Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Paris maintient à ce stade ses contrats militaires avec Moscou

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
03/03/2014 | 09:05

PARIS, 3 mars (Reuters) - La France n'envisage pas pour l'instant de suspendre ses contrats militaires avec la Russie mais agit pour "stopper par la diplomatie" ce qu'elle considère comme une intervention de Moscou en Ukraine, a déclaré lundi matin Laurent Fabius.

Interrogé sur RTL sur une éventuelle suspension de la livraison de bâtiments militaires à la Russie, le ministre français des Affaires étrangères a répondu: "Nous n'en sommes pas là."

"Pour le moment, nous en sommes à essayer de stopper le mouvement russe en Ukraine et d'autre part de maintenir le dialogue, ou plutôt l'établir", a indiqué Laurent Fabius.

Il a indiqué qu'une médiation avec la Russie pourrait provenir de l'Organisation pour la sécurité et la coopération économique en Europe (OSCE), voire du groupe de contact proposé par l'Allemagne, "si les Russes l'acceptent", ou encore des Nations unies.

La Russie a passé commande à la France en 2011 de deux bâtiments BPC (bâtiment de projection et de commandement) de type Mistral, et pris une option pour deux autres.

Laurent Fabius a par ailleurs justifié la décision des pays du G7 de suspendre leur participation aux préparatifs du sommet annuel du G8 prévu à Sotchi en juin en raison de la crise russo-ukrainienne.

"On ne peut pas être à la fois membre actif du G8, accueillir à Sotchi tout le monde en grande pompe, en avoir le bénéfice et avoir des comportements qui sont contraires à ce groupe du G8", a dit le ministre français. (Yann Le Guernigou, édité par Henri-Pierre André)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
16:18PRESSE : la Fed questionnerait Deutsche Bank dans l'affaire Danske Bank
AW
16:14La livre britannique au plus haut depuis deux mois, le yen baisse
AW
16:12L'Italien Tria n'exclut pas Weidmann à la tête de la BCE
RE
16:10ZONE EURO : confiance des consommateurs moins bonne qu'attendu à -8
16:10ETATS-UNIS : indice manufacturier Richmond comme attendu à -2
16:06RUSSIE : la production industrielle en hausse de 2,9% en 2018
AW
15:05La Chine devant les Etats-Unis pour le commerce de détail en 2019 (étude)
AW
15:04L'immobilier de bureau en Suisse s'est bien porté en 2018
AW
14:39GENERAL ELECTRIC : veut supprimer près de 470 emplois en France
RE
14:08United Tech dépasse les attentes au 4e trimestre
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité