Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
301
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Octobre 2019, une équation boursière à plusieurs inconnues

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
2
07/10/2019 | 09:03

Les marchés actions sont parvenus vendredi à réduire leurs pertes hebdomadaires grâce à un rebond marqué. Les craintes sur la croissance mondiale restent vives après des dernières statistiques macroéconomiques, en particulier aux Etats-Unis où les investisseurs s'en remettent à la Fed pour – éventuellement – relancer la machine si cela s'avérait nécessaire. Les négociations commerciales sino-américaines reprennent cette semaine.

Le bilan boursier des premières séances du 4e trimestre 2019 est plutôt morose, à l'approche de plusieurs échéances importantes. Mais les indices ne tiennent pas si mal au regard des nuages qui s'amoncellent à l'horizon. Voici une liste à la Pérec "des choses qui clochent dans le monde du point de vue des investisseurs" :

  • Le Brexit : Emmanuel Macron a pressé Boris Johnson de plancher avec Michel Barnier sur un accord qui soit acceptable pour la fin de semaine.
  • Moyen-Orient : alors que les tensions entre l'Iran et la communauté internationale restent vives, il faut surveiller la situation en Irak, où des heurts mortels ont encore eu lieu ce weekend entre la police et des manifestants.
  • Hong Kong : la tension reste forte dans la cité, où les manifestations des deux derniers jours ont été le théâtre de nouvelles violences Des provocations entre manifestants et soldats chinois se sont finalement terminées sans conséquences néfastes.
  • Corée du Nord : Pyongyang a annoncé l'échec des dernières discussions avec les Etats-Unis pour dénucléariser la péninsule coréenne.
  • Etats-Unis : un second lanceur d'alerte serait prêt à témoigner contre Donald Trump dans l'affaire ukrainienne. Le Président américain contre-attaque comme d'habitude en dézinguant tous azimuts ses opposants, mais sa situation reste délicate.
  • Guerre commerciale : les informations récoltées par Bloomberg à haut niveau laissent penser que Pékin cherche à réduire le spectre des négociations commerciales qui vont reprendre jeudi 10 octobre, en excluant notamment des discussions les politiques industrielles et de soutien économique chinoises.

Pour terminer sur une note positive, faisons appel à Jérôme Powell, le patron de la Fed et punching-ball préféré de Donald Trump. Pour le banquier central de la première économie du monde, il n'y a pas le feu au lac. L'économie US est "au bon endroit", a-t-il rappelé, c’est-à-dire qu'en dépit des risques actuels, elle est dynamique. "Notre tâche est de la laisser là le plus longtemps possible", a-t-il ajouté. La Fed conserve plusieurs atouts dans sa manche et le marché le sait : c'est ce qui a alimenté le rebond de vendredi à Wall Street.

Le CAC40 démarre la séance en baisse de 0,24% à 5474 points.

Les temps forts économiques du jour

Les commandes d'usines allemandes (8h00) et les chiffres du crédit à la consommation aux Etats-Unis (21h00) sont les seuls indicateurs majeurs aujourd'hui. Le patron de la Fed, Jerome Powell, doit prononcer une allocution autour de 19h00. Les marchés chinois sont encore clos aujourd'hui, pour la fin de la semaine de festivités liée à la fête nationale.

L'euro se traite 1,0932 USD. L'once d'or est en léger repli à 1506 USD. Le pétrole se stabilise à 52,66 USD pour le WTI et à 58,08 USD pour le Brent. Le T-Bond affiche un rendement de 1,519% sur 10 ans. Le Bitcoin a enchaîné quatre journées consécutives de baisse, pour se négocier à 7898 USD ce matin.

Les principaux changements de recommandations

  • ABB : HSBC reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 25 à 22 CHF.
  • Carrefour : Barclays reste à pondération en ligne avec un objectif de cours réduit de 18,20 à 17,50 EUR.
  • Daimler : HSBC passe d'alléger à conserver avec un objectif de cours ajusté de 46 à 45 EUR.
  • Dechra Pharmaceuticals : Jefferies passe d'acheter à conserver malgré un objectif de cours relevé de 2805 à 3090 GBp.
  • Ericsson : SEB Equities passe de vendre à conserver avec un objectif de cours relevé de 67 à 70 SEK.
  • Groupe ADP : AlphaValue reste à alléger avec un objectif de cours ajusté de 155 à 154 EUR.
  • Hennes & Mauritz : AlphaValue reste à alléger malgré un objectif de cours relevé de 182 à 192 SEK.
  • Landis+Gyr : J.P. Morgan reste neutre avec un objectif de cours relevé de 72 à 81 CHF.
  • Publicis : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à souspondérer avec un objectif de cours réduit de 54 à 38 EUR.
  • Tarkett : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours réduit de 15,50 à 11,15 EUR.
  • Virbac : Jefferies passe de conserver à acheter avec un objectif de cours relevé de 146 à 248 EUR.
  • WH Smith : HSBC reprend le suivi à l'achat en visant 2400 GBp.

L’actualité des sociétés

Un appel à la grève a été lancé pour le 17 octobre chez Electricité de France, pour que le gouvernement fasse machine arrière sur la réorganisation de l'entreprise. Capgemini obtient le feu vert de l'autorité marocaine de la concurrence pour racheter Altran. L'agence américaine du médicament accepté le dossier de dépôt de mis sur le marché du Viaskin Peanut de DBV Technologies, avec un verdict attendu d'ici au 5 août prochain. Solutions 30 tente d'éteindre un énième incendie (-13,5% vendredi) allumé cette fois dans les colonnes du blog Alphaville du Financial Times : la société rappelle que ses auditeurs n’ont jamais émis de réserve sur ses comptes et qu'elle prévoit son transfert sur le marché réglementé d'Euronext, ce qui contribuera à rassurer sur la qualité de ses publications (les comptes 2019 seront établis aux normes IFRS).  Innate Pharma lance son IPO à Wall Street. ASIT biotech reçoit la certification de conformité aux BPF pour son site de fabrication belge. Le référendum d'initiative partagée sur la privatisation de Groupe ADP totalise 822 000 soutiens, pour un total de 4,717 millions de soutiens nécessaires à sa mise en œuvre d'ici mi-mars. TF1 et Canal+ (Vivendi) se partagent les droits de l'euro de football féminin 2021. Sept marins du Bourbon Rhode sont toujours portés disparus. Le Groupe Bertrand a déposé son OPA simplifiée à 0,208 EUR par action sur Groupe Flo. Novacyt lance un nouveau test de diagnostic aux Etats-Unis. Hemoblast Bellows (Biom'Up) approuvé en Australie. Quantum Genomics entre en négociations avec un laboratoire sud-américain pour un premier partenariat. Visiomed Group a finalisé sa levée de fonds de 1,5 M€ initiée en août. ASIT biotech reçoit la certification de conformité aux BPF pour son site de fabrication belge. Logic Instrument et Archos ont publié leurs comptes. 

HSBC va supprimer jusqu'à 10 000 emplois pour réduire ses coûts, a appris le Financial Times. PayPal se retire du projet Libra de Facebook, estimant, dit-on, que le terrain a mal été préparé auprès des régulateurs, que la firme ne veut pas se mettre à dos. AMS est en mesure d'atteindre 51,6% du capital d'Osram dans le cadre de son OPA, moins que le minimum projeté de 62,5% : la société se contentera de ses parts de 19,99% jusqu'à avoir obtenu suffisamment d'autorisations réglementaires pour s'assurer que l'opération pourra aller à son terme. La commission européenne a ouvert une enquête approfondie sur le projet de rachat de la division aéronautique du brésilien Embraer par l'américain Boeing. Le procès de Bayer prévu en octobre dans le dossier glyphosate aux Etats-Unis décalé à février. Le syndicat UAW estime que les négociations avec General Motors aux Etats-Unis se passent mal, alors que plusieurs dizaines de milliers de salariés sont en grève depuis la mi-septembre. Google a des vues sur Firework, une application vidéo concurrente de TikTok. Le sursis concordataire d'Airopack, rebaptisé APTG, étendu de quatre mois par la justice suisse. La justice malaisienne poursuit 80 personnes physiques et morales pour avoir reçu des fonds dans le dossier 1MDB.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ABBOTT LABORATORIES -1.38%81.65 Cours en différé.14.46%
ALPHABET -0.01%1244.28 Cours en différé.19.09%
ALTRAN TECHNOLOGIES -0.14%14.275 Cours en temps réel.104.07%
APTG AG 0.00%0.0146 Cours en différé.-99.33%
ARCHOS 0.33%0.1224 Cours en temps réel.-66.58%
ASIT BIOTECH SA -2.44%1.2 Cours en différé.-24.31%
BAYER AG 0.75%65.73 Cours en différé.7.73%
BOEING COMPANY (THE) -3.76%331.06 Cours en différé.6.67%
BOURBON CORPORATION -0.47%1700 Cours en clôture.-9.91%
CAC 40 0.21%5648.35 Cours en temps réel.19.92%
CAPGEMINI SE -0.64%108.3 Cours en temps réel.25.58%
CARREFOUR 0.52%15.435 Cours en temps réel.2.98%
DAIMLER AG 1.60%49.2 Cours en différé.5.48%
DBV TECHNOLOGIES -0.37%13.35 Cours en temps réel.26.30%
DECHRA PHARMACEUTICALS -2.06%2572 Cours en différé.26.86%
ELECTRICITÉ DE FRANCE -1.53%9.13 Cours en temps réel.-32.81%
ERICSSON AB -1.13%87.74 Cours en différé.13.89%
FACEBOOK 2.10%189.76 Cours en différé.41.77%
GENERAL MOTORS COMPANY -0.66%35.93 Cours en différé.8.13%
GROUPE ADP -0.24%164.9 Cours en temps réel.-0.12%
GROUPE FLO -1.38%0.214 Cours en temps réel.11.28%
HONG KONG EXCHANGES AND CLEARING LIMITED 1.76%242.4 Cours en clôture.6.04%
HSBC HOLDINGS PLC 0.52%604.7 Cours en différé.-7.00%
INNATE PHARMA 1.42%5.705 Cours en temps réel.-24.34%
LANDIS+GYR GROUP AG -0.92%91.6 Cours en différé.67.63%
LOGIC INSTRUMENT 0.00%0.45 Cours en temps réel.-24.75%
OSRAM LICHT AG -0.30%40.03 Cours en différé.5.88%
PAYPAL HOLDINGS 0.22%101.44 Cours en différé.20.37%
PUBLICIS GROUPE 0.34%37.89 Cours en temps réel.-24.60%
SAMSUNG ELECTRONICS CO LTD Cours en clôture.
SOLUTIONS 30 SE 1.47%9.305 Cours en temps réel.2.80%
TARKETT 2.90%13.85 Cours en temps réel.-23.17%
TF1 1.47%8.28 Cours en temps réel.15.25%
VIRBAC -1.99%222 Cours en temps réel.99.03%
VIVENDI -1.97%24.92 Cours en temps réel.19.45%
WH SMITH -0.61%2274 Cours en différé.33.02%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
2
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader