Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Pas de place pour se cacher : les investisseurs vont éplucher les résultats du troisième trimestre en Europe à la recherche d'indices d'inflation.

18/10/2021 | 18:19
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Bull and bear symbols for successful and bad trading are seen in front of the German stock exchange (Deutsche Boerse) in Frankfurt
Alors que la saison des rapports du troisième trimestre en Europe démarre, les investisseurs scrutent les résultats des entreprises à la recherche de tout signe indiquant que les tensions dans la chaîne d'approvisionnement, les pénuries de main-d'œuvre et la flambée des prix de l'énergie commencent à miner les bénéfices.

La confiance dans la résistance des bénéfices de l'Europe a aidé les bourses du continent à se redresser après une chute en septembre, les dernières données Refinitiv I/B/E/S montrant que les bénéfices du troisième trimestre des 600 plus grandes sociétés européennes cotées devraient augmenter de 46,7 % par rapport à la même période en 2020.

Cependant, alors que les révisions à la hausse des bénéfices ont toujours été plus nombreuses que les révisions à la baisse depuis octobre de l'année dernière, le ratio hebdomadaire entre les deux est tombé à 1,8, après avoir atteint un sommet de 26,3 en août, soit 17 ans.

Arnaud Bauduin, gérant de fonds chez Ofi AM à Paris, indique qu'il y a eu un changement de sentiment lié à l'inflation, qui a atteint un sommet de 13 ans https://www.reuters.com/world/europe/euro-zone-inflation-jumps-13-year-high-worsening-ecb-headache-2021-10-01 dans la zone euro le mois dernier.

"Nous souffrons des effets secondaires de la COVID. L'économie n'est pas fluide et c'est pourquoi nous avons tous ces problèmes dans les chaînes d'approvisionnement et ensuite l'inflation", a-t-il déclaré.

"Quand vous regardez les entreprises, le fort élan que nous avons vu au cours des 12 derniers mois commence à s'estomper."

Lundi, le directeur général de l'entreprise néerlandaise de technologie de la santé Philips a blâmé "les puces et les navires" alors qu'elle a réduit ses perspectives financières, une pénurie de composants électroniques et un manque de conteneurs d'expédition entravant la production et la livraison.

Les actions de la société belge Umicore ont également chuté après que le fabricant de convertisseurs catalytiques a réduit ses perspectives de bénéfices de base pour 2021 en raison de la pénurie de puces.

Les analystes de Jefferies, quant à eux, soulignent les risques liés aux pénuries de personnel et à la nécessité éventuelle d'augmenter les salaires dans un large éventail d'entreprises européennes, de Fresenius Medical Care à l'éditeur de jeux vidéo Ubisoft et à la société britannique Royal Mail.

Les principales banques centrales restent pour la plupart prudentes et estiment que le pic d'inflation sera transitoire, mais les goulots d'étranglement de la chaîne d'approvisionnement et les pénuries de personnel laissent entrevoir la possibilité de pressions plus permanentes si les entreprises ajustent leur politique de prix et de salaires.

Avec la perspective de voir les banques centrales réduire leurs mesures de relance et même, dans certains cas, relever leurs taux pour tenter d'enrayer la fuite de l'inflation, le secteur financier est appelé à prospérer.

Wall Street a donné le ton la semaine dernière lorsque le S&P 500 a enregistré sa plus forte hausse quotidienne depuis début mars, les géants bancaires JPMorgan, Citi, Wells Fargo et Bank of America ayant écrasé les estimations avec des bénéfices combinés de 28,7 milliards de dollars au troisième trimestre.

Et comme les prix du pétrole ont largement dépassé les 80 dollars le baril pour atteindre leur plus haut niveau depuis de nombreuses années, le secteur de l'énergie a enregistré le plus grand nombre de révisions positives des bénéfices hebdomadaires parmi les secteurs du STOXX 600.

Les révisions à la baisse ont été plus nombreuses que les révisions à la hausse pour les secteurs de l'immobilier et des services publics, qui souffrent généralement de la hausse des rendements obligataires.

Malgré les inquiétudes liées à l'inflation, Fahad Kamal, CIO chez Kleinwort Hambros à Londres, comme de nombreux investisseurs, reste optimiste quant aux actions pour le moment.

"Bien que les PDG des entreprises mentionnent souvent l'inflation, les attentes en matière de revenus, de bénéfices et de marges n'ont jamais été aussi grandes", a-t-il déclaré.

Â" Nous comprenons que les valorisations sont étendues, mais le contexte macroéconomique sous-jacent est tellement favorable et si les entreprises s'inquiÃ?tent de l'inflation, cela ne se voit pas dans les marges qui sont de 13-14 % Â".


© Zonebourse avec Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE -5.81%692 Cours en temps réel.35.45%
OUTOKUMPU OYJ -5.67%5.222 Cours en différé.62.17%
PHILIPS NV -3.58%32.825 Cours en temps réel.-25.02%
ROYAL MAIL PLC -0.39%505.6 Cours en différé.49.72%
SAP SE -3.84%115.22 Cours en différé.7.46%
UMICORE -3.62%42.61 Cours en temps réel.8.45%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
21:26Six soldats soudanais tués dans une attaque éthiopienne - sources militaires soudanaises
RE
21:16Coronavirus-Plus de 37.000 nouveaux cas en France
RE
19:29Un cas suspect de variant Omicron détecté en Italie
RE
19:14La france annonce 37.218 nouveaux cas de coronavirus
RE
18:51Nouvelle nuit de violences en Martinique, neuf interpellations
RE
18:49Coronavirus-Deux cas du variant Omicron détectés en Bavière
RE
18:08La france annonce que 1.617 patients sont en reanimation en raison du covid-19, en hausse de 54
RE
18:08La france annonce que 91.958 personnes sont décédées a l'hopital en raison du coronavirus, en hausse de 34
RE
16:28Coronavirus-L'Afrique du Sud se sent punie pour avoir découvert l'Omicron
RE
15:29Niger-Un convoi militaire français bloqué, au moins deux morts
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"