Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bourse de Paris : Paris en baisse, la macroéconomie pèse dans les échanges

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
13/06/2019 | 09:49

Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris évoluait en petite baisse jeudi matin (-0,19%), le climat macroéconomique toujours incertain, en particulier sur le plan commercial, n'incitant pas les investisseurs à la prise de risques.

A 09H30 (07H30 GMT), l'indice CAC 40 perdait 10,20 points à 5.364,72 points. Mercredi, l'indice avait terminé en baisse de 0,62% à 5.374,92 points.

Le marché Parisien a ouvert "en légère baisse ce matin dans le sillage des interrogations relatives au rebond technique que nous connaissons depuis le 3 juin, de l'avancée des relations commerciales entre les États-Unis et la Chine, de l'accord +secret+ entre Washington et Mexico et de l'attitude que pourrait adopter la Fed lors de sa réunion la semaine prochaine", ont résumé dans une note les analystes de Mirabaud Securities Genève.

Le président américain Donald Trump a indiqué mercredi avoir "le sentiment" qu'il y aura un accord avec la Chine. Le locataire de la Maison Blanche doit rencontrer son homologue chinois Xi Jinping fin juin au Japon, en marge du sommet du G20, pour évoquer la guerre commerciale entre les deux pays. Pour l'heure, les négociations semblent dans l'impasse.

"Les préoccupations commerciales devraient persister à court terme, mais les marchés boursiers mondiaux pourraient ne pas connaître d'évolution majeure avant le sommet du G20, au cours duquel les deux dirigeants devraient se rencontrer", a estimé pour sa part David Madden, analyste chez CMC Markets UK.

Parmi les autres sujets d'actualité, le chef de la diplomatie mexicaine, Marcelo Ebrard, a affirmé mercredi qu'il n'y avait pas d'annexe secrète dans l'accord conclu avec Washington sur l'immigration et que son pays n'accepterait "jamais" une présence militaire américaine sur son territoire.

Côté agenda, les investisseurs ont pris connaissance avant l'ouverture des marchés du taux d'inflation en Allemagne qui est retombé en mai à 1,4% sur un an, s'éloignant de l'objectif "proche de 2%" visé par la BCE.

Ils surveilleront également la production industrielle en avril en zone euro. Ils vont également prêter une oreille attentive à la réunion des ministres des Finances de la zone euro.

Aux Etats-Unis, ils prendront connaissance du rapport mensuel de l'Opep, des inscriptions hebdomadaires au chômage ainsi que des prix à l'import et à l'export.

Soitec en tête du SBF

Sur le terrain des valeurs, Renault grappillait 0,18% à 55,09 euros. La veille, le président du groupe Jean-Dominique Senard a été adoubé par les actionnaires qui ont ratifié à une écrasante majorité son entrée au conseil d'administration du constructeur automobile français.

Les actionnaires de Renault ont par ailleurs décidé de suivre la recommandation du conseil d'administration du constructeur français et ont rejeté mercredi l'octroi d'une rémunération variable pour 2018 à l'ancien patron Carlos Ghosn, en raison de ses déboires judiciaires.

Accor prenait 0,20% à 34,29 euros, après avoir engagé la cession des actifs immobiliers d'Orbis afin de ne conserver que l'activité de services hôteliers de ce groupe polonais, dont il a acquis le gros du capital fin 2018.

Soitec montait de 4,52% à 91,30 euros, se classant en tête du SBF 120, stimulé par une hausse de son bénéfice net de 4% à 90,2 millions d'euros sur l'exercice décalé 2018-19 s'achevant en mars, une petite hausse qui masque une augmentation forte de ses principaux indicateurs de rentabilité.

Thales était bien orienté (+2,10% à 107,20 euros). Le groupe a révisé ses objectifs 2019 après l'intégration de Gemalto, avec des prises de commandes "légèrement supérieures" à 18 milliards d'euros et une croissance organique qui reste inchangée de 3 à 4% de son chiffre d'affaires.

Partouche gagnait 3,67% à 22,60 euros, dopé par une progression de 5% de son chiffre d'affaires au premier semestre, atteignant 222 millions d'euros, grâce à un regain de fréquentation notamment au deuxième trimestre.

Imerys progressait de 1,00% à 44,34 euros. Le groupe de minéraux industriels a dévoilé son nouveau plan stratégique 2019-2022, qui a pour ambition d'accélérer sa croissance organique et sa rentabilité à l'horizon 2022.

as/jul/mcj

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ACCOR -1.26%38.5 Cours en temps réel.-6.61%
CAC 40 -0.54%6029.72 Cours en temps réel.1.32%
CMC MARKETS PLC 1.34%165.8 Cours en différé.11.60%
DASSAULT AVIATION 0.47%1070 Cours en temps réel.-8.97%
GROUPE PARTOUCHE 0.59%34.1 Cours en temps réel.21.94%
IMERYS -2.26%40.7 Cours en temps réel.10.51%
MITSUBISHI MOTORS CORPORATION -0.25%404 Cours en clôture.-0.49%
NISSAN MOTOR CO., LTD. -0.06%504.1 Cours en clôture.0.28%
RENAULT -2.99%31.685 Cours en temps réel.-22.57%
SOITEC -0.52%85.6 Cours en temps réel.-8.16%
THALES -0.56%96.44 Cours en temps réel.4.82%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
17:57Point marchés-Les actions plombées par des signes de ralentissement économique aux USA
RE
17:55BOURSE DE LONDRES : Londres rattrapée par ses craintes liées au coronavirus
AW
17:54La Bourse de Francfort en baisse, inquiète sur le coronavirus (Dax:-0,62%)
AW
17:53VIVENDI, plus forte hausse du CAC 40 à la clôture du vendredi 21 février 2020
AO
17:53RENAULT : plus forte baisse du CAC 40 à la clôture du vendredi 21 février 2020
AO
17:24YMAGIS : Agenda AOF / Sociétés France - Lundi 24 février 2020
AO
16:59Wall Street : le PMI déçoit, les pertes s'aggravent
CF
16:57CAC40 : accès de nervosité, menace les 6.000, W-Street plombé
CF
16:16Wall Street, hésitante face au coronavirus, ouvre en baisse
AW
15:19Wall Street : les incertitudes demeurent nombreuses
CF
Dernières actualités "Marchés"