Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
584
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : On a perdu le bouton pause

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
07/02/2020 | 09:08

Même les investisseurs les plus optimistes n'auraient pas parié sur un rebond aussi rapide des indices en pleine épidémie de coronavirus. Ce cycle est décidément bien singulier : lors de l'épisode du SRAS en 2003, les places boursières avaient eu la correction d'attendre le pic de contamination pour se reprendre. En 2020, tout va plus vite. Sans doute aussi trop vite : on aurait bien aimé une belle petite correction pour être un peu plus à l'aise avec ces marchés qui n'arrêtent pas de monter.

"Vous voyez, je vous l'avais dit". Si un gourou de votre entourage avait prédit le rebond qui a démarré sur les marchés il y a quelques jours, conservez-le précieusement. Au niveau des probabilités, voir les indices battre leurs plus hauts historiques au moment où le coronavirus a infecté une 30 000e personne paraissait à peu près aussi envisageable qu'une victoire Démocrate à la présidentielle 2020 aux Etats-Unis.

Car l'air de rien, grâce à son style bulldozer, à l'incroyable médiocrité de ses opposants et à une certaine dose de chance, Donald Trump est en train de réussir plusieurs de ses paris. Et même lorsqu'il échoue, il a cette incroyable capacité à persuader qu'il est le "winner" au milieu de "losers" et des grincheux (qui pullulent, il faut le dire). Exemple avec l'or noir. La politique consistant à inonder le marché de pétrole de schiste américain continue à tirer les prix vers le bas. Même les remous consécutifs à l'élimination du plus grand chef militaire iranien ont fait un flop, là où le pétrole aurait flambé à une autre époque. Et l'Opep en est réduite à gérer des baisses de production pour tenter d'équilibrer les finances des pays du Golfe : la Russie aurait accepté cette nuit le principe d'une nouvelle réduction du pompage du cartel élargi. 

L'administration Trump ne recule devant rien et le reste du monde est tétanisé comme une biche prise dans les phares. Le ministre de la Justice Bill Barr a même suggéré hier, sans rire, que son pays devrait prendre le contrôle de Nokia, d'Ericsson ou des deux entreprises européennes, pour contrer Huawei. Espérons que les Etats-Unis ne se lanceront pas dans un tel projet : vu l'unité et la vista économique européenne, il risque de réussir.

Les indices sont en pause ce matin, en baisse de 0,1% à 6030 points à l'ouverture.  Isabelle Kocher, elle, aura le temps de faire un break : elle a été virée de la direction générale d'Engie. Elle pourra en discuter autour d'un café avec Tidjane Thiam, qui a démissionné de son poste de CEO du Crédit Suisse. Pendant ce temps, les publications d'entreprises continuent : les stars de l'internet américaines brillent toujours avec leurs résultats : +17% pour Pinterest cette nuit, +15% pour Twitter hier.

Les temps forts économiques du jour

Les productions industrielles allemande (8h00) et française (8h45) permettront de patienter jusqu'à la publication, à 14h30, du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis. 

L'euro reste sous les 1,10 USD ce matin, tandis que l'once d'or stagne à 1565 USD. Le pétrole est à nouveau en baisse, avec un Brent à 55,10 USD et un WTI à 51,07 USD. Le T-Bond offre un rendement de 1,628% sur 10 ans. Le Bitcoin poursuit son ascension à 9711 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • A2A : Goldman Sachs passe de neutre à vendre en visant 1,70 EUR.
  • Akka Technologies : Oddo BHF reste neutre avec un objectif de cours réduit de 66 à 59 EUR.
  • ArcelorMittal : Goldman Sachs reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 17,20 à 21 EUR. Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 18,50 à 19 EUR.
  • Assa Abloy : ABG passe de vendre à conserver en visant 210 SEK.
  • Bawag : HSBC démarre le suivi à l'achat en visant 60 EUR.
  • BT Group : Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 220 à 175 GBp.
  • Cassiopea : Research Partners démarre le suivi à l'achat en visant 60 CHF.
  • Dassault Systèmes : Société Générale reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 140 à 163 EUR. HSBC reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 140 à 150 EUR. Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 132 à 152 EUR.
  • Kinnevik : ABG passe d'acheter à conserver en visant 235 SEK.
  • Komax : Credit Suisse reste neutre avec un objectif de cours abaissé de 202 à 180 CHF.
  • Konecranes : ABG passe de vendre à conserver en visant 31 EUR.
  • Next : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 6400 à 6700 GBp.
  • Publicis : HSBC reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 44 à 47 EUR.
  • Royal Mail : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours réduit de 150 à 140 GBp.
  • Scor : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours ajusté de 38 à 38,80 EUR.
  • SES : Barclays passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 14 EUR.
  • Société Générale : Credit Suisse reste à souspondérer avec un objectif de cours relevé de 24 à 27 EUR.
  • Ubisoft : Barclays reste à pondération en ligne avec un objectif de cours relevé de 60 à 69,50 EUR.
  • Vodafone : Jefferies passe de conserver à acheter avec un objectif de cours relevé de 144 à 176 GBp.

L’actualité des sociétés

L'Oréal a publié des ventes plus dynamiques que prévu au 4e trimestre, avec des perspectives résolument optimistes en dépit du coronavirus. Le conseil d'administration d'Engie n'a pas voulu renouveler le mandat de directrice générale d'Isabelle Kocher en mai prochain, l'intérim sera assuré par Claire Waysand. Les commandes nettes d'Airbus atteignent 274 appareils en janvier. L'Arcep veut relancer la concurrence sur le marché des télécoms aux entreprises où Orange domine encore largement. La Commission européenne, comme les dernières rumeurs le laissaient penser, a ouvert une enquête approfondie sur le rachat de GrandVision par EssilorLuxotticaNovacyt met des chiffres plus précis sur la demande dont fait l'objet son teste sur le coronavirus. Inventiva lève 15 M€ auprès d'actionnaires existants. Thales équipe la Royal Navy avec des systèmes de mission de dernière génération. Eiffage et Vinci remportent en groupement le contrat des infrastructures électriques des premiers tronçons des lignes 16 et 17 du Grand Paris Express. Korian grossit aux Pays-Bas avec deux nouvelles acquisitions. Tour Eiffel vend un portefeuille de cinq immeubles. Genkyotex lève 4,9 M€ lors d'un placement privé. Travel Technology Interactive a remboursé l'intégralité de ses emprunts obligataires convertibles en actions. Drone Volt reçoit une commande Royaume-Uni. Natixis, Media 6Neurones, Ubisoft, Linedata, Savencia, Société Foncière Lyonnaise, Akka, Immobilière Dassault, Pharmagest, SQLI, Tessi ont publié leurs comptes.

Tidjane Thiam démissionne de son poste de CEO de Crédit Suisse, dans le sillage de l'affaire des filatures, remplacé par Thomas Gottstein. Burberry abaisse ses prévisions à cause de la situation en Chine. Face à la levée de boucliers de ses actionnaires, Intercontinental Exchange renonce à racheter eBay. Johnson & Johnson condamné à payer 750 M$ dans le New Jersey dans l'affaire du talc. Boeing a identifié un nouveau souci sur le logiciel du B737MAX, annonce la FAA. Uber gagne plus de 5% post-clôture et Pinterest près de 17% après leurs comptes. Une de plus : ViacomCBS va lancer sa propre plateforme de streaming. Le fonds activiste Elliott a investi 2,5 Mds$ dans Softbank. Warner Music Group veut entrer en bourse. L'e-cigarette n'a pas dit son dernier mot : Juul lève 700 M$ auprès d'investisseurs. SpaceX devrait filialiser Starlink et poursuivre son projet d'entrée en bourse. Intelsat aurait trouvé un accord avec la FCC aux Etats-Unis pour obtenir des garanties lui permettant d'éviter de passer par la case faillite.

Ça publie. AbbVie, Softbank, Honda, Neste, DSV, Umicore

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ABBVIE INC. -2.34%73.37 Cours en différé.-17.13%
AIRBUS SE -1.52%49.505 Cours en temps réel.-62.06%
AKKA TECHNOLOGIES SE -0.42%23.95 Cours en temps réel.-63.44%
ARCELORMITTAL -2.79%7.848 Cours en différé.-49.83%
ASSA ABLOY -2.16%172.05 Cours en différé.-21.44%
ASSYSTEM 0.65%18.7 Cours en temps réel.-42.11%
BAWAG GROUP AG 3.73%25.58 Cours en clôture.2.90%
BOEING COMPANY (THE) 1.01%124.52 Cours en différé.-62.16%
BT GROUP PLC -3.22%111.3 Cours en différé.-42.16%
BURBERRY GROUP PLC 0.16%1250 Cours en différé.-43.31%
CAC 40 -1.57%4154.58 Cours en temps réel.-30.50%
CASSIOPEA S.P.A. -2.59%26.3 Cours en différé.-37.38%
DASSAULT SYSTÈMES SE -5.53%118.75 Cours en temps réel.-18.97%
DRONE VOLT -0.55%0.073 Cours en temps réel.-25.05%
EBAY INC. 0.75%29.41 Cours en différé.-18.55%
EIFFAGE -0.99%62.16 Cours en temps réel.-39.06%
ENGIE -2.20%8.698 Cours en temps réel.-39.60%
ESSILORLUXOTTICA 1.47%97.76 Cours en temps réel.-28.01%
GRANDVISION N.V. 2.68%22.95 Cours en différé.-16.30%
IMMOBILIÈRE DASSAULT 0.00%62.6 Cours en temps réel.-8.61%
INTELSAT S.A. -10.17%1.06 Cours en différé.-84.92%
INTERCONTINENTAL EXCHANGE, INC. -0.18%80.99 Cours en différé.-12.49%
INVENTIVA -1.96%3.5 Cours en temps réel.-4.63%
KINNEVIK -3.19%162.6 Cours en différé.-29.00%
KONECRANES PLC 3.11%16.27 Cours en différé.-40.62%
KORIAN -1.55%26.6 Cours en temps réel.-36.55%
L'ORÉAL -0.71%236.3 Cours en temps réel.-10.49%
LINEDATA SERVICES -0.26%18.9 Cours en temps réel.-29.21%
MEDIA 6 -10.63%7.15 Cours en temps réel.-33.80%
NATIXIS -18.72%1.845 Cours en temps réel.-53.39%
NESTE OYJ -2.64%28 Cours en différé.-9.74%
NEURONES 0.53%18.8 Cours en temps réel.-8.74%
NOVACYT 14.37%2.205 Cours en temps réel.1,204.73%
ORANGE -0.59%10.985 Cours en temps réel.-16.27%
PHARMAGEST INTERACTIVE 2.56%56 Cours en temps réel.-7.59%
PUBLICIS GROUPE 4.22%27.16 Cours en temps réel.-32.71%
ROYAL CARIBBEAN CRUISES LTD -1.73%24.39 Cours en différé.-81.73%
ROYAL MAIL PLC -1.97%124.7 Cours en différé.-45.07%
SAVENCIA -0.41%48 Cours en temps réel.-21.82%
SCOR SE -4.08%19.3 Cours en temps réel.-48.42%
SOCIÉTÉ FONCIÈRE LYONNAISE 0.00%68.6 Cours en temps réel.-7.05%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE -8.15%12.8 Cours en temps réel.-58.73%
SQLI -2.78%14 Cours en temps réel.-42.86%
TESSI -2.86%68 Cours en temps réel.-47.69%
THALES -2.32%72.34 Cours en temps réel.-21.81%
TOUR EIFFEL (SOCIÉTÉ DE LA) 0.69%29.3 Cours en temps réel.-25.63%
TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE SA 0.00%5.3 Cours en temps réel.173.20%
TWITTER 0.30%23.09 Cours en différé.-27.96%
UBISOFT ENTERTAINMENT 3.26%70.94 Cours en temps réel.15.20%
UMICORE 1.16%33 Cours en différé.-23.89%
VIACOMCBS INC. -2.59%12.43 Cours en différé.-70.38%
VINCI -1.94%63.84 Cours en temps réel.-35.52%
VODAFONE GROUP PLC 0.65%111.02 Cours en différé.-24.35%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader