* Wall Street a fini mercredi en ordre dispersé

* Le Livre beige de la Fed montre un ralentissement modeste de l'activité

* Des indicateurs d'inflation en zone euro et aux USA à l'agenda

* A suivre également les ventes en détail en Allemagne

* Les marchés en Asie en passe de clôturer leur meilleur mois depuis janvier

par Claude Chendjou

PARIS, 30 novembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse prudente jeudi avant la publication de nombreux indicateurs économiques, dont les chiffres de l'inflation en zone euro et aux Etats-Unis.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien, qui a gagné a ce stade depuis le début du mois 5,54%, devrait grappiller 0,22% à l'ouverture jeudi. Le Dax à Francfort pourrait prendre 0,33%, tandis que le FTSE 100 à Londres devrait avancer 0,14%. L'indice EuroStoxx 50 est attendu en progression de 0,25%.

L'optimisme sur les actions a été alimenté dans les dernières séances par une nette détente dans le compartiment obligataire, les marchés monétaires tablant sur une baisse de 110 points de base (pdb) des taux de la Banque centrale européenne (BCE) en 2024.

Aux Etats-Unis, plusieurs responsables de la Réserve fédérale américaine (Fed) à l'image de Christopher Waller ont même laissé entendre que la banque centrale pour réduire ses coûts d'emprunt dans les mois à venir.

Le Livre beige de la Fed, qui sert de base de travail au FOMC, le comité de politique monétaire de la banque centrale, a fait en outre état d'un ralentissement modeste de l'activité économique ces dernières semaines, renforçant le scénario d'un atterrissage en douceur de l'économie.

La Fed se réunira les 12 et 13 décembre, à la veille des décisions de la BCE et de la Banque d'Angleterre (BoE).

Les indices boursiers étant à des niveaux élevés sur l'ensemble du mois, la séance devrait cependant être prudente jusqu'à la publication à 10h00 GMT des chiffres des prix à la consommation en zone euro et à 13h30 GMT de l'indice PCE des prix aux Etats-Unis, une statistique incluse dans l'indicateur des revenus et dépenses des ménages américains.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé mercredi, des commentaires de responsables de la Fed ayant entretenu l'incertitude sur la durée de son resserrement monétaire.

L'indice Dow Jones a gagné 0,04%, ou 13,44 points, à 35.430,42 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 4,31 points, soit 0,09%, à 4.550,58 points.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 23,27 points (-0,16%) à 14.258,49 points.

Alors qu'ils avaient enregistré des gains en début de séance, le S&P-500 et le Nasdaq ont finalement basculé dans le rouge, seul le Dow Jones se maintenant légèrement dans le vert, après que le président de la Fed de Richmond, Thomas Barkin, a exprimé son scepticisme sur le fait que la banque centrale américaine avait terminé son cycle de resserrement monétaire.

"Le marché avait effectué d'importants gains, donc il y a eu des prises de bénéfice et des repositionnements. Il y a une forme de consolidation qui se passe", a commenté Tim Ghriskey, stratégiste chez Ingalls & Snyder, à New York.

Humana et Cigna Group ont reculé, respectivement de 5,5% et 8,1%, après que le Wall Street Journal a rapporté des discussions en vue d'une fusion.

General Motors a bondi de 9,4% à la suite de l'annonce d'un programme de rachats d'actions de 10 milliards de dollars.



EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a fini sur un gain de 0,31% à 33.423,65 points, et le Topix, plus large, a pris 0,44% à 2.374,93 points.

Côté indicateurs économiques, les ventes au détail au Japon ont augmenté en octobre de 4,2% sur un an, vingtième mois consécutif de hausse, tandis que la production industrielle a progressé en octobre de 1,0% par rapport au mois précédent.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) avance de 0,1%. Il est en passe de clôturer le mois sur un gain de 6,9%, sa meilleure performance mensuelle depuis janvier.

En Chine, le SSE Composite de Shanghai reflue de 0,16% et le CSI 300 abandonne 0,06% alors que l'activité manufacturière s'est contractée en novembre à 49,4, selon l'indice PMI officiel, signe qu'il faudrait davantage de mesures de relance.

LES VALEURS A SUIVRE EN EUROPE:

CHANGES/TAUX

Le dollar, toujours proche d'un creux de plus de trois mois, s'affiche jeudi en baisse de 0,03% face à un panier de devises de référence. Sur l'ensemble du mois, le billet vert s'achemine vers un repli de 3,7%, son plus fort recul mensuel en un an.

L'euro se négocie à 1,0973 dollar (+0,05%) et la livre sterling à 1,2701 dollar (+0,06%).

Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans avance d'un peu plus d'un point de base, à 4,2859%. Sur l'ensemble du mois, il a cependant perdu à ce stade plus de 60 points, sa chute mensuelle la plus forte depuis fin 2008.



PÉTROLE

Le marché pétrolier progresse légèrement alors que l'Opep+ se réunit ce jeudi et pourrait décider de nouvelles coupes dans sa production pour l'an prochain.

Le Brent avance de 0,45% à 83,47 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) de 0,51% à 78,26 dollars.

PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 30 NOVEMBRE PAYS GMT INDICATEUR PÉRIODE CONSENSUS PRÉCÉDENT DE 07h00 Ventes au détail octobre +0,4% -0,8%

- sur un an -2,0% -4,3% DE 08h55 Taux de chômage novembre 5,8% 5,8% FR 07h45 Dépenses de consommation des octobre -0,2% +0,2%

ménages FR 07h45 Produit intérieur brut (PIB) T3 +0,1% +0,1%

définitif FR 07h45 Prix à la consommation IPCH novembre +0,0% +0,2%

(1ere estimation)

- sur un an +4,1% +4,5% FR 07h45 Prix à la production octobre n.d. +0,7%

- sur un an n.d. -1,7% EZ 10h00 Prix à la consommation IPCH novembre +2,7% +2,9%

(1ere estimation) USA 13h30 Inscriptions au chômage sem. au 25 220.000 209.000

novembre USA 13h30 Revenus des ménages octobre +0,2% +0,3%

Dépenses de consommation n.d. +0,4%

Indice PCE des prix +0,1% +0,4%

- sur un an +3,0% +3,4% (Rédigé par Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)