Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

Point sur les fortes variations du jour : Prosus revient de loin, Novacyt tombe

07/07/2022 | 17:43

Pourquoi ça monte ? Pourquoi ça baisse ? Quelques explications sur les variations inhabituelles qui affectent les actions sur la séance du jour sur les places européennes. Seulement quand elles sont fiables et documentées : nous évitons autant que possible de raconter n'importe quoi. Les variations sont prises au moment de la rédaction de l'article.

En hausse

  • Tenaris (+10,1%) : Le titre du groupe italo-argentin profite du relèvement à l'achat de la recommandation de Jefferies, qui en fait son dossier préféré du secteur des tubes sans soudure. "Nous pensons que la reprise de l'OCTG se poursuit et nous reclassons Tenaris à l'achat", explique l'analyste, qui vise 20 EUR.
  • Hapag-Lloyd (+8,4%) : L'unité DHL Global Forwarding de Deutsche Post s'est associée au groupe de transport maritime de ligne Hapag-Lloyd pour utiliser des biocarburants avancés afin de décarboniser le transport lourd.
  • Prosus (+7,4%) : Déjà acheteur, Goldman Sachs continue de conseiller le titre à l'achat dans une note de recherche publiée par Lisa Yang. L'objectif de cours reste fixé à 101.10 EUR.
  • Drax (+7,4%) : L'énergéticien britannique a annoncé que le gouvernement britannique a accepté de prolonger temporairement de six mois la durée de vie des actifs de production au charbon jusqu'en mars 2023. Drax a conclu un accord avec National Grid pour maintenir ouvertes deux centrales de production au charbon afin de prévenir une éventuelle pénurie en hiver.
  • Alstom (+7%) : Le site industriel d'Alstom à Trápaga (Espagne) sera chargé de fournir le système de propulsion des nouveaux trains à grande vitesse Zefiro Express, que le constructeur fournira à l'opérateur national suédois SJ. La valeur de la première commande ferme est d'environ 650 millions d'euros et la livraison du premier train est prévue en 2026.
  • Mediclinic (+6,8%) : La société d'investissement sud-africaine Remgro et MSC songent à relever leur prix d'offre sur Mediclinic, après le rejet du projet initial, libellé à 3,4 Mds£.
  • AIB Group (+9,1%) : les groupes bancaires européens se reprennent aujourd'hui après avoir été chahuté dernièrement. La remontée des taux leur profite. Les établissements des économies périphériques comme l'Irlande, mais aussi d'Espagne (CaixaBank) et d'Italie (Unicredit) sont aux avant-postes ce matin.
  • AP Moller Maersk (+7,1%) : Le secteur cyclique rebondit lui aussi après avoir été malmené. On retrouve donc le transporteur de fret, mais aussi l'automobile (Renault, Stellantis…) et les matériaux (ArcelorMittal) parmi les hausses remarquables de la séance.

En baisse

  • Novacyt (-24,9%) : La petite entreprise française chute lourdement après avoir revu en baisse ses prévisions, à cause de la baisse des ventes liées au covid. Les résultats risquent d'être fortement négatifs si la tendance se poursuit.
  • Jet2 (-12,6%) : Le voyagiste britannique a accusé des pertes creuses pour l'exercice clos le 31 mars. Jefferies voit du potentiel dans le dossier mais l'analyste a réduit ses prévisions de marges sur l'exercice en cours et le suivant. UBS souligne de son côté que les résultats sont proches des attentes mais que les commentaires sur les perspectives sont un peu trop prudents à son goût.
  • CHR. Hansen (-9,75%) : Le chimiste danois spécialisé dans les ingrédients biotechnologiques a resserré sa prévision de croissance de l'activité dans la fourchette "8 à 10%" contre "7 à 11%" auparavant. Ce qui dénote une certaine prudence et entraîne un léger ajustement baissier du consensus.
  • Entain (-5,5%) : Le Britannique, connu pour ses paris et ses services de jeux en ligne, a abaissé ses prévisions 2022 ce matin. Le management s'attend maintenant à ce que le revenu net des jeux en ligne en 2022 soit stable par rapport à l'année précédente, alors qu'il aurait dû croître. Les prévisions excluent l'impact de la prochaine révision de la loi britannique sur les jeux d'argent.

© Zonebourse.com 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIB GROUP PLC -4.02%2.39 Cours en temps réel.16.36%
ALSTOM 0.09%17.545 Cours en temps réel.-43.80%
AP MOLLER MAERSK 0.90%13960 Cours en différé.-41.00%
ARCELORMITTAL -0.36%20.95 Cours en temps réel.-25.56%
CAIXABANK, S.A. -1.44%3.426 Cours en différé.41.92%
CHR. HANSEN HOLDING A/S -1.19%383.4 Cours en différé.-24.72%
DRAX GROUP PLC -3.12%667 Cours en différé.10.25%
ENTAIN PLC 3.42%1120 Cours en différé.-33.45%
HANSEN TECHNOLOGIES LIMITED -3.09%4.39 Cours en différé.-16.45%
HAPAG-LLOYD AG 2.05%168.9 Cours en différé.-39.03%
JET2 PLC -0.92%794.6 Cours en différé.-28.74%
MEDICLINIC INTERNATIONAL PLC -0.08%491.6 Cours en différé.53.43%
NOVACYT 23.53%1.05 Cours en temps réel.-76.03%
PROSUS N.V. 3.76%55.42 Cours en temps réel.-24.63%
REMGRO LIMITED 0.30%128.86 Cours en clôture.-1.75%
RENAULT 1.10%28.04 Cours en temps réel.-8.20%
STELLANTIS N.V. 1.91%12.72 Cours en différé.-25.19%
TENARIS S.A. 2.16%12.745 Cours en différé.35.45%
UCB -0.92%68.8 Cours en temps réel.-31.44%
UNICREDIT S.P.A. 0.72%10.876 Cours en différé.-20.27%