Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Nucléaire iranien-Encore plusieurs jours de négociations avant une pause-responsable UE

16/04/2021 | 18:17
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
(Actualisé avec des détails sur les pourparlers)

BRUXELLES/VIENNE, 16 avril (Reuters) - Les discussions entamées à Vienne en vue de relancer l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien se poursuivront pendant plusieurs jours avant que les équipes de négociateurs de l'Iran et des Etats-Unis ne retournent dans leurs pays respectifs pour des consultations, a déclaré vendredi un responsable de l'Union européenne.

L'UE préside à Vienne les discussions entre les autres États signataires de l’accord de 2015 (Iran, Russie, Chine, France et le Royaume-Uni), tandis qu'une délégation des États-Unis, qui se sont retirés de l'accord sous la présidence de Donald Trump il y a trois ans, est installée dans un hôtel voisin, l'Iran ayant refusé d'engager des discussions directes.

L'objectif de cette deuxième série de négociations entamée jeudi dans la capitale autrichienne est de permettre aux États-Unis de revenir dans l'accord, de lever les sanctions qui ont été imposées après le retrait de Washington et de mettre fin aux violations par l'Iran des engagements pris dans le cadre du pacte.

Les pourparlers se poursuivront "pendant quelques jours, puis je pense que les deux délégations les plus importantes rentreront chez elles pour recevoir des instructions plus précises et ensuite, je ne sais pas quand, nous reprendrons", a dit ce responsable européen lors d'un point de presse téléphonique.

Les discussions ont été compliquées par l'explosion qui s'est produite dimanche sur le site nucléaire iranien de Natanz, dont l'Iran attribue la responsabilité à Israël, et par la décision de Téhéran de produire de l'uranium enrichi à 60%, un pas important vers la fabrication d'armes, qu'il a déclaré avoir réussi à franchir vendredi.

L'Iran présente sa décision de produire de l'uranium enrichi à 60%, ce qui est interdit par l'accord de 2015, comme une réponse à cet incident.

Israël, considéré comme le seul pays de la région doté d'un arsenal nucléaire, n'a pas commenté officiellement cet incident.

De nombreux médias israéliens ont cependant rapporté, en citant des sources anonymes proches des milieux du renseignement, que le Mossad, les services secrets israéliens, était à l'origine de cette opération. (Robin Emmott à Bruxelles et Francois Murphy à Vienne; version française Bertrand Boucey et Diana Mandiá)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
11/05Les marchés boursiers lestés par le retour des craintes inflationnistes
AW
11/05Gaza-Réunion du Conseil de sécurité de l'ONU mercredi
RE
11/05DEVISES  : le $, moins bien rémunéré contre E tutoie 1,2150/E
CF
11/05ELON MUSK : "Voulez-vous que Tesla accepte Doge ?" Musk demande sur Twitter
11/05Voulez-vous que Tesla accepte Doge ? Musk demande aux utilisateurs de Twitter
11/05Israël-Netanyahu dit que le Hamas et le Djihad islamique paieront "un prix très lourd"
RE
11/05GAZA-LE PREMIER MINISTRE ISRAÉLIEN NETANYAHU : Le hamas et le djihad islamique paieront un "prix très lourd pour leur comportement belliqueux"
RE
11/05GAZA-LE PREMIER MINISTRE ISRAÉLIEN NETANYAHU : "nous sommes au plus fort d'une campagne importante"
RE
11/05Le dollar toujours sous pression, la livre sterling reste solide
AW
11/05Palantir autorise les paiements en bitcoins et envisage d'investir dans les crypto-monnaies.
Dernières actualités "Economie & Forex"