Point sur les fortes variations du jour : Atos ne voit pas le bout du tunnel

14/06/2022 | 17:48

Pourquoi ça monte ? Pourquoi ça baisse ? Quelques explications sur les variations inhabituelles qui affectent les actions sur la séance du jour. Seulement quand elles sont fiables et documentées : nous évitons autant que possible de raconter n'importe quoi. Les variations sont prises au moment de la rédaction de l'article.

En hausse

  • The Go-Ahead Group (+16,7%) : Le groupe a accepté une offre de rachat en numéraire émanant d'un consortium entre la société de bus australienne Kinetic et le groupe d'infrastructure de transport espagnol Globalvia Inversiones pour environ 650 M£, soit 1500 GBp par action en intégrant le dividende.
  • Hopium (+3,4%) : Le développeur français de véhicules à hydrogène a dévoilé son concept car Hopium Machina Vision, avec une immersion au sein de l'habitacle.
  • Paragon Banking (+6,1%) : Le groupe bancaire britannique profite de la publication de résultats semestriels records.
  • Fortum (+6,3%) : Le Finlandais a prévu de vendre ses actifs énergétiques en Russie d'ici le 1er juillet à une société locale, selon le quotidien Kommersant.
  • Ipsos (+1,5%) : Le groupe a publié ses objectifs de moyen terme en marge d'une journée investisseurs prévue aujourd'hui. Les prévisions sont plutôt ambitieuses, ce qui plaît au marché.

En baisse

  • Atos (-23,4%) : Les actionnaires boivent le calice jusqu'à la lie, après l'annonce d'une scission du groupe en deux entités cotées et le départ de l'éphémère directeur général, Rodolphe Belmer, qui aurait été en désaccord avec la stratégie. Les actifs les plus prometteurs vont être séparés des activités historiques dans l'infogérance. L'opération ressemble à un pis-aller, ce qui n'a pas échappé au marché.
  • Hornbach (-17,3%) : Le groupe de bricolage se montre plus pessimiste quant à l'évolution de ses bénéfices pour l'exercice en cours, en raison de la hausse des prix et des problèmes persistants dans les chaînes d'approvisionnement. Sur l'exercice clos fin février 2023, les résultats sont attendus en baisse plus prononcée que prévu. L'annonce pèse aussi sur des dossiers comme Kingfisher et Byggmax.
  • Air France-KLM (-13,1%) : La compagnie a finalisé son augmentation de capital de 2,256 Mds€, libellée à 1,17 EUR l'action. La société va utiliser le produit pour rembourser ses aides d'Etat et réduire son endettement. CMA CGM en a profité pour prendre 9% du capital.
  • Worldline (-7,3%) : Atos a finalisé la vente du solde de ses titres, 2,5% du capital, pour environ 220 M€. Comme à chaque fois en pareille situation, l'afflux de papier fait reculer l'action concernée par le placement.
  • Akzo Nobel (-4,2%) : Le fabricant néerlandais de peintures a indiqué que son bénéfice d'exploitation au deuxième trimestre serait inférieur d'environ 90 M€ aux prévisions en raison de blocages en Chine et de la faible demande de peintures décoratives en Europe.

© Zonebourse.com 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIR FRANCE-KLM 1.38%1.5065 Cours en temps réel.-23.83%
AKZO NOBEL N.V. 2.72%69.44 Cours en temps réel.-29.95%
ATOS SE 5.41%11.89 Cours en temps réel.-69.59%
BYGGMAX GROUP AB (PUBL) 1.52%47 Cours en différé.-48.50%
FASTNED B.V. 6.23%31.42 Cours en temps réel.-39.23%
FORTUM OYJ -1.08%10.965 Cours en différé.-58.98%
HOPIUM -0.10%19.84 Cours en temps réel.-22.72%
HORNBACH HOLDING AG & CO. KGAA 1.40%75.85 Cours en différé.-43.58%
IPSOS 0.90%50.4 Cours en temps réel.21.09%
KINGFISHER PLC 3.60%257 Cours en différé.-26.93%
PARAGON BANKING GROUP PLC 0.98%568 Cours en différé.-0.71%
THE GO-AHEAD GROUP PLC 0.13%1534 Cours en différé.129.69%
WACKER CHEMIE AG 1.86%153.5 Cours en différé.14.36%
WORLDLINE 2.60%43.3 Cours en temps réel.-13.65%