Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Bourse de Paris : Paris toujours fragilisée par la progression du virus venu de Chine

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
22/01/2020 | 18:09

Paris (awp/afp) - La Bourse de Paris a clôturé dans le rouge (-0,58%) mercredi, fragilisée par la progression du virus venu de Chine, des déceptions sur certains résultats et une nouvelle offensive de Donald Trump sur le commerce.

L'indice CAC 40 a perdu 35,01 points à 6.010,98 points dans un volume d'échanges moyen d'environ 3,2 milliards d'euros. La veille, il avait fini en repli de 0,54%.

Après un début de séance en légère hausse, la cote Parisienne a passé du temps à l'équilibre avant de fléchir un peu.

"L'indice reste sous le coup des craintes autour de la Chine", même si "le luxe, très exposé à cette zone, s'est un peu repris aujourd'hui", a noté auprès de l'AFP Mikaël Jacoby, responsable du courtage Europe continentale à Oddo BHF Securities.

Un nouveau virus ressemblant au SRAS a fait 17 morts en Chine, contaminé des centaines de personnes et atteint jusqu'aux États-Unis où un malade a été identifié, alimentant la peur d'une propagation à la faveur de la grande migration du Nouvel An chinois.

Selon M. Jacoby, la place a aussi été affectée par certaines publications de résultats, comme Soitec, ou par l'avertissement sur résultat de Daimler.

Le fabricant des Mercedes-Benz a prévenu mercredi que ses résultats 2019 décevraient les attentes en raison de charges supplémentaires liées au scandale des moteurs diesel truqués.

"Il y a eu peu de nouvelles positives et avec un indice à un niveau aussi élevé, il faut plus que des résultats en demi-teinte pour rebondir", a estimé l'expert.

En déplacement à Davos, le président américain Donald Trump a en outre mis sous pression l'Union européenne, en agitant à nouveau mercredi la menace de taxes sur les voitures.

Les États-Unis envisagent d'imposer des droits de douane punitifs de 25% sur le secteur, en cas de taxation "arbitraire" en Europe sur les entreprises numériques, a affirmé mercredi à Davos le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, répétant de précédentes menaces de Washington.

"Les investisseurs prennent toutefois avec recul ces déclarations, qui relèvent plus de l'effet d'annonce et tant que rien ne se concrétise, c'est surtout la déception sur Daimler qui pèse", a nuancé M. Jacoby.

Soitec dévisse

Sur le terrain des valeurs, Soitec a dévissé de 15,4% à 81,20 euros. Le groupe a confirmé s'attendre à une croissance du chiffre d'affaires d'environ 30% sur l'ensemble de l'exercice, mais les investisseurs se sont inquiétés de son taux de croissance organique du troisième trimestre.

Le secteur automobile a reculé dans le sillage de Daimler et des déclarations de Donald Trump. Renault a perdu 0,84% à 38,96 euros et Peugeot 0,49% à 19,43 euros.

Le luxe a en revanche retrouvé des couleurs après des séances difficiles. Kering a gagné 0,95% à 592,20 euros et Hermès 0,28% à 711,20 tandis que LVMH a limité les pertes (-0,35% à 423,45 euros).

Amundi a de son côté bondi de 3,57% à 74,05 euros, porté par l'annonce du rachat en vue de 100% du capital de la filiale de la banque Banco Sabadell spécialisée dans la gestion d'actifs en Espagne, pour un montant de 430 millions d'euros.

Airbus a gagné 1,16% à 137,98 euros, le Soudan ayant annoncé que l'avionneur européen était en discussion pour vendre huit nouveaux appareils à sa compagnie aérienne nationale.

Alstom a pris 1,86% à 46,04 euros. Selon l'agence Bloomberg, citant des personnes proches du dossier, le groupe a mené des discussions préliminaires avec le groupe canadien Bombardier ces derniers mois en vue d'un possible rapprochement de leurs activités ferroviaires.

Elior s'est replié de 0,84% à 13 euros, pénalisé par le recul de son chiffre d'affaires de 0,7% au premier trimestre de son exercice décalé 2019-2020.

Sanofi a pâti (-2,73% à 88,87 euros) d'une baisse de recommandation à "maintenir" contre "acheter" par Liberum.

ADP a profité en revanche (+1,72% à 177 euros) d'un début de suivi sur le titre par Deutsche Bank sur une recommandation à "acheter".

abx/tq/LyS

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIRBUS SE -0.71%130.84 Cours en temps réel.0.28%
ALSTOM 1.26%47.24 Cours en temps réel.11.86%
AMUNDI -1.10%76.25 Cours en temps réel.9.08%
BANCO DE SABADELL, S.A. 0.65%0.8712 Cours en clôture.-16.23%
BOMBARDIER INC. -10.71%1.25 Cours en différé.-27.46%
CAC 40 -0.54%6029.72 Cours en temps réel.1.41%
DAIMLER AG -2.63%42.595 Cours en différé.-13.72%
DEUTSCHE BANK AG -3.47%9.524 Cours en différé.37.69%
ELIOR GROUP -0.37%13.38 Cours en temps réel.2.14%
KERING -0.87%561.6 Cours en temps réel.-4.03%
PEUGEOT -1.52%19.14 Cours en temps réel.-10.14%
RENAULT -2.99%31.685 Cours en temps réel.-24.88%
SANOFI -0.18%93.33 Cours en temps réel.4.14%
SOITEC -0.52%85.6 Cours en temps réel.-8.64%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
21/02Wall Street finit la semaine sur un net recul
RE
21/02Wall Street : 3 sorcières ratées, coronavirus +ISM inquiètent
CF
21/02Wall Street rattrapée par les inquiétudes sur le coronavirus
AW
21/02Les actions plombées par des signes de ralentissement économique aux USA
RE
21/02CAC40 : fin de semaine laborieuse, W-Street perd sa sérénité
CF
21/02EUROPE : Les Bourses européennes refroidies par la propagation du coronavirus
AW
21/02Les valeurs à suivre lundi 24 février 2020 à la Bourse de Paris
AO
21/02Bourse Zurich: le SMI termine dans le rouge, après avoir tenté un rebond
AW
21/02BOURSE DE PARIS : Paris moins sereine face au coronavirus
AW
21/02BOURSE DE LONDRES : Londres rattrapée par ses craintes liées au coronavirus
AW
Dernières actualités "Marchés"