Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices & Marchés

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bourse de Paris : Paris peine à digérer une vague nourrie de résultats

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
30/07/2020 | 10:13

Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris a débuté en petite baisse (-0,66%), peinant à digérer la vague nourrie de résultats d'entreprises, après le statu quo décidé par la Fed sur ses taux directeurs.

A 09H32 (07H32 GMT), l'indice CAC 40 refluait de 32,54 points à 4.926,50 points. La veille, il avait fini en hausse de 0,60%.

Les investisseurs ont démarré la journée en prenant connaissance des décisions de la Fed à l'issue d'une réunion de deux jours, qui, sans surprise, a annoncé qu'elle maintenait ses taux directeurs dans une fourchette de 0 à 0,25% et qu'ils resteraient à ce niveau tant que l'économie ne sera pas pleinement remise du choc.

"Les responsables monétaires ont affirmé leur détermination à maintenir une politique accommodante en débordant largement sur 2021", a noté Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Selon lui, "aujourd'hui sera également une grosse journée avec les chiffres de croissance en Allemagne et aux Etats-Unis".

L'ampleur du plongeon du PIB des Etats-Unis entre avril et juin sera dévoilée jeudi, au moment même où le nombre de morts liés au Covid-19 est au plus haut dans le pays.

La sanction devrait être élevée en Allemagne aussi où le recul du PIB au deuxième trimestre dévoilé jeudi devrait approcher les 10%.

L'agenda des indicateurs comprend également les demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux Etats-Unis.

Teleperformance en forme

Sur le terrain microéconomique, les publications des GAFA seront particulièrement attendues dans la soirée après que les élus américains ont donné libre cours mercredi, pendant 5 heures, à des années de frustration vis-à-vis des sociétés tentaculaires qui dominent l'internet mondial en auditionnant leurs patrons.

Mais dans l'immédiat, la cote Parisienne avait surtout fort à faire avec une vague nourrie de résultats, tous marqués par la pandémie.

Teleperformance prenait la tête de l'indice CAC 40 avec un bond de 6,91% à 253,60 euros, grâce à une croissance organique plus forte que prévu et des perspectives commerciales favorables même si le groupe a vu son bénéfice net reculer de plus de 55% sur le premier semestre sous l'effet de la crise.

A l'autre extrémité URW fermait la marche (-5,59% à 45,60 euros) marqué par une chute de 14,2% de ses revenus semestriels après avoir dû fermer de nombreux centres pendant le pic de la crise sanitaire.

Klépierre perdait également -2,83% à 15,11 euros après avoir vu ses revenus et son bénéfice baisser respectivement de 7,8% à 616 millions et de 4,3% à 392,1 millions.

Orange (-3,72% à 10,08 euros) souffrait d'un bénéfice net en recul de 10,7% sur le semestre, qui s'explique principalement par une hausse des provisions liées aux risques et litiges.

Hermès était aussi mal orienté (-2,42% à 718,20 euros) lesté par un bénéfice net en chute de 55% au premier semestre, même si le groupe a fait état d'un "contexte d'amélioration progressive amorcée en juin".

Renault était également pénalisé (-1,42% à 23,65 euros) après avoir subi au premier semestre la perte nette la plus lourde de son histoire, plombé par son partenaire japonais Nissan et la crise.

Pour Casino, la sanction était très lourde (-9,13% à 23,68 euros) alors que le groupe a aggravé sa perte nette et publie un chiffre d'affaires en baisse au premier semestre.

Plongeon aussi pour Eramet (-15,08% à 23,65 euros) dans le sillage d'une perte nette au premier semestre, pénalisé notamment par une charge exceptionnelle liée au Covid-19.

Les bonnes surprises, malgré les séquelles de la crise, étaient aussi au rendez-vous, à l'instar de la FDJ, en tête du SBF 120 avec un bond de 11,65% à 29,99 euros après avoir réussi à limiter l'impact de la pandémie, grâce à un plan d'économies qui a permis de stabiliser sa rentabilité.

Coface avait également le vent en poupe (+9,09% à 6,96 euros), tout comme TechnipFMC (+7,62% à 6,86 euros), qui est revenu dans le vert au deuxième trimestre, malgré une baisse de 8% de ses revenus.

Airbus était aussi bien orienté (+2,48% à 63,72 euros), à l'instar de Safran (+2,47% à 92,94 euros), ArcelorMittal (+3,02% à 9,92 euros) ou encore Suez (+3,52% à 10,87 euros).

abx/jvi/nth

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIRBUS SE -0.83%62.07 Cours en temps réel.-52.43%
ARCELORMITTAL -0.91%11.384 Cours en différé.-27.22%
CAC 40 -0.59%4803.44 Cours en temps réel.-19.17%
CMC MARKETS PLC -1.59%309.5 Cours en différé.111.12%
COFACE S.A. 0.17%5.97 Cours en temps réel.-45.58%
ERAMET 0.98%21.6 Cours en temps réel.-52.88%
HERMÈS INTERNATIONAL -0.24%736.2 Cours en temps réel.10.51%
LA FRANÇAISE DES JEUX -1.07%31.42 Cours en temps réel.31.88%
ORANGE 0.91%8.884 Cours en temps réel.-32.29%
RENAULT -0.20%22.195 Cours en temps réel.-47.38%
SAFRAN -1.01%84.44 Cours en temps réel.-38.66%
SUEZ SA 5.93%15.805 Cours en temps réel.17.20%
TECHNIPFMC PLC 1.61%6.31 Cours en différé.-70.57%
TELEPERFORMANCE -0.60%263.6 Cours en temps réel.21.25%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
30/09Wall Street : clôture en demi-teinte un trimestre prolifique
CF
30/09BOURSE DE WALL STREET : Wall Street termine en hausse sur l'espoir d'avancées sur le plan de soutien
RE
30/09Wall Street termine en hausse, sur des espoirs d'un nouveau plan d'aide
AW
30/09EUROPE : Les Bourses européennes en ordre dispersé
AW
30/09CAC40 : trimestre décevant qui s'achève par un étrange repli
CF
30/09Le Royaume-Uni enregistre plus de 7.000 nouveaux cas pour le deuxième jour d'affilée
RE
30/09Les valeurs à suivre demain à la Bourse de Paris Jeudi 1er octobre 2020
AO
30/09BOURSE DE PARIS : Paris, en dents de scie, finit en baisse
AW
30/09Bourse Zurich: les indices terminent en recul
AW
30/09BOURSE DE FRANCFORT : La Bourse de Francfort termine dans le rouge, après une séance mouvementée
AW
Dernières actualités "Marchés"