Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Pire semestre pour les grandes banques d'investissement depuis 2006

05/09/2019 | 10:05
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
PIRE SEMESTRE POUR LES GRANDES BANQUES D'INVESTISSEMENT DEPUIS 2006

LONDRES (Reuters) - Les plus grandes banques mondiales ont enregistré cette année leur pire premier semestre depuis 2006, selon des données publiées par le cabinet d'études spécialisé Coalition.

Sur les six premier mois de 2019, leur revenus cumulés ont atteint 76,8 milliards de dollars (69,6 milliards d'euros), en baisse de 11% par rapport à l'année précédente et au plus bas depuis 13 ans.

Les revenus ont chuté dans toutes les activités, le recul le plus prononcé concernant ceux du trading sur actions en baisse de 17% à 22,1 milliards de dollars.

Les revenus des activités taux, changes et matières premières ont baissé de 9% et les commissions de conseil en banque d'investissement de 8%.

La rentabilité des banques d'investissement a aussi souffert avec des marges d'exploitation en baisse de 500 points de base à 31%, à un plus bas de quatre ans.

Plusieurs grands noms du secteur, de Deutsche Bank à la société générale en passant par HSBC ou Citigroup ont réduit leurs effectifs en réponse à l'affaiblissement de leurs performances.

Les coupes les plus massives ont été annoncées par Deutsche Bank, qui a dit en juillet prévoir 18.000 suppressions de postes pour l'essentiel dans la banque d'investissement.

Coalition suit les performances de douze grandes banques d'investissement internationales : Bank of America Merrill Lynch, Barclays, BNP Paribas, Citi, Credit suisse, Deutsche Bank, Goldman sachs, HSBC, JP Morgan, Morgan Stanley, Société générale et UBS.

(Iain Withers, Marc Joanny pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)


© Reuters 2019
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
888 HOLDINGS PLC -2.41%307.4 Cours en différé.10.33%
8X8, INC. -1.69%18.63 Cours en différé.-45.02%
BANK OF AMERICA CORPORATION 2.89%44.89 Cours en différé.44.64%
BARCLAYS PLC -1.29%187.24 Cours en différé.29.32%
BNP PARIBAS -0.25%56.45 Cours en temps réel.31.28%
CE HOLDINGS CO., LTD. -1.07%462 Cours en clôture.-18.52%
CITIGROUP INC. 2.06%63.81 Cours en différé.1.39%
CREDIT SUISSE GROUP AG -1.05%8.898 Cours en différé.-21.12%
DEUTSCHE BANK AG 0.33%10.922 Cours en différé.21.64%
HSBC HOLDINGS PLC 0.56%431.6 Cours en différé.13.29%
MORGAN STANLEY 3.78%98.86 Cours en différé.39.00%
NI HOLDINGS, INC. 3.24%19.11 Cours en différé.12.73%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 0.23%28.515 Cours en temps réel.67.14%
THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC. 2.94%387.54 Cours en différé.42.76%
UBS GROUP AG 0.62%16.265 Cours en différé.29.63%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
02:04Le russe USM Holding vend sa participation dans VK à l'assureur Sogaz
ZR
00:47USA-Le Sénat se prononcera jeudi sur le projet de loi de financement de l'Etat fédéral
RE
00:08La FTC américaine intente une action en justice pour bloquer le rachat d'Arm par Nvidia pour un montant de 40 milliards de dollars.
ZR
02/12Liban-Le ministre ayant critiqué l'Arabie saoudite va démissionner
RE
02/12USA-La Chambre vote pour éviter un "shutdown", le texte au Sénat
RE
02/12USA et UE préoccupés par les actions maritimes "problématiques" de Pékin
RE
02/12Liban-Le ministre ayant critiqué Ryad va démissionner-sources
RE
02/12L'Europe dans le rouge, les craintes sur la pandémie prédominent
RE
02/12Le soumissionnaire de la raffinerie de Limetree qui a échoué qualifie l'offre gagnante de "liquidation déguisée".
ZR
02/12La banque canadienne CIBC affiche un bénéfice trimestriel plus élevé et augmente son dividende de 10 %.
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"