Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Toute l'info

Actualités : Toute l'info
 Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Perspectives toujours favorables dans les économies scandinaves (Nordea)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
31/08/2010 | 15:00
Modeste reprise au Danemark, rétablissement en Suède, tendance raisonnablement favorable en Finlande... "Les perspectives pour les économies nordiques restent bonnes, en dépit de premiers signes manifestes d'un ralentissement international. Leur grand atout : des finances publiques saines à la veille de la grande récession. Raison pour laquelle la nécessité de mesures d'austérité fiscale radicales observée ailleurs s'est bien moins fait sentir ici que dans la plupart des autres pays", commente Nordea.

"L'économie danoise a renoué avec la croissance. Cette évolution a été facilitée par la reprise de la consommation, qui a vu les ménages sortir de l'ombre de la crise financière et délier les cordons de leurs bourses, encouragés par des baisses d'impôts et par des taux d'intérêt planchers. Par ailleurs, les exportateurs ont enfin commencé à bénéficier des prémices de la relance mondiale. Quant aux dépenses publiques, si elles contribuent toujours positivement à la croissance, elles ont désormais passé le relais au secteur privé. En 2010, la situation sur le marché de l'emploi s'est améliorée, mais le chômage ne devrait pas connaître de coup d'arrêt avant début 2011. On assiste à une modeste reprise sur le marché de l'immobilier, avec un taux d'activité en augmentation et des prix à la hausse, situation qui s'explique par les taux d'intérêt peu élevés", note le gestionnaire.

"L'économie suédoise a commencé à se rétablir vers la mi-2009 et a poursuivi sur sa lancée en 2010. Son PIB enregistre actuellement une croissance de plus de 4%. Les exportations ont bénéficié de la reprise du commerce mondial. Cela étant, même en cas de ralentissement de l'économie mondiale, la demande intérieure devrait permettre de soutenir la croissance. La production industrielle est en hausse, et l'afflux des commandes semble indiquer que cette tendance se maintiendra. La situation du marché du travail s'améliore, et les finances publiques se sont renforcées avec l'augmentation du taux d'emploi. Elles devraient ainsi renouer avec l'équilibre dès cette année. Le secteur de l'immobilier est en bonne forme, et les ventes de voitures ont connu une forte croissance. L'inflation est maîtrisée, mais devrait légèrement remonter ces prochaines années. La Riksbank a commencé à relever le taux de mise en pension en juillet, et de nouvelles hausses sont attendues à l'avenir. Selon nos prévisions, ce taux devrait atteindre 1,25% fin 2010 et 3% d'ici deux ans", détaille encore Nordea.

"Jusqu'à présent, l'économie norvégienne déçoit. En effet, contre toute attente, depuis le début 2010, les ménages ont semblé plus enclins à épargner qu'à dépenser. Cela n'a toutefois qu'un impact modeste sur nos prévisions pour 2011, année pour laquelle nous nous attendons toujours à une reprise modérée. La hausse plus faible que prévu des taux d'intérêts et les investissements plus élevés qu'attendu dans les produits pétroliers devraient largement compenser le comportement attentiste des consommateurs. Pour 2012, nous prévoyons une accélération rapide de la croissance en Norvège, encouragée par une croissance mondiale plus robuste et par des prix pétroliers plus élevés. Tout relèvement des taux d'intérêt norvégiens devrait rester très modeste, mais ceux-ci commenceront à augmenter avant leurs homologues de la zone euro, au bénéfice d'une couronne plus forte."

"Après un démarrage difficile en 2010, l'économie finlandaise a commencé à prendre de la vitesse au printemps. Les perspectives pour le reste de cette année restent donc favorables. L'année prochaine, la croissance pourrait commencer à ralentir, eu égard aux résultats florissants attendus au second semestre 2010. En 2011, la croissance moyenne du PIB devrait être légèrement inférieure à celle de cette année. Dans l'ensemble, les tendances de l'économie finlandaise seront raisonnablement favorables ces prochaines années. En dépit de l'étendue de la récession passée, son impact est resté assez modéré. En effet, si la croissance du PIB a connu un fort coup d'arrêt, le taux de chômage est resté très inférieur à ce que l'on craignait. Par ailleurs, le déficit public est probablement resté sous la barre des 3% fixée par l'Union européenne, et les finances de l'État devraient se rapprocher de l'équilibre dès l'année prochaine."

Copyright 2010 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Toute l'info"
14:12Trump demande au Japon un commerce "plus juste" au début d'une visite d'Etat
AW
14:05ELECTIONS EUROPÉENNES : de nouvelles menaces en ligne (rapport)
AW
13:25ROLAND-GARROS 2019 : BNP Paribas et Roland-Garros mettent à l'honneur le Court n°1 et BNP Paribas poursuit son soutien aux jeunes générations du tennis
PU
12:45Les tensions commerciales obsèdent les marchés
RE
12:18France-L'attaque au colis piégé à Lyon n'a pas encore été revendiquée
RE
12:18L'auteur des faits est toujours recherché, ajoute le procureur de la république de paris
RE
12:16France-l'attaque au colis piégé à lyon n'a donné lieu pour le moment à aucune revendication, selon le procureur de la république de paris
RE
11:52JEAN-DOMINIQUE SENARD : Senard n'exclut pas une fusion Renault-Nissan à l'avenir
RE
11:20NOVARTIS : Feu vert de la FDA pour le traitement le plus cher du monde
RE
11:10Pour Téhéran, les Etats-Unis menacent la paix internationale
RE
Dernières actualités "Toute l'info"
Publicité