus duquel il n'a plus clôturé depuis début avril.

Home Depot (+4,02%) a fait état mardi de ventes trimestrielles meilleures que prévues, et Walmart (+5,1%) a déclaré s'attendre à une baisse moins importante de son bénéfice annuel que ce qu'il avait prévu le mois dernier.

Parallèlement, la hausse des rendements obligataires a pénalisé les valeurs des hautes technologies comme Microsoft (-0,26%) ou Salesforce (-0,79%).

Les contrats à terme sur les principaux indices suggèrent pour l'instant une ouverture proche de l'équilibre.

EN ASIE

À la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a terminé en hausse de 1,23% dans le sillage de Wall Street, enregistrant sa première clôture à plus de 29.000 points depuis le 5 janvier.

En Chine, le SSE Composite de Shanghai prend 0,45% et le CSI 300 0,96%, profitant du rebond des valeurs immobilières grâce aux espoirs de nouvelles mesures de soutien au secteur.

Plusieurs sources ont déclaré à Reuters que Pékin allait garantir de nouvelles émissions obligataires d'un petit nombre de groupes immobiliers; par ailleurs, la Commission nationale du développement et de la réforme, principal organe de planification du pays, a assuré qu'elle allait soutenir la demande et accélérer des projets d'infrastructures.

CHANGES

Le dollar est en légère baisse face aux autres grandes devises (-0,06%) et l'euro se traite autour de 1,0180 dans des échanges peu animés.

La vedette du début de journée sur le marché des changes est pour une fois le dollar néo-zélandais, qui s'apprécie après le communiqué de politique monétaire de la banque centrale de Nouvelle-Zélande.

Cette dernière a relevé son taux directeur de 50 points de base, comme attendu, et expliqué qu'elle pourrait accélérer la poursuite de la hausse du loyer de l'argent dans les mois à venir.

La livre sterling, elle, est en légère hausse après les chiffres mensuels de l'inflation au Royaume-Uni, qui a atteint 10,1% en juillet après 9,4% en juin.

TAUX

Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à deux ans, les plus sensibles aux anticipations de taux d'intérêt, est en hausse à 3,2953% alors que le dix ans est stable à 2,8403%.

Tous deux ont augmenté mardi après les résultats de Walmart et Home Depot, dans lesquels les intervenants ont vu un argument en faveur de la poursuite du resserrement monétaire de la Fed.

Sur le marché européen, le dix ans allemand est pratiquement inchangé dans les premiers échanges à 0,983%.

PÉTROLE

Le marché pétrolier reprend du terrain après les plus bas de six mois touchés mardi: le Brent gagne 1,19% à 93,44 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 1,32% à 87,67 dollars.

Cette amorce de rebond s'appuie entre autres sur les chiffres de l'American Petroleum Institute (API), qui montrent selon des sources de marchés une baisse des stocks de brut et de carburants la semaine dernière aux Etats-Unis.

Les investisseurs attendent aussi des éclaircissements sur les discussions entre l'Iran et l'Occident sur le nucléaire.

(Rédigé par Marc Angrand, édité par Kate Entringer)


© Reuters 2022
Dernières actualités "Economie & Forex"
13:55L'Italie renforce la surveillance de ses gazoducs - sources
RE
13:48Nord Stream: Le Kremlin veut une enquête internationale, l'ex-KGB évoque un "acte terroriste" occidental
RE
13:46Kazakhstan-Noursoultan Nazarbaïev effacé des billets de banque au profit d'un aigle
RE
13:42La Banque d'Angleterre ne procédera pas à un relèvement d'urgence de ses taux mais fera un gros effort le 3 novembre.
ZR
13:41Les actions en hausse prudente pour la dernière séance du T3
RE
13:36Gaz-Quatre pays proposent d'aider à acheminer le gaz d'Azerbaïdjan vers l'Europe
RE
13:36Nord Stream: une des fuites commence à faiblir, niveaux élevés de méthane
AW
13:35Grande-Bretagne/Budget: Truss et son ministre des Finances ont discuté avec les prévisionnistes de l'OBR
RE
13:34L'inflation à 10% met la pression sur les dirigeants européens
AW
13:31Le rachat de Rogers par DuPont pour 5,2 milliards de dollars est bloqué par l'autorité de régulation chinoise.
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"