Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Bourse de Paris : Panne de volatilité

26/05/2021 | 09:05
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Recevoir par email

La marche suivante a l'air un peu haute à court terme en bourse, où l'on consolide les gains obtenus depuis un an. Les banques centrales ont fait leur possible pour rassurer sur les orientations monétaires avec un certain succès. Comme le souligne un gérant, plus on avance dans l'année, plus il sera difficile de surprendre positivement sur le front macroéconomique. Les trajectoires de résultats offrent toutefois une bonne assise aux marchés actions.

La baisse d'intensité se confirme sur les marchés financiers, où les indices ont évolué dans des bornes très étroites hier, pour clôturer en ordre dispersé, mais jamais très loin de l'équilibre. Seul l'indice suisse SMI s'est distingué, bénéficiant de la bonne tenue de son triumvirat habituel de poids-lourds, Roche, Nestlé et Novartis, et du retour en grâce de ses champions du luxe, Compagnie Financière Richemont et The Swatch Group. Le rebond de la croissance et la réouverture des économies sont désormais bien ancrés dans les cours boursiers et le prochain catalyseur haussier se fait attendre. Les marchés manquent de carburant pour une nouvelle accélération.

Les investisseurs, notamment ceux qui fêtent à peine leur première bougie puisqu'ils sont arrivés lors du premier confinement planétaire, découvrent ainsi que la fête n'est pas permanente en bourse et que les pentes à 45° ne sont pas la norme. Il est bon parfois de s'en souvenir. Les poches de volatilité se réduisent, même s'il est toujours possible d'en fabriquer de nouvelles à la demande. Les réseaux sociaux permettent cela. Hier, les "actions mèmes" ont à nouveau bondi aux Etats-Unis, sous l'impulsion des communautés de traders. +16% pour GameStop, +20% pour AMC Entertainment ou +23% pour Koss, trois titres "protégés" par les forumeurs de Reddit et d'ailleurs. L'objectif serait à nouveau, dit-on, de faire "sauter" les vendeurs à découvert, en tout cas ceux qui avaient le cuir suffisamment tanné pour défier la horde des "retail investors", comme on les appelle aux Etats-Unis. En France, on les qualifie plutôt depuis des années de "petits porteurs", même si le terme fait davantage référence au papy avec ses actions Eurotunnel qu'au jeune qui trade avec le pouce sur son smartphone.

Dans l'actualité du jour, il faut noter le retour de l'or au-dessus de la barre symbolique de 1900 USD l'once, une première depuis le début du mois de janvier. Une combinaison de faiblesse du dollar, de remontée de l'inflation et de manque d'idées d'investissement explique ce rebond. On l'oublie un peu, mais la "relique barbare" de Keynes était en 2020 la classe d'actifs "classique" la plus rémunératrice avec un gain de 24,8%, devant les actions américaines (+16,3% pour le S&P500). Elle souffrait depuis plusieurs mois du retour du goût du risque sur les marchés. Restons dans le domaine macroéconomique avec les critiques visant le taux d'imposition mondial minimum des sociétés défendu par l'administration Biden, qui a largement édulcoré sa proposition initiale en proposant de fixer le curseur à 15%. Un taux qui chagrine pourtant toujours le Royaume-Uni, qui parle de la nécessité de trouver un compromis et l'Irlande, qui prend moins de pincettes en rejetant le projet. Pas étonnant, puisque les deux pays ont fait de la distorsion fiscale un modèle économique à part entière. L'Irlande en devenant une tête de pont pour les multinationales dans l'Union européenne et le Royaume-Uni jouant de la spécificité juridique de ses multiples territoires ultramarins.

Pour terminer, quelques mots sur la curieuse affaire Atos. La société informatique française, pas vraiment à son avantage depuis qu'elle a révélé que ses opérations américaines ont l'air d'être percluses d'approximations comptables, a saisi le Parquet national financier et l'AMF après l'annonce de la présence de la société Finsur autour de 5% de son capital. Cette entreprise qui semble avoir été radiée a été créée par un jeune français aux Etats-Unis. Les franchissements de seuil auprès de l'AMF étant déclaratifs (ils coûtent 750 EUR et un peu de formalisme), aucun élément ne permet d'étayer ou pas à ce stade la réalité d'une position qui nécessitait 300 M€ d'investissement. Atos craint une manipulation et a donc demandé l'ouverture d'une enquête. Est-ce une farce ou le premier actionnaire de la société est-il désormais une personne physique inconnue au bataillon ? Voilà une affaire à ajouter à la liste des bizarreries boursières 2021.

Le CAC40 gagne 0,3.6% à 6413 points points peu après l'ouverture. 

Les temps forts économiques du jour

Les indices de confiance français de mai (8h45) et les stocks pétroliers hebdomadaires aux Etats-Unis (16h30) sont les seuls indicateurs importants du jour.

L'euro se renforce à 1,2258 USD. L'once d'or remonte à 1906 USD. Le pétrole est quasiment stable, à 65,84 USD le baril WTI et à 68,49 USD le baril de Brent. Le rendement de l'obligation d'Etat américaine à 10 ans recule à 1,57%. Le Bitcoin rebondit à 39 400 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Abivax : Kepler Cheuvreux reste acheteur avec in objectif relevé de 40 à 55 EUR.
  • Antofagasta : Peel Hunt passe d'alléger à conserver en visant 1520 GBp.
  • Boliden : Deutsche Bank passe de vendre à conserver en visant 310 SEK.
  • Carl Zeiss Meditec : Berenberg reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 127 à 149 EUR.
  • Chargeurs : Kepler Cheuvreux démarre le suivi à l'achat en visant 30 EUR.
  • Close Brothers : Jefferies passe de sousperformance à conserver en visant 1500 GBp.
  • Compagnie Financière Richemont : Citigroup reste à l'achat et relève son objectif de cours de 107 à 128 CHF.
  • Continental : Goldman Sachs reste neutre avec un objectif de cours relevé de 123 à 125 EUR.
  • Croda : Goldman Sachs passe de vendre à acheter en visant 8000 GBp.
  • Danone : Berenberg passe de conserver à vendre en visant 55 EUR.
  • Embracer : Barclays démarre le suivi à pondération en ligne en visant 225 SEK.
  • Flutter : HSBC passe d'alléger à conserver en visant 14 000 GBp.
  • Icade : AlphaValue reste à alléger avec un objectif de cours réduit de 69,80 à 69,20 EUR.
  • Iliad : Berenberg passe d'acheter à conserver en visant 155 EUR.
  • Mercialys : AlphaValue reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 13 à 12,80 EUR.
  • Ryanair : J.P. Morgan reste neutre avec un objectif de cours réduit de 16,30 à 15,80 EUR.
  • Stillfront : Barclays démarre le suivi à surpondérer en visant 98 SEK.
  • Travis Perkins : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 1953 à 1906 GBp.
  • Vonovia : DZ Bank reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 66 à 60 EUR.
  • Zalando : DZ Bank reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 88 à 93 EUR.

En France

Annonces importantes

  • Engie vend 10% de GTT pour n'en conserver que 20%.
  • Danone émet 1 Md€ d'obligations 4,5 ans à coupon zéro.
  • Atos a saisi le parquet national financier au sujet de son actionnaire mystère, Finsur.
  • Le fonds activiste Bluebell Capital a appelé Vivendi à octroyer un dividende de 3 Mds€ aux actionnaires dans le cadre de l'opération UMG.
  • Vinci va réaliser l'aménagement de la voie express A40 à Grande Prairie au Canada.
  • Les actionnaires de Gecina valident la conversion des 15 lignes obligataires du groupe en obligations vertes.
  • Colas remporte 180 M€ de contrats en Côte d'Ivoire.
  • Eurofins renforce ses capacités de séquençage et PCR spécifiques aux mutations pour détecter les variants préoccupants et d'intérêt de la COVID-19.
  • Le directeur général adjoint d'Europcar, Fabrizio Ruggiero, quittera la société fin août.
  • Siemens Healthineers optimise son processus de gestion des commandes avec à la solution Esker.
  • Gaussin va mener quatre projets pilotes avec des poids lourds autonomes électriques et à hydrogène sans cabine 4x2 44T.
  • Gary Phillips prend la présidence du conseil de surveillance de Nanobiotix.
  • Metabolic Explorer confronté à un incident industriel à Amiens.
  • Capelli remporte un projet de réhabilitation de 7 310 M² dans Paris.
  • Novacyt lance la version portable de VersaLab.
  • Visiativ lance une levée de fonds de 7 M€ via des ABSA à 20 EUR.
  • OSE Immunotherapeutics administre son vaccin multi-variants de deuxième génération contre la COVID-19 chez un volontaire sain dans un essai clinique de phase I.
  • TheraVet lance son IPO au prix ferme de 9,60 EUR par action à Paris et Bruxelles.
  • Adocia étend ses développements cliniques à l'obésité avec des demandes de brevets sur des combinaisons d'hormones à courte durée d'action administrées par des pompes.
  • Verimatrix rejoint l'initiative AWS pour les médias et le divertissement.
  • Eurobio Scientific propose un nouveau test propriétaire pour la détection du virus SARS-CoV-2 et la caractérisation simultanée de ses nouvelles mutations.
  • Hoffmann Green Cement lance PHARE, un calculateur certifié INIES mesurant l'empreinte carbone de ses bétons à l'échelle d'une construction.
  • Makheia satisfait de son financement par BSA.
  • Europlasma signe une promesse d'acquisition de la société Tarbes Industry. La société tire trois tranches d'OCABSA.
  • Osmozis a publié ses comptes.

Dans le monde

Annonces importantes

  • Les Etats-Unis poursuivent Amazon pour abus de position dominante dans le commerce en ligne.
  • Volkswagen a reçu une offre d'achat de 7,5 Mds€ des fonds Quantum et Centricus pour Lamborghini, selon Autocar.
  • Sony va investir plus de 18 Mds$ en trois ans, notamment dans ses branches services, pour préparer sa croissance future.
  • AstraZeneca émet 7 Mds$ d'obligations en six tranches. Pendant ce temps, l'antitrust britannique se penche sur le rachat d'Alexion.
  • Des actionnaires d'Aston Martin ruent dans les brancards au sujet des salaires des dirigeants et de la diversité.
  • Carlyle va racheter Vectura à 155 GBp l'action.
  • Le CEO d'Electronic Arts, Larry Probst, va démissionner en août.
  • Temenos équipera la banque canadienne en ligne Saven.
  • Des appels à la grève dans deux mines de cuivre chilienne de BHP.
  • Principales publications de résultats. Nvidia, Pinduoduo, Xiaomi, Snowflake, Bank of Montreal, SSE Plc, Intertek, Marks and Spencer, LDC, Ypsomed

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ABIVAX -2.46%27.7 Cours en temps réel.-17.44%
AMAZON.COM, INC. -0.34%3354.72 Cours en différé.3.00%
AMC ENTERTAINMENT HOLDINGS, INC. -11.16%29.84 Cours en différé.1,307.55%
ANTOFAGASTA PLC -0.36%1523.6545 Cours en différé.6.14%
ASTON MARTIN LAGONDA GLOBAL HOLDINGS PLC 0.38%1992.5 Cours en différé.-1.19%
ASTRAZENECA PLC 1.17%8364 Cours en différé.12.92%
ATOS SE -0.28%39.14 Cours en temps réel.-47.53%
BANK OF MONTREAL -0.22%123.99 Cours en différé.28.39%
BOLIDEN AB -1.93%334.8 Cours en différé.17.19%
CAPELLI 0.00%27.3 Cours en temps réel.-13.06%
CARL ZEISS MEDITEC AG 1.36%197.4 Cours en différé.78.88%
CARLYLE COMMODITIES CORP. 6.67%0.08 Cours en différé.-36.00%
CHARGEURS -0.46%21.54 Cours en temps réel.22.95%
COLAS 0.82%122.5 Cours en temps réel.-1.62%
COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA -0.73%114.9 Cours en différé.44.54%
DANONE 0.48%63.05 Cours en temps réel.16.78%
ENGIE 0.76%11.606 Cours en temps réel.-8.00%
ESKER 0.89%282 Cours en temps réel.58.27%
EUROBIO SCIENTIFIC 1.28%17.37 Cours en temps réel.1.18%
EUROFINS SCIENTIFIC SE 8.84%111 Cours en temps réel.48.62%
EUROPCAR MOBILITY GROUP 0.00%0.497 Cours en temps réel.18.58%
GAMESTOP CORP. -3.90%146.8 Cours en différé.679.19%
GAUSSIN S.A. -3.00%6.654 Cours en temps réel.-34.67%
GECINA 0.41%134.25 Cours en temps réel.5.86%
GTT COMMUNICATIONS, INC. -7.62%0.5248 Cours en différé.-85.30%
ICADE 0.78%77.7 Cours en temps réel.22.58%
ILIAD 0.05%182.1 Cours en temps réel.8.27%
INTERTEK GROUP PLC 2.06%5358 Cours en différé.-7.05%
LDC 0.97%104 Cours en temps réel.3.83%
MAKHEIA GROUP 0.42%0.2375 Cours en temps réel.-12.41%
MERCIALYS 0.86%10.5 Cours en temps réel.44.18%
METABOLIC EXPLORER -0.35%4.32 Cours en temps réel.82.14%
NANOBIOTIX 0.78%11.62 Cours en temps réel.-16.45%
NOVACYT -0.48%3.769 Cours en temps réel.-61.36%
OSE IMMUNOTHERAPEUTICS 0.00%9.04 Cours en temps réel.25.56%
OSMOZIS 1.71%5.95 Cours en temps réel.-10.00%
PINDUODUO INC. 0.00%Cours en clôture.0.00%
RYANAIR HOLDINGS PLC 0.24%16.665 Cours en temps réel.2.28%
SIEMENS HEALTHINEERS AG 1.31%58.56 Cours en différé.37.68%
SNOWFLAKE INC. -3.94%273.37 Cours en différé.-2.85%
SSE PLC 0.62%1534.0687 Cours en différé.1.67%
TEMENOS AG 0.38%144.7 Cours en différé.16.50%
VINCI 0.39%89.79 Cours en temps réel.9.93%
VISIATIV 1.41%21.6 Cours en temps réel.8.37%
VIVENDI SE 0.14%28.9 Cours en temps réel.9.40%
VOLKSWAGEN AG -0.27%203.65 Cours en différé.33.97%
VONOVIA SE 0.34%58.34 Cours en différé.-2.68%
XIAOMI CORPORATION 3.67%26.85 Cours en clôture.-19.13%
YPSOMED HOLDING AG 0.55%146.2 Cours en différé.-1.89%
ZALANDO SE -8.01%89.36 Cours en différé.6.94%
Réagir à cet article
jocaru - Il y a 2 mois arrow option
Le VIX est tjrs au dessus de 12-15, donc la volatilité n'est pas bien loin + les futures mesures fiscales aux US je dis bearish
  
  
  • Publier
    loader