Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Offres de concurrents Grohe, une IPO est encore possible-sources

15/09/2013 | 19:25
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

FRANCFORT, 15 septembre (Reuters) - Trois concurrents du spécialiste allemand des équipements pour salles de bains Grohe ont déposé des offres définitives pour la société non cotée, avant la date limite qui était fixée à samedi, apprend-on de sources proches du dossier.

Grohe est détenu par le fonds TPG Capital et la branche de capital investissement de Credit Suisse. Ils mènent une double approche ("dual track") qui pourrait également déboucher sur une introduction en Bourse à l'automne.

Ils pourraient lancer l'introduction en Bourse (IPO) dans les deux semaines à venir, tout en continuant à négocier avec les acheteurs éventuels, précisent les sources, ajoutant que si elle a lieu, l'entrée en Bourse devrait se faire mi-novembre.

Les vendeurs espéraient initialement valoriser Grohe jusqu'à quatre milliards d'euros mais Geberit, le japonais Lixil et la brésilien Duratex ont déposé des offres valorisant la société allemande à un maximum d'environ trois milliards d'euros, ont indiqué deux des trois sources.

Ils ont ajouté que les offres étaient inférieures à la valorisation entre 3,2 et 3,5 milliards d'euros estimée en cas d'IPO par l'un des responsables de la mise en Bourse du groupe.  TPG et Credit Suisse avaient racheté Grohe pour 1,5 milliards d'euros en 2004 à BC Partners.

Grohe, ses propriétaires et ses conseillers - Credit Suisse et Goldman Sachs - ainsi que Geberit, Lixil et Duratex, ont refusé de commenter.

Il pourrait s'agir de l'une des plus grosses opérations de l'année sur le marché du capital investissement. (Arno Schuetze, Juliette Rouillon pour le service français, édité par)


© Reuters 2013
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AVANT CORPORATION -1.17%1018 Cours en différé.-15.10%
CREDIT SUISSE GROUP AG -2.72%8.88 Cours en différé.0.09%
DEXCO S.A. -0.65%13.84 Cours en différé.-7.22%
EURO / SWISS FRANC (EUR/CHF) 0.07%1.03411 Cours en différé.0.01%
GEBERIT AG -0.90%641.8 Cours en différé.-13.88%
LIXIL CORPORATION -0.71%2665 Cours en différé.-13.05%
THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC. -1.20%343.91 Cours en différé.-9.01%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
11:15ITALIE : Berlusconi décide de ne pas se présenter à la présidence
RE
11:07FRANCE : L'eurodéputé Gilbert Collard rejoint Eric Zemmour
RE
11:00Mali-Un militaire français tué lors d'une attaque au mortier-Elysée
RE
10:15Burkina Faso-Tirs dans des casernes, l'Etat nie un coup militaire
RE
09:54Coronavirus-La Russie enregistre un nouveau record de cas positifs
RE
09:53La Fed prête à relever ses taux face à l'inflation aux Etats-Unis
AW
09:29Burkina Faso-Des tirs nourris dans un camp militaire de la capitale
RE
07:29Revue de presse du dimanche 23 janvier 2022
AW
06:36Guinée-La junte désigne un Conseil national de transition pour mettre en place les élections
RE
05:36L'Iran devrait retrouver son droit de vote à l'Onu, dit la Corée du Sud
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"