Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Toute l'info

Actualités : Toute l'info

 Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Perspectives 2018 : les valorisations ne constituent pas une vive inquiétude pour Goldman Sachs AM

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
07/12/2017 | 17:19

2018 devrait être une nouvelle année positive pour les actions, mais la hausse devrait être bien plus modérée qu’en 2017, selon Goldman Sachs Asset Management. Cette vision optimiste des Bourses partagée par nombre de ses concurrents s’appuie sur un contexte macroéconomique favorable. La croissance devrait accélérer de 2,3% en 2017 à 2,5% en 2018 aux Etats-Unis tandis que l’inflation restera stable.

En zone euro, Goldman Sachs prévoit une hausse de seulement 1,6% du PIB, soit 0,3 point de moins que le consensus, l'année prochaine après +2,2% pour une inflation qui tomberait à 1,2% après 1,4% cette année.

Il justifie ce pessimisme sur la zone euro par le durcissement des conditions financières, qui a commencé quelque peu cette année via la hausse de l'euro et des taux longs.

Selon le gestionnaire d'actifs de la célèbre banque d'affaires, la situation économique actuelle justifie le niveau des valorisations des actions, qui sont sa classe d'actifs préférée. Les valorisations sont cependant élevées d'un point de vue historique.

Sur le plan géographique, sa préférence va aux marchés actions des pays émergents, d'Europe et du Japon. Il est en revanche plus prudent au sujet de la Bourse américaine en raison de sa valorisation. Elle est par ailleurs moins sensible au rebond attendu de l'investissement au niveau mondial.

Hormis pour les obligations d’État, les valorisations ne constituent pas une vive inquiétude pour le gestionnaire d'actifs.

Quel événement pourrait faire dérailler les marchés ?

" Des hausses des taux représente probablement le risque le plus important car nous pensons que les attentes du marché à propos des hausses des taux de la Fed sont anormalement faibles " répondent les experts.

Les actions devraient cependant être capables de résister à une hausse du taux à 10 américains à environ 3% sans être victimes d'un décrochage.

Copyright 2017 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Toute l'info"
16:18Lonza développe son partenariat commercial avec Azelis aux Etats-Unis
AW
16:12INGENICO : un nouveau COO pour le groupe
CF
16:05DEUTSCHE BANK : une bonne surprise au deuxième trimestre
CF
16:02Wall Street hésite après une salve de données économiques
AW
16:01Des commandes d'avions en rafale dès le début de Farnborough
RE
16:01EGIDE : victime d'un ralentissement de l'activité au deuxième trimestre
AO
16:01Wall Street près de l'équilibre après une salve de données économiques
AW
15:58Londres prépare son chasseur face à l'avion franco-allemand
RE
15:57FORD : slight fall in sales in Europe in June
CF
15:56Wall Street hésitante malgré Bank of America
RE
Dernières actualités "Toute l'info"
Publicité